Cliquez ici pour revenir à l'accueil... Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon d'anglais !



- Accueil
- Aide/Contact
- Accès rapides
- Imprimer
- Lire cet extrait
- Livre d'or
- Nouveautés
- Plan du site
- Presse
- Recommander
- Signaler un bug
- Traduire cet extrait
- Webmasters
- Lien sur votre site




> Publicités :




> Partenaires :
-Jeux gratuits
-Nos autres sites
   


Ex 123/ still on holiday?

Cours gratuits > Forum > Exercices du forum || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Ex 123/ still on holiday?
Message de here4u posté le 30-12-2017 à 22:19:59 (S | E | F)
Dear Friends,

Pour « l’année prochaine » comme pour cette année 2017, les traductions ne changent pas beaucoup. La version a pris un peu de longueur. Dites-moi si c’est trop …
Je vous rappelle que vous pouvez toujours poster tout ou partie du devoir et que vous pouvez en mettre une partie « Ready for Correction » et d’autres « In progress » ; (le but est de ne pas trop retarder ni précipiter le travail de correction, car je nourris toujours la correction de vos travaux et ai donc besoin de les avoir tous pour pouvoir commencer ce travail très long.)
Cet exercice est un et sa correction sera en ligne le lundi 15 janvier 2018 tard. Bien sûr, je vous donne THE FORCE.

I) Translate into English :
1)- Il monte ma meilleure amie contre moi et personne ne fait cela impunément ! Maintenant, j’ai atteint le point où tout cela m’est égal et il va me le payer !

2)- « Tu sais, Paul est un homme maintenant et il est scientifiquement prouvé qu’un jeune homme est si occupé à vivre sa propre vie qu’il ne pense même pas à venir voir sa mère. Cela ne signifie pas qu’il l’en aime moins pour autant. »

3)- Notre père était un modèle si étonnant de ce qu’un homme devrait être … Pour toi, aucun homme n’a réussi à être à sa hauteur …
4)- Maxwell: « Il me fatigue modèle géant ! Il me fait passer pour un moins que rien devant ses amis. » « Remets-le à sa place ! »
5)- Maxwell: Tu parles d'une affaire ! Je me suis fait avoir une fois, mais je ne me ferai pas avoir une seconde fois.
Maxwell !

II) Translate into French:
« As a boy, I would occasionally go the rounds with my father as he collected the rent. I was too young to understand what I was seeing, but I remember the impression it made on me, as if, precisely because I did not understand, the raw perceptions of these experiences went directly into me, where they remain today, as immediate as a splinter in the thumb.
The wooden buildings with their dark inhospitable hallways. And behind each door, a horde of children playing in a bare apartment ; a mother, always sullen, overworked, tired, bent over an ironing board. Most vivid is the smell, as if poverty were more than lack of money, but a physical sensation, a stench that invaded your head and made it impossible to think. Every time I walked into a building with my father, I would hold my breath, not daring to breathe, as if that smell were going to hurt me.
Paul Auster, The Invention of Solitude.

III) PLAYING and WORKING WITH WORDS: Using THE 8 WORDS given below: 2 verbs (which can be put in whatever tenses or forms you fancy, but MUST remain verbs !), 2 adjectives, 2 nouns and 2 link words, (you CANNOT change the nature of the words!) and the suitable punctuation, scratch your minds and create AN ONLY meaningful SENTENCE.
(You CANNOT use two or more compulsory words consecutively!) PLEASE, WHEN YOU WRITE YOUR SENTENCE, PUT CAPITALS TO THE COMPULSORY WORDS!
Je vous rappelle qu'« une phrase », une seule, se termine par un point [final, d'exclamation ou d'interrogation], peut avoir de la ponctuation interne ",/; /:/[...], et qu'elle doit avant tout avoir un sens.
Le but ultime est de faire une seule phrase complexe, courte ( moins de 50 mots, si possible ...), mais je le répète, qui ait un sens et sa logique interne !) Cet exercice est TRES difficile, c'est pourquoi il demande beaucoup de réflexion et d'attention, de rigueur aussi dans l'application des règles. Vous ne pouvez le poster QU'UNE FOIS (ne faire qu'un seul exemplaire).
La date limite pour cet exercice est le dimanche 14 janvier 2018 tard.
( Beaucoup de règles, j'en suis désolée ... mais déjà comme ça, c'est énormément de travail, et sans un effort de chacun, c'est ingérable.) Je sais que plusieurs d'entre vous sont très attachés à cet exercice-jeu, qu'ils trouvent formateur and "mind-puzzling". Je vous rappelle cependant que vous n'êtes pas obligés de le faire ! FREEDOM! Voici les éléments imposés cette fois :
(to) BAFFLE– (to) BLAME - SLENDER– SPEECHLESS - (a) TROUBLE - (a) DISTRICT – ALTHOUGH – DESPITE + un PAST PERFECT –

IV) Don’t forget to go and help my poor helpless student on the thread « Rack your brains and help/ 13 », en ligne depuis hier. Thanks a lot! You have THE FORCE.

-------------------
Modifié par lucile83 le 30-12-2017 23:06



Réponse : Ex 123/ still on holiday? de alpiem, postée le 02-01-2018 à 18:18:28 (S | E)
I) Translate into English :Hello, Everybody my try is ready for corection,best regards!!
1)- Il monte ma meilleure amie contre moi et personne ne fait cela impunément ! Maintenant, j'ai atteint le point où tout cela m'est égal et il va me le payer !
He has been turning my best friend against me and nobody is going to get away with this unscathed ! I have reached the point when
I don't care about anything and then he's going to pay for it!

2)- « Tu sais, Paul est un homme maintenant et il est scientifiquement prouvé qu'un jeune homme est si occupé à vivre sa propre vie qu'il ne pense même pas à venir voir sa mère. Cela ne signifie pas qu'il l'en aime moins pour autant. »
You know, Paul has now become a man and it is scientifically proven that when a young man is that much engaged in living his own life that he doesn't even be worrying about dropping by his mother's.That doesn't all the same mean that he doesn't love her.

3)- Notre père était un modèle si étonnant de ce qu'un homme devrait être ? Pour toi, aucun homme n'a réussi à être à sa hauteur ?
Our Father was so much surprising a model of what a man should be...___You say that no man has ever been able to live up to those standards....

4)- Maxwell: « Il me fatigue modèle géant ! Il me fait passer pour un moins que rien devant ses amis. » « Remets-le à sa place ! »
He's giving me a hard time! He makes me look like a nobody in front of his pals. Call him out!

5)- Maxwell: Tu parles d'une affaire ! Je me suis fait avoir une fois, mais je ne me ferai pas avoir une seconde fois.
Maxwell !
Quite a story! I fell for it once, but I won't fall a second time!


II) Translate into French:
« As a boy, I would occasionally go the rounds with my father as he collected the rent. I was too young to understand what I was seeing, but I remember the impression it made on me, as if, precisely because I did not understand, the raw perceptions of these experiences went directly into me, where they remain today, as immediate as a splinter in the thumb.
The wooden buildings with their dark inhospitable hallways. And behind each door, a horde of children playing in a bare apartment ; a mother, always sullen, overworked, tired, bent over an ironing board. Most vivid is the smell, as if poverty were more than lack of money, but a physical sensation, a stench that invaded your head and made it impossible to think. Every time I walked into a building with my father, I would hold my breath, not daring to breathe, as if that smell were going to hurt me.
Paul Auster, The Invention of Solitude.

Quand j'étais petit, parfois,j'allais faire la tournée de collecte des loyers avec mon père. J'étais trop petit pour comprendre ce que
j'étais en train de voir, mais je me souviens de l'impression que cela m'a laissé, comme si, précisément parce que je ne le comprenais
pas, les perceptions toutes crues de ces évènements allaient directement au fond de moi,et elles le sont encore aujourd'hui, aussi
vivaces qu'une écharde dans le doigt.
Les batiments en bois, avec leurs couloirs sombres et inhospitaliers. Et, derrière chaque porte une horde d' enfants jouant dans un
appartement dépouillé; une mère toujours renfrognée, surexcitée, fatiguée, penchée sur une planche à repasser. Plus vivace est l'odeur
comme si la pauvreté était plus qu'un manque d'argent, mais une sensation physique, une odeur nauséabonde qui envahissait votre crane
et rendait la pensée impossible. Chaque fois que nous rentrions dans un batiment avec mon père, je retenais ma respiration, n'ayant pas l'audace de prendre une bouffée, comme si cette odeur allait m'asphyxier.

-------------------
Modifié par lucile83 le 02-01-2018 21:33
Bug réparé; attention avec les guillemets

-------------------
Modifié par alpiem le 12-01-2018 11:16





Réponse : Ex 123/ still on holiday? de chrys, postée le 02-01-2018 à 23:59:24 (S | E)
Hello Here4u, hello all! It's me
Happy new year to everyone! May 2018 bring you the best.

Here is the beginning of my try.

II) Translate into French: (this part is ready to be corrected)
« As a boy, I would occasionally go the rounds with my father as he collected the rent. I was too young to understand what I was seeing, but I remember the impression it made on me, as if, precisely because I did not understand, the raw perceptions of these experiences went directly into me, where they remain today, as immediate as a splinter in the thumb.
The wooden buildings with their dark inhospitable hallways. And behind each door, a horde of children playing in a bare apartment ; a mother, always sullen, overworked, tired, bent over an ironing board. Most vivid is the smell, as if poverty were more than lack of money, but a physical sensation, a stench that invaded your head and made it impossible to think. Every time I walked into a building with my father, I would hold my breath, not daring to breathe, as if that smell were going to hurt me.
Paul Auster, The Invention of Solitude.

"Enfant, je faisais occasionnellement avec mon père les tournées lorsqu’il collectait les loyers. J’étais trop jeune pour comprendre ce que je voyais, mais je me rappelle l’impression que ça me faisait. Comme si, précisément parce que je ne comprenais pas, les perceptions brutales de ces expériences pénétraient directement en moi, aussi subitement qu'une écharde dans le pouce. Elles y sont encore aujourd'hui.
Les immeubles en bois avec leurs couloirs sombres peu accueillants. Et derrière chaque porte, une tribu d’enfants dans un appartement dépouillé ; une mère toujours maussade, débordée, fatiguée, courbée sur une planche à repasser. Le plus rémanent est l’odeur, comme si la pauvreté était davantage que le manque d’argent. Une sensation physique, une puanteur qui envahit votre tête et vous rend incapable de penser. Chaque fois que je marchais dans un immeuble avec mon père, je retenais ma respiration, n’osant pas respirer, comme si cette odeur allait me blesser.»

The rest later
Have a good evening.



Réponse : Ex 123/ still on holiday? de magie8, postée le 03-01-2018 à 05:34:16 (S | E)
Hello, ready to correct
thank you

1)- il monte ma meilleure amie contre moi et personne ne fait cela impunément!maintenant j' ai atteins le point où tout cela m'est égal et il va me le payer.
He gets my best friend against me, nobody does that with impunity.I have reached the point that I do not mind and he is going to pay.

2)- Tu sais Paul est un homme maintenant et il est scientifiquement prouvé qu un jeune homme est si occupé à vivre sa propre vie qu'il ne pense même pas à venir voir sa mère.Cela ne signifie pas qu'il l'en aime moins.
You know, Paul is an adult now and it is scientifically proved that a young man is so busy lives his own life that he does not think to visit his own mother .However that did not mean he loves her less .

3)- Notre père était un modèle si étonnant de ce qu'un homme devrait être ....Pour toi , aucun homme n'a réussi à être à sa hauteur .
Our father was a man so surprising of what a man should be ... For you ,no man managed to reach his height.

4)- Il me fatigue modèle géant ! il me fait passer pour une moins que rien devant ses amis."Remets le à sa place"!.
He tires me model giant ! he makes me pass for one nobody in front of his friends."Put him back".

5)- Tu parles d'une affaire! Je me suis fait avoir une fois, mais je ne me ferais pas avoir une seconde fois.
You mean a deal ! I actually fell for it once, but I won't be duped a second time .


II) Translate into French
As A boy,I would occasionally go the rounds with my father as he collected the rent.I was too young to understand what I was seeing , but I remember the impression it made on me,as if, precisely because I did not understand the raw perceptions of these experiences went directly into me where they remain today as immediate as a splinter in the thumb.
The wooden buildings with their dark inhospitable hallways and behind each door, a horde of children playing in a bare appartment, a mother sullen,overworked,tired, bent over an ironing board.Most vivid is the smell,as if poverty were more than lack of money, but a physical sensation, a stench that invaded your head and made it impossible to think.
Every time I walked into a building with my father , I would hold my breath, not daring to breathe as if that smell were going to hurt me .

Gamin , j' accompagnais à l'occasion mon père dans sa tournée d 'encaissement des loyers.J'étais trop jeune pour comprendre ce que je voyais, mais je me souviens de l'impression que cela faisait sur moi, comme si,parce que je ne comprenais pas, les perceptions brutes de ces expériences s'incrustaient en moi, d'où elles remontent à la surface aujourd'hui,de façon aussi subite qu'une écharde dans le pouce.
Les immeubles en bois avec leurs couloirs inhospitaliers, et derrière chaque porte, une horde d'enfants jouant dans un appartement nu, une mère maussade,débordée,fatiguée, penchée sur sa planche à repasser.Le plus frappant c'était l'odeur,comme si la pauvreté était plus qu'un manque d'argent, mais une sensation physique, une pestilence qui envahissait votre tête vous mettant dans l'impossibilité de penser.
Chaque fois que je marchais dans un immeuble avec mon père, je retenais mon souffle, n'osant pas respirer comme si l'odeur allait me faire du mal.

Je ne ferai pas l' exercice III même en français déjà trop difficile pour moi, surtout demande beaucoup de temps , merci beaucoup pour tout le colossal travail que vous mettez en ligne très passionnant et utile.

-------------------
Modifié par lucile83 le 03-01-2018 22:45



Réponse : Ex 123/ still on holiday? de here4u, postée le 03-01-2018 à 10:58:06 (S | E)
Hello you All!
Hello Chrys (glad to have you back!)
Hello Magie! on this thread!

Please, don't forget to read the rules and follow them when you start working here!
Don't forget that you can have a little fun on the other threads...




Réponse : Ex 123/ still on holiday? de mamylistele, postée le 03-01-2018 à 19:09:47 (S | E)
Here4U
My try for III)PLAYING AND WORKING WITH WORDS "is ready for correction".

ALTHOUGH he was used to settling many a TROUBLE in that DISTRICT, and DESPITE the fact he had already worked out more challenging inquiries, the sheriff remained SPEECHLESS because this case truly BAFFLED him and he had SLENDER hope to find out who was to BLAME for it.




Réponse : Ex 123/ still on holiday? de taiji43, postée le 04-01-2018 à 17:08:27 (S | E)
123j
Dear Here4U
Happy New Year 2018, it is not very original and nevertheless, I wish you the health, in order to realize all your projects and keep on being the most fabulous professor .
Once again, thank you so much, for last year, and the coming year.2018
It’s absolutely certain, we will be by your sides morally and intellectually.

Happy New Year toeverybody

READY TO BE CORRECTED

I) Translate into English :

1)- Il monte ma meilleure amie contre moi et personne ne fait cela impunément ! Maintenant, j'ai atteint le point où tout cela m'est égal et il va me le payer !
He has been turning my best friend against me and nobody can do that with impunity! I have reached the stage where
I really don't care about anything, and he's going to pay dearly for it!

2)- « Tu sais, Paul est un homme maintenant et il est scientifiquement prouvé qu'un jeune homme est si occupé à vivre sa propre vie qu'il ne pense même pas à venir voir sa mère. Cela ne signifie pas qu'il l'en aime moins pour autant.
« You know, Paul is now a man and it has been scientifically proved that, when a young man is spending so much time living his own life that he doesn't even think of paying a visit to his mother. That do not mean that he doesn't love her.

3)- Notre père était un modèle si étonnant de ce qu'un homme devrait être. Pour toi, aucun homme n'a réussi à être à sa hauteur ?
Our Father was such a surprising model of what a man should be… As far as you are concerned, no man has been succeed in living up to him.

4)- Maxwell: « Il me fatigue modèle géant ! Il me fait passer pour un moins que rien devant ses amis. Remets-le à sa place !
»He is making me tired to death!!.he make me look like a mere nobody in front of his friends » « Put him in his place!.

5)- Maxwell: Tu parles d'une affaire ! Je me suis fait avoir une fois, mais je ne me ferai pas avoir une seconde fois.
Maxwell !
No big deal! I was taken in for the first time, but I won't be taken for a second time!
II) Translate into French
« As a boy, I would occasionally go the rounds with my father as he collected the rent. I was too young to understand what I was seeing, but I remember the impression it made on me, as if, precisely because I did not understand, the raw perceptions of these experiences went directly into me, where they remain today, as immediate as a splinter in the thumb.
The wooden buildings with their dark inhospitable hallways. And behind each door, a horde of children playing in a bare apartment; a mother, always sullen, overworked, tired, bent over an ironing board. Most vivid is the smell, as if poverty were more than lack of money, but a physical sensation, a stench that invaded your head and made it impossible to think. Every time I walked into a building with my father, I would hold my breath, not daring to breathe, as if that smell were going to hurt me.
Paul Auster, The Invention of Solitude.

Jeune garçon, occasionnellement, j’allais faire les tournées avec mon père lors de l'encaissement des loyers. J'étais trop jeune pour comprendre ce que je voyais, mais je me souviens de l'impression que cela laissait en moi, comme si, je ne comprenais pas précisément que les perceptions à l’état brut de ces expériences pénétraient en moi, d’où, aujourd’hui elles subsistent, aussi présente qu'une écharde dans le pouce.
Les immeubles en bois avec leurs couloirs obscurs et inhospitaliers, et derrière chaque porte, une horde d'enfants jouant dans un appartement dénudé de tout , une mère tout le temps maussade, débordée, fatiguée, penchée sur une planche à repasser. Le plus frappant c'était l'odeur, comme si la pauvreté surpassait le manque d'argent, c’était une sensation physique, une odeur nauséabonde qui envahissait votre tête vous mettant dans l'impossibilité de penser.
Chaque fois que je parcourais s un immeuble avec mon père, je retenais mon souffle, n'osant pas respirer comme si cette odeur allait me faire du mal.

–(to) BAFFLE– (to) BLAME - SLENDER– SPEECHLESS - (a) TROUBLE - (a) DISTRICT – ALTHOUGH – DESPITE + un PAST PERFECT

YOU CAN CORREC THI SENTECE WHICH MAKE MY LIFE DIFFICULTthank you for the correction

En dépit de son jeune âge et bien qu’il avait clamé son innocence, le juge le rendit responsable de ce problème de violence déroulé dans son quartier; ce verdict, sans un mince espoir de liberté, le déconcerta et le laissa sans voix.

DESPITE his extreme youth and ALTOUGH he had proclaimed his innocence, the judge BLAMED him for this TROUBLE of violence occurred in his DISTRICT; this sentence without a SLENDER hope of freedom BAFFLED him, and he remained SPEECHLESS (38 TAIJI43)



Réponse : Ex 123/ still on holiday? de djim21, postée le 04-01-2018 à 21:24:41 (S | E)
Hello Here4u, hello everybody
Happy new year, health and joy
ready for correction

I) Translate into English :
1)- Il monte ma meilleure amie contre moi et personne ne fait cela impunément ! Maintenant, j’ai atteint le point où tout cela m’est égal et il va me le payer !
He’s setting my best friend against me and nobody does that with impunity ! Presently, I reached the stage where I don’t care and he is going to pay me for that !

2)- « Tu sais, Paul est un homme maintenant et il est scientifiquement prouvé qu’un jeune homme est si occupé à vivre sa propre vie qu’il ne pense même pas à venir voir sa mère. Cela ne signifie pas qu’il l’en aime moins pour autant. »
« You know, Paul is presently a man and it’s scientifically demonstrated that a young man is so busy with living his life that he doesn’t even think of coming to see his mother. That doesn’t mean he loves her less. »

3)- Notre père était un modèle si étonnant de ce qu’un homme devrait être … Pour toi, aucun homme n’a réussi à être à sa hauteur …
Our father was a so amazing model of what a man should be … For you, no man has succeeded to be like him ...

4)- Maxwell: « Il me fatigue modèle géant ! Il me fait passer pour un moins que rien devant ses amis. » « Remets-le à sa place ! »
« He’s hugely tiring me ! He passes myself off as nobody in front of his friends » « Put him in his place ! »

5)- Maxwell: Tu parles d'une affaire ! Je me suis fait avoir une fois, mais je ne me ferai pas avoir une seconde fois.
What a matter ! I have been once cheated, but I willn’t be cheated once again.

II) Translate into French:
« As a boy, I would occasionally go the rounds with my father as he collected the rent. I was too young to understand what I was seeing, but I remember the impression it made on me, as if, precisely because I did not understand, the raw perceptions of these experiences went directly into me, where they remain today, as immediate as a splinter in the thumb.
The wooden buildings with their dark inhospitable hallways. And behind each door, a horde of children playing in a bare apartment ; a mother, always sullen, overworked, tired, bent over an ironing board. Most vivid is the smell, as if poverty were more than lack of money, but a physical sensation, a stench that invaded your head and made it impossible to think. Every time I walked into a building with my father, I would hold my breath, not daring to breathe, as if that smell were going to hurt me.
Paul Auster, The Invention of Solitude.

Comme fait un garçon, j’accompagnais parfois mon père dans ses tournées quand il collectait le loyer. J’étais trop jeune pour comprendre ce dont j’étais témoin, mais je me rappelle l’impression que cela me faisait, comme si, justement parce que je ne réalisais pas, les images crues de ces expériences se gravaient en moi, et elles sont toujours là aujourd’hui, aussi sensibles qu’une écharde dans le pouce.
Les bâtiments en bois avec leurs couloirs inhospitaliers. Et derrière chaque porte, une horde d’enfants jouant dans un appartement nu ; une mère, toujours renfrognée, surchargée de travail, épuisée, courbée sur une table à repasser. Le plus frappant c’est l’odeur, comme si la pauvreté c’était plus qu’un manque d’argent, plutôt une sensation physique, une odeur nauséabonde qui vous prend à la tête et vous empêche de penser. Chaque fois que j’entrais dans un bâtiment avec mon père, je retenais mon souffle, n’osant pas respirer, comme si cette odeur allait me blesser.

III) PLAYING and WORKING WITH WORDS:
(to) BAFFLE– (to) BLAME - SLENDER– SPEECHLESS - (a) TROUBLE - (a) DISTRICT – ALTHOUGH – DESPITE + un PAST PERFECT –

ALTHOUGH known about his extrovert nature, this SLENDER young man stayed SPEECHLESS, so much BAFFLED he was, because BLAMED of cowardice during a TROUBLE with a DISTRICT gang DESPITE HE HAD BEEN very full of fight. (36 words)

Bien que connu pour sa nature extravertie, ce jeune homme élancé resta sans voix, tellement il était déconcerté, quand il fut accusé de lâcheté lors d’un conflit avec une bande de quartier malgré qu’il y avait été très combatif.



Réponse : Ex 123/ still on holiday? de icare29, postée le 05-01-2018 à 17:01:51 (S | E)
Hello Here4u , and all hard workers , here is my work OK FOR CORRECTION

) Translate into English :
1)- Il monte ma meilleure amie contre moi et personne ne fait cela impunément ! Maintenant, j'ai atteint le point où tout cela m'est égal et il va me le payer !
He puts my best friend against me and nobody does this with impunity! Now, I've reached the point where I don't care and he'll pay for it!

2)- « Tu sais, Paul est un homme maintenant et il est scientifiquement prouvé qu'un jeune homme est si occupé à vivre sa propre vie qu'il ne pense même pas à venir voir sa mère. Cela ne signifie pas qu'il l'en aime moins pour autant. »
You know, Paul is a man now and it is scientifically proven that a young man is so busy living his own life that he does not even think of paying a visit to his mother. That doesn't mean he has any love for her

3)- Notre père était un modèle si étonnant de ce qu'un homme devrait être ? Pour toi, aucun homme n'a réussi à être à sa hauteur ?
Our father was such an amazing model of what a man should be? For you, no man has managed to be at his level?

4)- Maxwell: « Il me fatigue modèle géant ! Il me fait passer pour un moins que rien devant ses amis. » « Remets-le à sa place ! »
"He tires me this "giant model"! He makes me look like less than nothing in front of his friends. "Put him in their place! "

5)- Maxwell: Tu parles d'une affaire ! Je me suis fait avoir une fois, mais je ne me ferai pas avoir une seconde fois.
That was a case! I fell for it hook once, but I won't fall twice


II) Translate into French:
« As a boy, I would occasionally go the rounds with my father as he collected the rent. I was too young to understand what I was seeing, but I remember the impression it made on me, as if, precisely because I did not understand, the raw perceptions of these experiences went directly into me, where they remain today, as immediate as a splinter in the thumb.
The wooden buildings with their dark inhospitable hallways. And behind each door, a horde of children playing in a bare apartment ; a mother, always sullen, overworked, tired, bent over an ironing board. Most vivid is the smell, as if poverty were more than lack of money, but a physical sensation, a stench that invaded your head and made it impossible to think. Every time I walked into a building with my father, I would hold my breath, not daring to breathe, as if that smell were going to hurt me.

Enfant, j' accompagnais parfois mon père lors de ses tournées qu'il faisait afin de récupérer l'argent des loyers . J'étais trop jeune pour comprendre ce que je voyais, mais je me souviens de l'impression que je ressentais , comme si précisément, à cause de mon incompréhension , les rares perceptions de ces leçons de vie s'imprégnaient directement en moi, où elles demeurent encore aujourd'hui, aussi sensibles qu'une écharde dans le pouce...
Les baraquements en bois avec leurs couloirs sombres et inhospitaliers, et derrière chaque porte, une horde d'enfants jouant dans un appartement vide; une mère, toujours maussade, surmenée, fatiguée, penchée sur une planche à repasser. Mais le plus saisissant était l'odeur, comme si la pauvreté n'était pas plus un manque d'argent qu'une sensation physique, une odeur pestilentielle qui envahissait votre tête et interdisait toute réflexion . Chaque fois que j'entrais dans un bâtiment avec mon père, je retenais mon souffle, n'osant plus respirer, comme si cette odeur allait finir par me faire perdre connaissance .....
Paul Auster, The Invention of Solitude.

III) PLAYING and WORKING WITH WORDS:
(to) BAFFLE? (to) BLAME - SLENDER? SPEECHLESS - (a) TROUBLE - (a) DISTRICT ? ALTHOUGH ? DESPITE un PAST PERFECT ?

I was SPEECHLESS when I heard this stupid SLENDER woman vituperating, BAFFLING the plans of the mayor of the DISTRICT , BLAMING him for the TROUBLES occurred in the city ,DESPITE the fact that he HAD already MADE a lot of efforts to find right solutions , ALTHOUGH many citizens were unfavourable to him
52 words

Thank you very much for your new test




Réponse : Ex 123/ still on holiday? de tereda, postée le 09-01-2018 à 11:35:51 (S | E)
hello dear HERE4U, A sweet and beautiful year for you
Pleased to be back and find again your exercises,

I) Translate into English :
1)- Il monte ma meilleure amie contre moi et personne ne fait cela impunément ! Maintenant, j’ai atteint le point où tout cela m’est égal et il va me le payer !
He plays my best friend against me but nobody can do that with impunity ! now, I have reached the point where I don't care either way, and I'll get him for that !

2)- « Tu sais, Paul est un homme maintenant et il est scientifiquement prouvé qu’un jeune homme est si occupé à vivre sa propre vie qu’il ne pense même pas à venir voir sa mère. Cela ne signifie pas qu’il l’en aime moins pour autant. »

You know, Paul is a man now, and it is scientifically proven that a young adult is so busy living his own life, that he does not even think to come and see his mother, but that doesn't mean that he does not love her less.

3)- Notre père était un modèle si étonnant de ce qu’un homme devrait être … Pour toi, aucun homme n’a réussi à être à sa hauteur …
Our father was a such example, so astonish, of what a man should be. For you, no other man managed to be equal him.

4)- Maxwell: « Il me fatigue modèle géant ! Il me fait passer pour un moins que rien devant ses amis. » « Remets-le à sa place ! »
He bores me a lot ! he makes me out to be a less than nothing with my friends....put him in his place !

5)- Maxwell: Tu parles d'une affaire ! Je me suis fait avoir une fois, mais je ne me ferai pas avoir une seconde fois.
Lucky me ! I was swindled once, but I won't be another time.


II) Translate into French:
« As a boy, I would occasionally go the rounds with my father as he collected the rent. I was too young to understand what I was seeing, but I remember the impression it made on me, as if, precisely because I did not understand, the raw perceptions of these experiences went directly into me, where they remain today, as immediate as a splinter in the thumb.
The wooden buildings with their dark inhospitable hallways. And behind each door, a horde of children playing in a bare apartment ; a mother, always sullen, (renfrogné) overworked, tired, bent over an ironing board. Most vivid is the smell, as if poverty were more than lack of money, but a physical sensation, a stench that invaded your head and made it impossible to think. Every time I walked into a building with my father, I would hold my breath, not daring to breathe, as if that smell were going to hurt me.
Paul Auster, The Invention of Solitude.

Quand j'étais un jeune garçon, je faisais parfois des tournées avec mon père pour encaisser le loyer. J'étais trop jeune pour comprendre ce que je voyais, mais je me souviens de l'impression que cela produisait chez moi, comme si, précisément parce que je ne comprenais pas, les perceptions brutes de ces expériences s'imprimaient directement en moi, où elles demeurent toujours aujourd'hui, aussi présentes qu'une écharde dans le pouce.
Les immeubles en bois avec leurs couloirs sombres et froids, et derrière chaque porte, une horde d'enfants jouant dans un appartement nu, sans confort ; une mère, toujours triste, maussade, surmenée, fatiguée, penchée sur sa planche à repasser. Le plus vivace souvenir est l'odeur, comme si la pauvreté était plus que manquer d'argent, mais une sensation physique, une puanteur qui envahissait l'esprit et rendait impossible de penser.
Chaque fois que j'entrais dans un immeuble avec mon père, je retenais ma respiration, n'osant pas inspirer trop, comme si cette odeur allait me rendre malade.
Paul Auster, l'invention de la solitude.

III) PLAYING and WORKING WITH WORDS:
ALTHOUGH his words have BAFFLED all the people presents, nobody wanted to BLAME him, and they stay SPEECHLESS, like if a TROUBLE was entering in the room ; a young and SLENDER man living in the DISTRICT began to say something, DESPITE nobody had moved. 44

READY TO BE CORRECTED; Thank you so much




Réponse : Ex 123/ still on holiday? de joe39, postée le 09-01-2018 à 12:28:38 (S | E)
Dear here4u,
I renew my wish for a Happy and Wealthy New Year. Please, find hereunder my work,
ready to be corrected.

I) Translate into English
1)- Il monte ma meilleure amie contre moi et personne ne fait cela impunément ! Maintenant, j’ai atteint le point où tout cela m’est égal et il va me le payer !
He turns my best friend against me and nobody can do this scot-free !
Now I’ve reached the point when it doesn’t make any difference to me and he’ll pay for his malice!

2)- « Tu sais, Paul est un homme maintenant et il est scientifiquement prouvé qu’un jeune homme est si occupé à vivre sa propre vie qu’il ne pense même pas à venir voir sa mère. Cela ne signifie pas qu’il l’en aime moins pour autant. »
« You know, Paul is now a man and it is scientifically proven that a young man is so
engaged in living his own life that he doesn’t even think pay a visit to his mother.
That doesn’t mean he loves her less.

3)- Notre père était un modèle si étonnant de ce qu’un homme devrait être … Pour toi, aucun homme n’a réussi à être à sa hauteur …
Our father was such an amazing model of what a man should be….For you, no other man was equal to him.
was equal to him.
4)- Maxwell: « Il me fatigue modèle géant ! Il me fait passer pour un moins que rien devant ses amis. » « Remets-le à sa place ! »
“He makes me back up ! He makes me pass off nothing but a nonentity before his friends” “ Put him back in his place!
5)- Maxwell: Tu parles d'une affaire ! Je me suis fait avoir une fois, mais je ne me ferai pas avoir une seconde fois.
You talk about a chance ! I’ve already fallen once, but I won’t fall a second time!

II) Translate into French:
« As a boy, I would occasionally go the rounds with my father as he collected the rent. I was too young to understand what I was seeing, but I remember the impression it made on me, as if, precisely because I did not understand, the raw perceptions of these experiences went directly into me, where they remain today, as immediate as a splinter in the thumb.
The wooden buildings with their dark inhospitable hallways. And behind each door, a horde of children playing in a bare apartment ; a mother, always sullen, overworked, tired, bent over an ironing board. Most vivid is the smell, as if poverty were more than lack of money, but a physical sensation, a stench that invaded your head and made it impossible to think. Every time I walked into a building with my father, I would hold my breath, not daring to breathe, as if that smell were going to hurt me.

Quand J’étais jeune garçon, j’allais de temps en temps pour faire la tournée pour récupérer les loyers, avec mon père. J’étais trop jeune pour comprendre ce que je voyais, mais je me rappelle l’impression que cela fit sur moi, comme si, parce que justement, je ne le saisissais pas, les perceptions à l'état brut de ces expériences allèrent
directement en moi-même, où elles demeurent aujourd’hui, aussi soudaine qu’une
écharde dans le pouce. *J’ai traduit « immediate » par « soudan », car une écharde demeurant longtemps sous la peaux se fait sentir d’une façon soudain.
Les bâtiments en bois avec leurs couloirs sombre et inhospitaliers. Et derrière chaque porte, une horde d’enfants jouant dans un appartement vide ; une mère, toujours maussade, surmenée, fatiguée, penchée sur une planche à repasser.
L’odeur est le plus vif, comme si la pauvreté n'était plus que le manque d’argent, mais une sensation physique, une odeur qu’envahissait votre tête et rendait impossible de penser. Chaque fois que j’entrais dans un bâtiment avec mon père, je retenais mon souffle, n’osant pas de respirer, comme si cette odeur allait me faire mal.
Paul Auster, The Invention of Solitude.


(to) BAFFLE– (to) BLAME - SLENDER– SPEECHLESS - (a) TROUBLE - (a) DISTRICT – ALTHOUGH – DESPITE + un PAST PERFECT –
Inspector Smith, BAFFLED by the bank’s electronic safety system’s false alarms, which HAD KEPT his DISTRICT on the alert, in order not to be BLAMED of negligence and avoid any TROUBLE, decided to take proper countermeasures, so that, when the robbery was carried out DESPITE the precaution taken, the robbers, ALTHOUGH at first cheerful, remained then SPEECHLESS in seeing the SLENDER spoils and themselves trapped inside the vault. 68

I thank you very much for your great tuition and demanding exercises, which make us proud of being your students.
So long.
Joe39


-------------------
Modifié par joe39 le 17-01-2018 19:01





Réponse : Ex 123/ still on holiday? de here4u, postée le 09-01-2018 à 12:53:52 (S | E)
Hello !
N'oubliez pas, s'il vous plaît, que ces exercices sont assortis de REGLES qui me rendent le travail supportable et tout simplement faisable ... (Le N° III surtout, doit avoir le nombre de mots précisé ET les mots obligatoires mis en relief EN CAPITALES !) Ceci peut sembler une "fantaisie, un caprice" de ma part (ça ne l'est pas ... )... mais multipliés par une dizaine, et par trois ... c'est énorme et un vrai "confort de travail" ! Merci de me le donner !
N'oubliez pas, non plus, d'aller "nourrir" l'histoire 23!




Réponse : Ex 123/ still on holiday? de chocolatcitron, postée le 10-01-2018 à 22:55:32 (S | E)
Ex 123/ still on holiday? Here4u
FINISHED.
Hello dear Here4u and Maxwell ! Thank you both for your great, interesting, and new exercises !
Hi everybody !

Here is my work :
I) Translate into English :
1)- Il monte ma meilleure amie contre moi et personne ne fait cela impunément ! Maintenant, j’ai atteint le point où tout cela m’est égal et il va me le payer !
He set my best friend against me and nobody can do it recklessly ! Now, I haven't been touched any more that doesn't bother me, and I 'll get him for that!

2)- « Tu sais, Paul est un homme maintenant et il est scientifiquement prouvé qu’un jeune homme est si occupé à vivre sa propre vie qu’il ne pense même pas à venir voir sa mère. Cela ne signifie pas qu’il l’en aime moins pour autant. »
You know, Paul, is an adult, now, and it is scientifically proven that a young man is so busy for living his own life, that he doesn't even think to come and see his mother. That doesn't mean he loves her less than he did...

3)- Notre père était un modèle si étonnant de ce qu’un homme devrait être … Pour toi, aucun homme n’a réussi à être à sa hauteur …
Our father was such an astonishing model about what a man should really be... For you, no men have been successful to be equal to as good as him.

4)- Maxwell: « Il me fatigue modèle géant ! Il me fait passer pour un moins que rien devant ses amis. » « Remets-le à sa place ! »
« He 's sending me to sleep Superman! He makes me out to be a no-mark in front of his friends. » « Take him down a peg or two !»

5)- Maxwell: Tu parles d'une affaire ! Je me suis fait avoir une fois, mais je ne me ferai pas avoir une seconde fois.
You speak about a big deal! I was pulled the wool over my eyes a first time, but I'won't be twice!


II) Translate into French:
« As a boy, I would occasionally go the rounds with my father as he collected the rent. I was too young to understand what I was seeing, but I remember the impression it made on me, as if, precisely because I did not understand, the raw perceptions of these experiences went directly into me, where they remain today, as immediate as a splinter in the thumb. The wooden buildings with their dark inhospitable hallways. And behind each door, a horde of children playing in a bare apartment ; a mother, always sullen, overworked, tired, bent over an ironing board. Most vivid is the smell, as if poverty were more than lack of money, but a physical sensation, a stench that invaded your head and made it impossible to think. Every time I walked into a building with my father, I would hold my breath, not daring to breathe, as if that smell were going to hurt me.
Paul Auster, The Invention of Solitude.

En tant que garçon, occasionnellement, je partirais en tournées avec mon père, alors qu'il récupérait les loyers. J'étais trop jeune pour comprendre ce que je voyais, mais je me souviens de l'impression ressentie, comme si précisément, parce que je ne comprenais pas, la perception à l'état pur de ces expériences, me harponnait directement, elles y demeurent ancrées aujourd'hui, aussi virulentes qu'une écharde dans le pouce. Les immeubles en bois aux sombres couloirs inhospitaliers. Et derrière chaque porte, une ribambelle d'enfants jouant dans un appartement dénudé ; une mère toujours renfrognée, sur occupée, exténuée, penchée sur une planche à repasser.
Plus vivace est l'odeur, comme si la pauvreté était plus que le manque d'argent, mais une sensation physique, une puanteur, qui envahit votre tête et vous empêche de penser. Toutes les fois que j'entrais dans un immeuble avec mon père, je devrais retenir mon souffle, n'osant pas respirer, comme si cette odeur était en train de m'empoisonner.
Paul Auster « L'Invention De La Solitude ».


III) PLAYING and WORKING WITH WORDS: Using THE 8 WORDS given below: 2 verbs (which can be put in whatever tenses or forms you fancy, but MUST remain verbs !), 2 adjectives, 2 nouns and 2 link words.
(to) BAFFLE– (to) BLAME - SLENDER– SPEECHLESS - (a) TROUBLE - (a) DISTRICT – ALTHOUGH – DESPITE + un PAST PERFECT –

Here is my sentence :
DESPITE she HAD BEEN arrested and BLAMED her for embezzlement, this renowned SLENDER woman slips like a shade through the DISTRICT, walks SPEECHLESS : she BAFFLES people, ALTHOUGH they spit at her back,but people look away not to get any TROUBLE... 41 words.

En dépit qu'elle a été arrêtée et accusée pour son détournement de fonds, cette femme longiligne et réputée glisse comme une ombre dans le quartier, marche sans rien dire :elle laisse les gens perplexes, bien qu'ils lui crachent dans le dos mais les gens baissent leur regard pour ne pas s'attirer un quelconque ennui...


IV) Don’t forget to go and help my poor helpless student on the thread « Rack your brains and help/ 13 », en ligne depuis hier. Thanks a lot! You have THE FORCE.
It's done.

I give the force back to you, Here4u, for marking, and send you all my best wishes to be healthy, have good surprises, and be happy all the year long !.

Have a very nice and sweet week all of you!



Réponse : Ex 123/ still on holiday? de maxwell, postée le 12-01-2018 à 20:56:47 (S | E)
FINISHED

Hello Here4U and everyone !
Thank you so much for this wonderful exercise. I'm looking forward to working on the next one too

I) Translate into English :

1)- Il monte ma meilleure amie contre moi et personne ne fait cela impunément ! Maintenant, j’ai atteint le point où tout cela m’est égal et il va me le payer !
He's turning my best friend against me and no one does that with impunity. Now, I've reached the point where I don't care any longer and he'll pay for it!

2)- « Tu sais, Paul est un homme maintenant et il est scientifiquement prouvé qu’un jeune homme est si occupé à vivre sa propre vie qu’il ne pense même pas à venir voir sa mère. Cela ne signifie pas qu’il l’en aime moins pour autant. »
You know, Paul is a grown man now, and it's scientifically proven that a young man is so busy living his own life that he doesn't even think about coming to see his mother. Even so (*), it doesn't mean that he loves her less (**).
(*) or: For all that
(**) je n'ai pas mis de tag, car il fallait être affirmatif et persuasif

3)- Notre père était un modèle si étonnant de ce qu’un homme devrait être … Pour toi, aucun homme n’a réussi à être à sa hauteur …
Our father was such an amazing model of what a man should be... As for you, no other man has ever been able (*) to live up to him...
(*) or : managed

4)- « Il me fatigue modèle géant ! Il me fait passer pour un moins que rien devant ses amis. » « Remets-le à sa place ! »
"He is a giant pain in the neck.(*) He's made me out to be a nobody in front of his friends." "Put him in his place!"(**)
(*) or: He IS really wearing me out!
(**) or: Set him straight!

5)- Tu parles d'une affaire ! Je me suis fait avoir une fois, mais je ne me ferai pas avoir une seconde fois.
Talk about big deal! I've fallen for it once, but I won't be tricked a second time.


II) Translate into French:
« As a boy, I would occasionally go the rounds with my father as he collected the rent. I was too young to understand what I was seeing, but I remember the impression it made on me, as if, precisely because I did not understand, the raw perceptions of these experiences went directly into me, where they remain today, as immediate as a splinter in the thumb. The wooden buildings with their dark inhospitable hallways. And behind each door, a horde of children playing in a bare apartment ; a mother, always sullen, overworked, tired, bent over an ironing board. Most vivid is the smell, as if poverty were more than lack of money, but a physical sensation, a stench that invaded your head and made it impossible to think. Every time I walked into a building with my father, I would hold my breath, not daring to breathe, as if that smell were going to hurt me.


Enfant, j'accompagnais de temps en temps mon père dans ses tournées pour collecter les loyers. J'étais trop jeune pour comprendre ce que je voyais, mais je me souviens de l'impression que cela produisait en moi comme si, précisément parce que je ne comprenais pas, les perceptions à l'état brut de ces expériences pénétraient directement en moi où elles sont restées aujourd'hui aussi vivaces qu'une écharde dans le pouce. Les édifices en bois avec leurs couloirs sombres et peu accueillants. Et derrière chaque porte, une horde d'enfants jouant dans un appartement dégarni ; une mère, toujours maussade, débordée, fatiguée, penchée (*) sur une planche à repasser. Le plus frappant est l'odeur, comme si la pauvreté était plus qu'un manque d'argent, mais une sensation physique, une puanteur qui envahissait votre tête et l'empêchait totalement de penser. Chaque fois que j'entrais dans un bâtiment avec mon père, je retenais ma respiration, n'osant pas respirer comme si cette odeur allait être néfaste pour moi.

(*) j'ai hésité avec courbée car penchée avec planche n'est pas très heureux.
(j'ai trouvé que l'imparfait était plus approprié que le passé simple en raison de la récurrence des faits)

III) Playing with words :

ALTHOUGH there HAD never BEEN any TROUBLE in this highly-secured DISTRICT, that terrorist act BAFFLED the authorities who remained SPEECHLESS ; the investigations BLAMED that SLENDER man, DESPITE his clean police record . (32)
Bien qu'il n'y ait jamais eu de troubles dans ce quartier hautement sécurisé, cet acte terroriste a dérouté les autorités qui sont restées sans voix ; l'enquête tint pour responsable cet homme mince, en dépit de son casier judiciaire vierge.



Réponse : Ex 123/ still on holiday? de here4u, postée le 12-01-2018 à 22:08:28 (S | E)
Hello!

Les transferts de corrections ont été commencés ce soir ...

Il reste encore beaucoup de temps aux "late-posters". N'hésitez pas à participer ...



Réponse : Ex 123/ still on holiday? de here4u, postée le 15-01-2018 à 23:56:02 (S | E)
Hello, Dear Friend and hard-workers!

Bravo à tous pour votre travail, vos recherches et vos trouvailles.
Le thème n’était vraiment pas facile et vous avez parfois eu quelques difficultés à adapter le niveau de langue qui vous a déroutés. Ceci était vrai aussi pour la version, qui a été bien comprise par tous mais parfois un peu maladroite dans l’expression. Le prochain exercice est la suite du texte et demandera donc le même effort. Je compte sur vous !
Encore bravo et merci à tous.

I) Translate into English :

1) Il monte ma meilleure amie contre moi et personne ne fait cela impunément … Maintenant, j’ai atteint le point où tout cela m’est égal et il va me le payer !
He's turning my best friend against me and no one does that and gets away with it. I've reached the point when I don't care, but I’ll get him for that!

- Monter quelqu’un contre quelqu’un d’autre = to rise up against one another/ against each other / turn someone against someone else
- Avec impunité = « with impunity », bien sûr, mais ceci est beaucoup moins employé en anglais qu’en français … Employer plutôt "to get away with it ». Joe nous a aussi employé une expression excellente: to go scot-free; Lien internet

- cela m’est égal= it doesn’t matter/ It’s all the same to me/ I don’t care/ I don’t care one way or the other/ I couldn’t care less. I’m not bothered/
- il va me le payer = I’ll get you for that/


2)Paul est un homme, maintenant. Il est scientifiquement prouvé qu’un jeune homme est si occupé à vivre sa propre vie qu’il ne pense même pas à venir voir sa mère. Cela ne signifie pas qu’il l’en aime moins pour autant.
He’s a grown man, now. It’s a scientific fact that young men become so busy living their own lives that they don’t even think about their mothers. It doesn’t mean/ he loves her/ they love them any less for that.

- « Paul est un homme !» = Certes ! Pour atténuer cette drôle de phrase, l’anglais rajoutera sans doute « grown » « a grown man » => qui a grandi = adulte = a grown-up!
- Etre occupé à faire = to be busy doing stg


3) Notre père était un modèle si étonnant de ce qu’un homme devrait être … Pour toi, aucun homme n’a réussi à être à sa hauteur …
Our father was such an amazing role model of what a man ought to be. For you, no man has lived up to him.

- Etre un modèle pour quelqu’un = to be a role-model
- Revoir : such an amazing man ; this man is so amazing=> he’s so amazing a man (plus formel)
- Etre à la hauteur de = to live up to/ to be up to/ to measure up to/ (Bilan d’action => present perfect)


4) « Il me fatigue modèle géant ! Il me fait passer pour un moins que rien devant ses amis. » « Remets-le à sa place ! »
«He’s a real pain!/ He’s giving me a hard time! He makes me look like a mere nobody in front of my pals.» «Set him straight!»

- « il me fatigue, modèle géant ! » = "He’s a real pain"= assez fort et informel / Stop nagging, will you!/ You’re getting on my nerves!
- « modèle géant » = very, very much. J’ai choisi l’expression la plus forte pour remplacer cette formule …
- faire passer quelqu’un pour = make someone look like/ pass someone off as/
- « Remets-le à sa place ! » = « Set him straight ! » = remettre sur le droit chemin.

5) Tu parles d'une affaire ! Je me suis fait avoir une fois, mais je ne me ferai pas avoir une seconde fois.
"What a nightmare! I've been had once, but I won't again/ I won't be had twice!

- Quite a deal!/ Quite a story!/ What a nightmare!/ what a to-do!/ What a palaver!/ What a performance!/ what a song and dance!/ That’s unbelievable!
- Se faire avoir= to be had/ To be taken for a ride/ fall hook, line and sinker/ fall prey to/ to be taken in/
- Once, twice, three times …


II)Translate into French:
« As a boy, I would occasionally go the rounds with my father as he collected the rent. I was too young to understand what I was seeing, but I remember the impression it made on me, as if, precisely because I did not understand, the raw perceptions of these experiences went directly into me, where they remain today, as immediate as a splinter in the thumb.
The wooden buildings with their dark inhospitable hallways. And behind each door, a horde of children playing in a bare apartment ; a mother, always sullen, overworked, tired, bent over an ironing board. Most vivid is the smell, as if poverty were more than lack of money, but a physical sensation, a stench that invaded your head and made it impossible to think. Every time I walked into a building with my father, I would hold my breath, not daring to breathe, as if that smell were going to hurt me.

« Enfant, j’accompagnais (1) parfois mon père dans sa tournée pour relever les loyers. J’étais trop jeune pour comprendre ce que je voyais, mais je me souviens de l’impression que cela produisait en moi, comme si, précisément parce que je ne comprenais pas, les perceptions à l’état brut de ces expériences me pénétraient jusqu’où elles sont aujourd’hui, aussi vivaces/ durables/ soudaines qu’une écharde dans le pouce.
Les bâtiments en bois, aux vestibules sombres et peu accueillants (2); et derrière chaque porte, une horde d’enfants jouant dans un appartement dépouillé ; la mère de famille, toujours renfrognée, débordée de travail, épuisée, le dos courbé sur sa planche à repasser. Le plus saisissant était l’odeur, comme si la pauvreté n'était pas seulement le manque .../ était plus que le manque d’argent, mais aussi une sensation physique, une puanteur qui envahissait votre tête et l'empêchait totalement de penser … Chaque fois que j’entrais dans un bâtiment avec mon père, je retenais mon souffle, n’osant pas respirer, comme si cette odeur allait me faire mal.

-(1) Ici, le "would" est fréquentatif (il indique une action qui se répète « occasionnellement ») et s’exprime en français par un imparfait.
-(2) Je pense que vous avez remarqué la structure de l’écriture. Dans ce paragraphe, descriptif, nous n’avons pas de phrases complètes grammaticales, mais des propositions juxtaposées (mises l’une à côté de l’autre) ou au mieux, coordonnées (reliées entre elles par une conjonction de coordination (ici, « et »). Ceci exprime le regard d’un enfant et les réflexions qu’il y attachait. C’est aussi la marque de la répétition inexorable de la même scène aperçue à cause de la ressemblance des familles visitées. L’enfant, inconsciemment, se « protège » de ces scènes et de la société défavorisée qu’elles lui dévoilaient (en retenant son souffle afin de ne pas inhaler (laisser pénétrer en lui) l’odeur qui caractérisait ces expéditions (et qui allait le blesser…).
- Plusieurs d'entre vous ont employé « penchée sur la planche … » Certains ont été conscients de la maladresse de l’expression en français et auraient voulu employer « courbée », mais n’aimaient pas l’image suggérée. J’ai bien aimé … mais ai choisi de leur faire « courber le dos », ce qui accentue l’impression de pénibilité de la tâche.
Merci de vous poser de telles questions « métaphysiques » … Elles sont le chemin vers les réflexes de traduction et les progrès.
-De même, il ne s’agissait pas « d’un manque d’argent » qui serait passager, mais « du (LE) manque d’argent », qui, lui, est généralisé.

III) PLAYING and WORKING WITH WORDS: it was a very difficult one! Sorry!

-I was SPEECHLESS when I heard this stupid SLENDER woman vituperating, BAFFLING the plans of the mayor of the DISTRICT, BLAMING him for the TROUBLES occurred in the city, DESPITE the fact that he HAD already MADE a lot of efforts to find right solutions, ALTHOUGH many citizens were unfavourable to him (52 words)

- ALTHOUGH known for his extrovert nature, this SLENDER young man stayed SPEECHLESS ; he was so BAFFLED, because BLAMED of cowardice during a TROUBLE with a DISTRICT gang (DESPITE = THOUGH HE HAD BEEN very full of fight. (36 words)

- ALTHOUGH he was used to settling many a TROUBLE in that DISTRICT, and DESPITE the fact he had already worked out more challenging inquiries, the sheriff remained SPEECHLESS because this case truly BAFFLED him and he had SLENDER hope to find out who was to BLAME for it. (compte des mots ?)

- ALTHOUGH there HAD never BEEN any TROUBLE in this highly-secured DISTRICT, that terrorist actION BAFFLED the authorities who remained SPEECHLESS; the investigations BLAMED that SLENDER man, DESPITE his clean police record . (32)

- ALTHOUGH his words have BAFFLED everyone present, nobody wanted to BLAME him, and they stayed SPEECHLESS, as if a TROUBLE was entering the room ; a young and SLENDER man living in the DISTRICT began to say something, DESPITE nobody had moved. 44

-DESPITE his extreme youth and ALTOUGH he had proclaimed his innocence, the judge BLAMED him for this TROUBLE of violence occurred in his DISTRICT; this sentence without a SLENDER hope of freedom BAFFLED him, and he remained SPEECHLESS (38)

- Inspector Smith, BAFFLED by the bank's electronic safety system's false alarms, which HAD KEPT his DISTRICT on the alert, in order not to be BLAMED of negligence and to avoid any TROUBLE, decided to take proper countermeasures, so that, when the robbery was carried out DESPITE the precaution taken, ALTHOUGH at first cheerful, the robbers then remained SPEECHLESS in seeing the SLENDER spoilS and themselves trapped inside the vault. 68

- DESPITE she HAD BEEN arrested and BLAMED her for embezzlement, this renowned SLENDER woman slipped like a shadow through the DISTRICT, walked SPEECHLESS : she BAFFLED people, ALTHOUGH they spat at her back,but people looked away not to get any TROUBLE... 41 words.


Quelques confusions entre DESPITE et ALTHOUGH... (ne vous inquiétez pas ... J'y reviendrai ! )


Encore bravo à tous et ... bon courage pour la suite!




[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Exercices du forum










Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : -ing | AS / LIKE | Abréviations | Accord/Désaccord | Activités | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Be | Betty | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contractions | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Ecole | En attente | Exclamations | Faire faire | Famille | Faux amis | Films | For ou since? | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Get | Goûts | Grammaire | Guide | Géographie | Habitudes | Harry Potter | Have | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Make/do? | Maladies | Mars | Matilda | Modaux | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Neige | Nombres | Noms | Nourriture | Négation | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Plus-que-parfait | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Present perfect | Pronoms | Prononciation | Proverbes et structures idiomatiques | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Question Tags | Relatives | Royaume-Uni | Say, tell ou speak? | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Suggérer quelque chose | Synonymes | Temps | Tests de niveau | There is/There are | Thierry | This/That? | Tous les tests | Tout | Traductions | Travail | Téléphone | USA | Verbes irréguliers | Vidéo | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de néerlandais | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours, leçons et exercices d'anglais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.