Cliquez ici pour revenir à l'accueil... Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon d'anglais !



- Accueil
- Aide/Contact
- Accès rapides
- Imprimer
- Lire cet extrait
- Livre d'or
- Nouveautés
- Plan du site
- Presse
- Recommander
- Signaler un bug
- Traduire cet extrait
- Webmasters
- Lien sur votre site




> Publicités :




> Partenaires :
-Jeux gratuits
-Nos autres sites
   


Ex 153/ Hope you'll like it...

Cours gratuits > Forum > Exercices du forum || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Ex 153/ Hope you'll like it...
Message de here4u posté le 30-03-2019 à 18:43:51 (S | E | F)
Hello, dear Friends,

Voici vos nouvelles Traductions (dans les deux sens) auxquelles j’ai enlevé le « Playing with Words » (qui est maintenant dans l’exercice « Rack Your Brains » Lien internet
Comme cet exercice allait se retrouver bien allégé, j’ai légèrement allongé la version et cette fois, (le texte ne permettait pas que la version soit encore plus longue …) j’ai ajouté une petite expression. [respectez bien la limite des 100 mots …]
Cet exercice est un et la correction sera en ligne le lundi 15 avril, tard. Bon courage à vous …

I) Translate into English:

1) Maxwell : "On a fouillé ma maison de fond en comble ! Ils n'y sont pas allés de main morte : tout est sens dessus dessous ! Je ne suis pas à cheval sur les principes mais il y a des limites ... !"
2) Maxwell : On peut considérer que 0,1 point d'avance, c'est l'épaisseur du trait : ils se tiennent dans un mouchoir de poche.
Merci Maxwell !

3) " Qu’est-ce que tu mijotes ? Ne réponds pas « Rien ! » parce que je te connais un peu trop bien pour te croire."
4) " Désolé ! Je plaisantais, mais de toute évidence, j’ai touché là où ça fait mal ! "
5) " LR ? Qui c‘est ? Un autre prétendant ou admirateur secret ? Quelqu’un qui va essayer de t’éloigner de moi en te faisant la cour … "

II) Translate into French:
Whenever Henry Wilt took the dog for a walk, or, to be more accurate, when the dog took him, or, to be exact, when Mrs. Wilt told them both to go and take themselves out of the house so that she could do her yoga exercises, he always took the same route. In fact, the dog followed the route and Wilt followed the dog. They went down past the Post Office, across the playground, under the railway bridge and out on to the footpath by the river. A mile along the river and then under the railway line again and back through streets where the houses were bigger than Wilt’s semi and where there were large trees and gardens and the cars were all Rovers and Mercedes. It was there that Clem, a pedigree Labrador, evidently feeling more at home, did his business while Wilt was looking around rather uneasily, conscious that this was not his sort of neighbourhood and wishing it was. It was about the only time during their walk that he was at all aware of his surroundings.
Tom SHARPE, Wilt.

II) OPTIONAL:
Henry stops and admires a beautiful estate: he dreams… (Please, write down the number of words ; not more than 100.)

I give you THE FORCE... Please, give me YOUR BEST...





Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de learner99, postée le 01-04-2019 à 17:03:06 (S | E)
Hello Here4u
Thank you for this new exercise
This is my work .Ready to be corrected
Hello every one

Translate into English:

1) Maxwell : "On a fouillé ma maison de fond en comble ! Ils n'y sont pas allés de main morte : tout est sens dessus dessous ! Je ne suis pas à cheval sur les principes mais il y a des limites ... !"
My house has been searched thoroughly! They have been heavy-handed: Everything is topsy-turvy! I am not a stickler for principles but there are limits…!

2) Maxwell : On peut considérer que 0,1 point d'avance, c'est l'épaisseur du trait : ils se tiennent dans un mouchoir de poche.
0.1 ahead can be considered that it’s the line thickness : they are tightly bunched.
Thank you Maxwell !

3) " Qu’est-ce que tu mijotes ? Ne réponds pas « Rien ! » parce que je te connais un peu trop bien pour te croire."
“What are you up to ? Don’t say “Nothing !” because I know you a little too well to believe you”

4) " Désolé ! Je plaisantais, mais de toute évidence, j’ai touché là où ça fait mal ! "
« Sorry ! I was kidding but obviously, I have hit where it hurts !»

5) " LR ? Qui c‘est ? Un autre prétendant ou admirateur secret ? Quelqu’un qui va essayer de t’éloigner de moi en te faisant la cour … "
“LR? Who’s that? Another suitor or a secret admirer? Somebody who is going to try to take you away from me by courting you…”

II) Translate into French:

Whenever Henry Wilt took the dog for a walk, or, to be more accurate, when the dog took him, or, to be exact, when Mrs. Wilt told them both to go and take themselves out of the house so that she could do her yoga exercises, he always took the same route. In fact, the dog followed the route and Wilt followed the dog. They went down past the Post Office, across the playground, under the railway bridge and out on to the footpath by the river. A mile along the river and then under the railway line again and back through streets where the houses were bigger than Wilt’s semi and where there were large trees and gardens and the cars were all Rovers and Mercedes. It was there that Clem, a pedigree Labrador, evidently feeling more at home, did his business while Wilt was looking around rather uneasily, conscious that this was not his sort of neighbourhood and wishing it was. It was about the only time during their walk that he was at all aware of his surroundings.
Tom SHARPE, Wilt.

A chaque fois qu’Henry Wilt emmenait le chien pour une ballade, ou pour être plus précis, à chaque fois que le chien l’emmenait, ou pour être exact, quand Mme Wilt leur disait d’aller et sortir de la maison pour qu’elle puisse faire ses exercices de yoga, il prenait toujours le même chemin. En fait, le chien suivait le chemin et Wilt suivait le chien. Ils dépassaient la Poste, traversaient le terrain de jeu, passaient sous le pont de chemin de fer et sur le sentier prés de la rivière. Un kilomètre et demi le long de la rivière et puis encore sous la ligne de chemin de fer et retour par des rues où les maisons étaient plus grandes que la maison jumelée des Wilt et où il y avait de grands arbres et jardins et où les voitures étaient toutes des Rovers et Mercedes. C’était là que Clem, un Labrador de pure race, se sentant apparemment plus à l’aise, faisait sa petite affaire pendant que Wilt regardait autour, embarrassé, conscient que ce n’était pas son milieu et le regrettait. C’était à peu prés le seul moment pendant leur promenade qu’il prenait conscience de son environnement.
Tom SHARPE, Wilt.

II) OPTIONAL: 99 words
Henry stops and admires a beautiful estate: he dreams… (Please, write down the number of words ; not more than 100.)

Henry stops and admires a beautiful estate: he can see that big house with red bricks over there on the top of the knoll. He was mowing a huge lawn while Clem, his best friend, was running around with a little ball in its mouth. Behind the house there is a carport where his Rover is parked and beside is a staircase leading up to a summer kitchen.
His wife isn’t there anymore, his life is changing since he has won the lottery…. She can do her yoga exercises somewhere else!
Suddenly a honk behind wakes him up…

I wish you a nice week




Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de nate, postée le 02-04-2019 à 00:48:24 (S | E)
Hello!

READY FOR CORRECTION

I) Translate into English:

1) Maxwell : "On a fouillé ma maison de fond en comble ! Ils n'y sont pas allés de main morte : tout est sens dessus dessous ! Je ne suis pas à cheval sur les principes mais il y a des limites ... !"
"We ransacked my house from stem to stern! They didn't pull any punches: everything is upside down! I'm not a sticker for principles but there's a limit...!"

2) Maxwell : On peut considérer que 0,1 point d'avance, c'est l'épaisseur du trait : ils se tiennent dans un mouchoir de poche.
0.1 point lead may be considered marginal: there's hardly anything to choose between them.

3) " Qu’est-ce que tu mijotes ? Ne réponds pas « Rien ! » parce que je te connais un peu trop bien pour te croire."
"What are you up to? Don't answer "Nothing!" because I know you a little bit too well to believe you."

4) " Désolé ! Je plaisantais, mais de toute évidence, j’ai touché là où ça fait mal ! "
"I'm sorry! I was kidding, but I seemingly struck a chord!"

5) " LR ? Qui c‘est ? Un autre prétendant ou admirateur secret ? Quelqu’un qui va essayer de t’éloigner de moi en te faisant la cour … "
"LR?" Who's that? Another suitor or secret admirer? Someone who's going to try to woo you away from me..."

II) Translate into French:
Whenever Henry Wilt took the dog for a walk, or, to be more accurate, when the dog took him, or, to be exact, when Mrs. Wilt told them both to go and take themselves out of the house so that she could do her yoga exercises, he always took the same route. In fact, the dog followed the route and Wilt followed the dog. They went down past the Post Office, across the playground, under the railway bridge and out on to the footpath by the river. A mile along the river and then under the railway line again and back through streets where the houses were bigger than Wilt’s semi and where there were large trees and gardens and the cars were all Rovers and Mercedes. It was there that Clem, a pedigree Labrador, evidently feeling more at home, did his business while Wilt was looking around rather uneasily, conscious that this was not his sort of neighbourhood and wishing it was. It was about the only time during their walk that he was at all aware of his surroundings.
Tom SHARPE, Wilt.

A chaque fois que Henry Wilt va pour promener le chien, où, pour être plus précis, lorsque le chien va pour le promener, où, pour être tout à fait exact, lorsque Mme Wilt leur demande d'aller faire un tour dehors afin qu'elle puisse faire ses exercices de yoga, M. Wilt prend toujours le même chemin. Pour dire vrai, le chien suit la route et Wilt suit le chien. Ils passent devant le bureau de poste, traversent le terrain de jeu, passent sous les rails du pont, sortent du sentier en prenant par la rivière (ils ne la traversent pas hein, juste ils passent devant). Ils continuent de longer la rivière sur 1,6 kilomètre, puis repasse sous les chemin de fer et reviennent par les rues où les maisons sont plus grandes que la maison de ville de Wilt et où il y avait de gros arbres, de grands jardins et où toutes les voitures n'étaient que des Rovers et des Mercedes. C'était ici que Clem, un labrador de race qui de toute évidence se sentait plus chez lui ici, faisait ses besoins pendant que Wilt regardait autour de lui d'un air plutôt mal à l'aise, conscient que ce n'était pas le genre de quartier dans lequel il habitait, à son grand regret. C'était quasiment la seule fois pendant leur promenade qu'il prêtait attention à ce qui l'entourait.



Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de anne40, postée le 03-04-2019 à 00:12:42 (S | E)
Hello,
I'll try the translation into French, the easiest part for me!

Chaque fois qu'Henry Wilt emmenait le chien en promenade, ou, pour être plus précis, quand le chien l'emmenait, ou, pour être exact, lorsque Mme Wilt leur disait à tous les deux de partir et de sortir de la maison pour qu'elle puisse faire ses exercices de yoga, il prenait toujours le même itinéraire. En fait, le chien suivait la route et Wilt suivait le chien.
Ils descendaient et passaient devant l'office de poste, traversaient le terrain de jeu, passaient sous le pont ferroviaire et remontaient sur le sentier (chemin piétonnier) qui longeait la rivière. Après un mile le long de la rivière et une nouvelle traversée sous la voie ferrée, ils rentraient par des rues où les maisons étaient plus grandes que la maison mitoyenne de Wilt et où il y avait de grands arbres et des jardins, et les voitures étaient toutes des Rover et des Mercedes. C'est là que Clem, un pur labrador, se sentant manifestement plus à la maison, fit ses affaires tandis que Wilt regardait autour de lui, plutôt inquiet, conscient que ce n'était pas le style de son quartier tout en souhaitant que cela le fut. C'était à peu près le seul moment pendant leur promenade qu'il était conscient de tout ce qui l'entourait.
Tom SHARPE, Wilt.

Thanks.



Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de maya92, postée le 03-04-2019 à 11:35:12 (S | E)
Hello Here4u,

I – Into English

- My house has been searched around ! They have not pulled their punches : everything was messed up ! I’m not that pernickety but there are limits
- 0.1 ahead may seem trivial : they are neck to neck
- What are you cooking up ? Don’t answer ‘Nothing’ because I know you too well to believe you
- Sorry ! I was kidding but quite obviously I hit where it hurts
- LR ? Who’s that ? Another suitor or secret admirer ? Someone is going to move you away from me wooing you

II - Into French

Whenever Henry Wilt took the dog for a walk, or, to be more accurate, when the dog took him, or, to be exact, when Mrs. Wilt told them both to go and take themselves out of the house so that she could do her yoga exercises, he always took the same route. In fact, the dog followed the route and Wilt followed the dog. They went down past the Post Office, across the playground, under the railway bridge and out on to the footpath by the river. A mile along the river and then under the railway line again and back through streets where the houses were bigger than Wilt’s semi and where there were large trees and gardens and the cars were all Rovers and Mercedes. It was there that Clem, a pedigree Labrador, evidently feeling more at home, did his business while Wilt was looking around rather uneasily, conscious that this was not his sort of neighbourhood and wishing it was. It was about the only time during their walk that he was at all aware of his surroundings.
Tom SHARPE,

Quand Henry Wilt promenait le chien ou pour être plus précis quand le chien le promenait ou pour être plus exact encore quand Madame Wilt leur disait à tous les deux de sortir de la maison pour qu’elle puisse faire ses exercices de yoga, ils suivaient toujours le même chemin. En fait le chien suivait le chemin et Wilt suivait le chien. Ils passaient devant la poste, traversaient le terrain de jeu, passaient sous le pont du chemin de fer et ressortaient sur le sentier qui longeait la rivière. Un kilometer le long de la rivière et puis nouveau passage sous le pont et retour dans les rues où les maisons étaient plus grandes que la maison mitoyenne de Wilt et où il y avait de grands arbres et des jardins et où toutes les voitures étaient des Rovers et des Mercedes. C’était là que Clem, un Labrador pure race, qui manifestement se sentait vraiment chez lui, faisait ses besoins pendant que Wilt regardait autour de lui, plutôt mal à l’aise, conscient que ce milieu n’était pas le sien, bien qu’il le souhaitat. C’était vraiment le seul moment de la promenade où il prenait conscience de son environnement

Henry sat down on a bench looking thoughtfully at his frisky dog who seemed so happy in this setting. If only he had not married that spendthrift of a woman, always wanting something new : new furniture, new clothes, expensive holidays, yoga classes and so on.. he too could have bought such a house in such a neighbourhood. But there may exist a solution : get rid of her, rid of her ceaseless remarks.. he has to ponder over that, seriously…


Thank you once more for your correction



Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de alpiem, postée le 04-04-2019 à 11:21:42 (S | E)
Ex 153/ Hope you'll like it...We did
Hello all dear translators,here is my try READY FOR CORRECTION

I) Translate into English:
1) Maxwell : "On a fouillé ma maison de fond en comble ! Ils n'y sont pas allés de main morte : tout est sens dessus dessous ! Je ne suis pas à cheval sur les principes mais il y a des limites ... !"
« My house has been surched from top to bottom! They haven't pulled any punches : the whole is upside-down!I'm not a sticker for the principles but there's a line? !

2) Maxwell : On peut considérer que 0,1 point d'avance, c'est l'épaisseur du trait : ils se tiennent dans un mouchoir de poche.
Merci Maxwell !
If we consider that 0,1 point ahead equals a line in width, : they are getting together neck and neck.

3) " Qu'est-ce que tu mijotes ? Ne réponds pas « Rien ! » parce que je te connais un peu trop bien pour te croire."
« What are you up to ? Don 't answer « Nothing » for I know you a little too well to beleave you.

4) " Désolé ! Je plaisantais, mais de toute évidence, j'ai touché là où ça fait mal ! "
« Sorry, I was joking but obviously I stroke where it hurts most ! »

5) " LR ? Qui c?est ? Un autre prétendant ou admirateur secret ? Quelqu'un qui va essayer de t'éloigner de moi en te faisant la cour ? "
« LR ? Who's that ? Another pretender or secret admirer ? Someone meant to court you into getting you away from me?. »


II) Translate into French:
Whenever Henry Wilt took the dog for a walk, or, to be more accurate, when the dog took him, or, to be exact, when Mrs. Wilt told them both to go and take themselves out of the house so that she could do her yoga exercises, he always took the same route. In fact, the dog followed the route and Wilt followed the dog. They went down past the Post Office, across the playground, under the railway bridge and out on to the footpath by the river. A mile along the river and then under the railway line again and back through streets where the houses were bigger than Wilt's semi and where there were large trees and gardens and the cars were all Rovers and Mercedes. It was there that Clem, a pedigree Labrador, evidently feeling more at home, did his business while Wilt was looking around rather uneasily, conscious that this was not his sort of neighbourhood and wishing it was. It was about the only time during their walk that he was at all aware of his surroundings.

Chaque fois qu'Henry Wilt emmenait promener son chien, ou, pour être plus précis, quand son chien, l'emmenait, ou, pour être franc,quand Mme Wilt intimait aux deux d'aller se promener dehors afin qu'elle puisse effectuer ses exercices de yoga, il prenait toujours le même circuit. Enfin, le chien suivait le chemin et Wilt suivait le chien.Ils descendaient par la Poste, traversaient le jardin des jeux, passaient sous le pont du chemin de fer et sortaient sur le sentier près de la rivière. Un mille le long de la rivière et puis ils repassaient sous la voie ferrée et retour à travers les rues, là ou les maisons étaient
plus grandes que les jumelées de Wilt et oû il y avait de grands arbres et des jardins et oû les voitures étaient toutes des Rovers et des Mercèdes. C'était là que Clem, un Labrador pedigré , à l'évidence sans gène, comme chez lui, faisait ses besoins alors que Wilt plutôt mal à l'aise regardait ailleurs, certain que ce n'était pas son voisinage préféré et souhaitant que ce le fût. C'était à peu près la seule fois pendant leur promenade qu'il était conscient de ce qui l'entourait.



Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de icare29, postée le 05-04-2019 à 17:16:12 (S | E)
Hello Here4u and all hard workers , here is my work ? OK FOR CORRECTION .

) Maxwell : "On a fouillé ma maison de fond en comble ! Ils n'y sont pas allés de main morte : tout est sens dessus dessous ! Je ne suis pas à cheval sur les principes mais il y a des limites ... !" .
They have searched Inside my house from top to bottom! They haven't beaten around the bush : everything is upside down! I don't adhere firmly to the rules but there are limits that must not be exceeded.!"

2) Maxwell : On peut considérer que 0,1 point d'avance, c'est l'épaisseur du trait : ils se tiennent dans un mouchoir de poche.
Merci Maxwell ! .
We think that 0.1 point ahead can be considered like the thickness of the line: they are held in a pocket handkerchief.

3) " Qu'est-ce que tu mijotes ? Ne réponds pas « Rien ! » parce que je te connais un peu trop bien pour te croire."..
What are you up ? Don't answer "Nothing! because I know you too well to believe you. "

4) " Désolé ! Je plaisantais, mais de toute évidence, j'ai touché là où ça fait mal ! ".
Sorry! I was kidding , but obviously, I have hit where it hurts!

5) " LR ? Qui c?est ? Un autre prétendant ou admirateur secret ? Quelqu'un qui va essayer de t'éloigner de moi en te faisant la cour ? ".
LR? Who is that ? Another postulant or hidden fan ? Someone who is going to try to charm you into moving me away "

II) Translate into French:
Whenever Henry Wilt took the dog for a walk, or, to be more accurate, when the dog took him, or, to be exact, when Mrs. Wilt told them both to go and take themselves out of the house so that she could do her yoga exercises, he always took the same route. In fact, the dog followed the route and Wilt followed the dog. They went down past the Post Office, across the playground, under the railway bridge and out on to the footpath by the river. A mile along the river and then under the railway line again and back through streets where the houses were bigger than Wilt's semi and where there were large trees and gardens and the cars were all Rovers and Mercedes. It was there that Clem, a pedigree Labrador, evidently feeling more at home, did his business while Wilt was looking around rather uneasily, conscious that this was not his sort of neighbourhood and wishing it was. It was about the only time during their walk that he was at all aware of his surroundings.

A chaque fois qu'Henry Wilt emmènait son chien en promenade , plus exactement quand le chien emmenait son maître, quand plus précisement Mme Wilt demandait à tous les deux de s'en aller et de sortir de la maison afin qu'elle puisse faire ses exercices de yoga, ils empruntaient toujours le même chemin. En réalité , c'était le chien qui suivait le chemin et Wilt son chien . Ils passaient devant le bureau de poste, traversaient le terrain de jeu , marchaient sous le pont de la voie ferrée et suivaient le sentier bordant la rivière .Un kilomètre et demi le long de la rivière, puis une nouvelle fois sous le pont de la voie ferrée, ensuite dans les rues où les maisons étaient plus grandes que la maison mitoyenne des Wilt ,où toutes les voitures étaient des Rovers et des Mercedes, puis dans des espaces avec de grands arbres et des jardins ....
C'est à cet endroit que Clem, un labrador de pure race , se sentant manifestement plus à l'aise dans cet environnement , faisait sa petite affaire tandis que Wilt regardait tout autour de lui avec un air embarrassé , conscient que cet environnement différait de son propre environnement et il regrettait que celui-ci ne fût pas le même ...
. C'était à peu près la seule fois pendant la promenade qu'il prenait complètement conscience de tout ce qui l'entourait ......
Tom SHARPE, Wilt.


II) OPTIONAL:
Henry stops and admires a beautiful estate: he dreams? (Please, write down the number of words ; not more than 100.).

This wonderful estate makes me dreamt , I imagined myself living inside one of these marvellous houses , a waiter heading to me with a plate filled with cookies and a bottle of whisky , a waitress asking me if I want to smoke a cigar , a Mercedes driver asking me where I want to go this afternoon , maybe to the concert .. but the reality is very différent :I am jobless , I am depressed, at home my wife can't bear me any longer, my only friend is my dog and I am afraid I might soon become homeless..... good bye cigars , whisky, waiter ,waitress.....93 words

Dear Here4u, thanks a lot for your new excellent exercise



Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de magie8, postée le 05-04-2019 à 22:34:56 (S | E)
Hello , je ne suis pas en avance, mais , j'arrive , je suis là avec vous tous
ready to correct

I) Translate into English:
1) Maxwell : "On a fouillé ma maison de fond en comble ! Ils n'y sont pas allés de main morte : tout est sens dessus dessous ! Je ne suis pas à cheval sur les principes mais il y a des limites ... !"
"My house has been searched from the ground up .They did pull any punches.Everything is upside down!I am not a stickler for principes, but there are limits.!"

2) Maxwell : On peut considérer que 0,1 point d'avance, c'est l'épaisseur du trait : ils se tiennent dans un mouchoir de poche.
Merci Maxwell !
It is possible to consider that 0.1 in advance is the thickness of the line:They are getting together neck and neck

3) " Qu’est-ce que tu mijotes ? Ne réponds pas « Rien ! » parce que je te connais un peu trop bien pour te croire."
What are you up to?Don't answer"nothing"because I know you too well to believe you.

4) " Désolé ! Je plaisantais, mais de toute évidence, j’ai touché là où ça fait mal. "I am sorry!" I was joking but obviously ,I touched where it hurts."

5) " LR ? Qui c‘est ? Un autre prétendant ou admirateur secret ? Quelqu’un qui va essayer de t’éloigner de moi en te faisant la cour … "
"LR"?Who is he? An another suitor or a secret admirer?One's who will try to keep you away from me by wooing you.!


Translate into French ready to correct
Chaque fois que Wilt prenait le chien pour une promenade ou pour être plus précis,quand le chien l'emmenait ou pour être exact,quand Mme Wilt leur demandait
de sortir,pour libèrer la maison afin qu'elle puisse faire ses excercices de yoga.Il prenait toujours le même chemin.En fait,le chien suivait la route et Wilt suivait le chien.Ils descendaient devant le bureau de poste,traversaient l'aire de jeux, passaient sous le pont de chemin fer et sur le sentier bordant la rivière.Un kilomètre six cents le long de la rivière,puis à nouveau sous la ligne de chemin de fer et de retour dans les rues,là où les maisons étaient plus grandes que celle mitoyenne de Wilt et où il y avaient de grands arbres et des jardins et toutes les voitures étaient toutes des Rovers ou des Mercedes.C'était là que Clem, un Labrador à pedigree,se sentant manifestement sur son territoire faisait ses besoins,tandis que Wilt mal à l'aise regardait autour de lui ,conscient que ce n'était pas son voisinage habituel tout en le regrettant.C'était vraiment le seul moment de la promenade où il prenait conscience de son environnement.


II) OPTIONAL: READY TO CORRECT THANK YOU
Henry stops and admires a beautiful estate: he dreams… (Please, write down the number of words ; not more than 100.)

I'd settle for this one: architectural house offering over 3000sq ft five bedrooms, five bathrooms,large living space,modern fitted kitchen swimming pool and spa,integral double garage 2,5 million pounds.how to get that money?to rob a bank, sell drugs:illegal, dangerous,win the lottery:haphazard.What trade do people who could buy this kind of house?
Director of an international compagny,easthetic surgeon,high level sportman, actor ? All that is not in my abilities. And, do I really need such a luxurious house.Was Onassis so happy? Not even.
(93 mots)

Modifié par lucile83 le 06-04-2019 17:41
Merci de ne pas copier-coller tous les posts déjà écrits !!

-------------------
Modifié par magie8 le 07-04-2019 21:01



-------------------
Modifié par magie8 le 07-04-2019 21:57



-------------------
Modifié par magie8 le 09-04-2019 12:40



-------------------
Modifié par magie8 le 09-04-2019 13:07



-------------------
Modifié par magie8 le 09-04-2019 18:16





Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de taiji43, postée le 06-04-2019 à 17:03:44 (S | E)
Dear Here4U
I think the last sentence is a « resultative » ( I know ,you are partial to it) ,however I am not certain about it.
contruction above all for the result
thank you for your correction and great thanks you to Mawwell

READY TO BE CORRECTED

1) Maxwell : "On a fouillé ma maison de fond en comble ! Ils n'y sont pas allés de main morte : tout est sens dessus dessous ! Je ne suis pas à cheval sur les principes mais il y a des limites ... !
My house has been ransacked! They didn’t pull their punches everything is topsy-turvy I am not that real stickler for principles but there are limits,

2) Maxwell : On peut considérer que 0,1 point d'avance, c'est l'épaisseur du trait : ils se tiennent dans un mouchoir de poche.
0.1- point lead can be considered as the thickness of the line: they are neck and neck

3) " Qu’est-ce que tu mijotes ? Ne réponds pas « Rien ! » parce que je te connais un peu trop bien pour te croire.
What are you up to ? Don’t say "Nothing!" because I know you inside out to believe you.
"
4) " Désolé ! Je plaisantais, mais de toute évidence, j’ai touché là où ça fait mal ! "
Sorry! I was kidding, but apparently, I hit where it hurts!

5) " LR ? Qui c‘est ? Un autre prétendant ou admirateur secret ? Quelqu’un qui va essayer de t’éloigner de moi en te faisant la cour …

"LR? Who is he? Another suitor or secret admirer? Someone who is going to wooing you into distancing you from
me

II) Translate into French:
Whenever Henry Wilt took the dog for a walk, or, to be more accurate, when the dog took him, or, to be exact, when Mrs. Wilt told them both to go and take themselves out of the house so that she could do her yoga exercises, he always took the same route. In fact, the dog followed the route and Wilt followed the dog. They went down past the Post Office, across the playground, under the railway bridge and out on to the footpath by the river.
A mile along the river and then under the railway line again and back through streets where the houses were bigger than Wilt’s semi and where there were large trees and gardens and the cars were all Rovers and Mercedes. It was there that Clem, pedigree Labrador, evidently feeling more at home, did his business while Wilt was looking around rather uneasily, conscious that this was not his sort of neighbourhood and wishing it was. It was about the only time during their walk that he was at all aware of his surroundings.

A chaque fois que Henry Wilt promenait le chien ou pour être plus précis quand le chien le promenait ou pour être plus exact encore quand Madame Wilt leur demandait à tous deux de sortir de la maison pour qu’elle puisse faire ses exercices de yoga, ils suivaient toujours le même chemin. En fait le chien suivait le chemin et Wilt suivait le chien. Ils allaient un peu plus loin que la poste, traversaient le terrain de jeu, passaient sous le pont du chemin de fer et ressortaient sur le sentier qui longeait la rivière. Un kilomètre et demi le long de la rivière et puis à nouveau passage sous le pont et retour dans les rues où les maisons étaient plus grandes que la maison mitoyenne de Wilt ;et où il y avait de grands arbres et des jardins et où les voitures étaient toutes des Rovers et des Mercedes. C’était là que Clem, un Labrador de pure race, qui manifestement se sentant vraiment comme chez lui, faisait ses besoins pendant que Wilt regardait autour de lui, plutôt mal à l’aise, conscient. que ce n'était pas son genre de quartier et souhaitant pourtant que ce le fût. C'était à peu près la seule fois pendant leur promenade qu'il était conscient à tout moment de son environnement,

LE TEXTE DE 100 MOTS

READY TO BE CORRECTED

In front of him, among this amazing garden was a loft... so, he started dreaming..(15)
.My God,! It is a loft ! with its inside large open space, without any internal walls,(16) however, may be, there is a sliding partition which closes the bedroom, for privacy reasons (15) :
however, the rest of the loft ,due to its large size is widely opened, on a large adaptable living space (20); Thanks to other sliding partitions, judiciously well positioned, the owner can leave opened or closed the assume rooms (18)
Mine is only twenty five square metres and my view is troncated by walls and doors...(16)
How lucky this owner is! 5 …105 sorry

-------------------
Modifié par taiji43 le 07-04-2019 17:23





Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de peticha, postée le 06-04-2019 à 23:15:55 (S | E)
Hello here4u and maxwell! Thank you very much to you both! Finished.

Hi everybody!

Here is my try:
I) Translate into English:
1) Maxwell : "On a fouillé ma maison de fond en comble ! Ils n'y sont pas allés de main morte : tout est sens dessus dessous ! Je ne suis pas à cheval sur les principes mais il y a des limites ... !"
My house has been searched from top to bottom ! Here, they didn’t pull any punches: everything is upside down! I am not a stickler for principles but there are limits…!

2) Maxwell : On peut considérer que 0,1 point d'avance, c'est l'épaisseur du trait : ils se tiennent dans un mouchoir de poche.
We can think that 0.1 progress status, it is the thickness of the line: there is hardly anything to choose between them.
Merci Maxwell !

3) " Qu’est-ce que tu mijotes ? Ne réponds pas « Rien ! » parce que je te connais un peu trop bien pour te croire."
What are you cooking up? Don’t answer “Nothing!”, so I know you a little too much well to have faith in you.”

4) " Désolé ! Je plaisantais, mais de toute évidence, j’ai touché là où ça fait mal ! "
«Sorry! I was kidding you, but there is a clear evidence that I have hit a nerve!”

5) " LR ? Qui c‘est ? Un autre prétendant ou admirateur secret ? Quelqu’un qui va essayer de t’éloigner de moi en te faisant la cour … "
“LR? Who is he? Another suitor or a secret admirer? Someone who is going to try to make you grow apart from me by courting you…”


So long.



Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de chocolatcitron, postée le 06-04-2019 à 23:22:34 (S | E)
Ex 153/ Hope you'll like it...
Message de here4u posté le 30-03-2019 à 18:43:51 (S | E | F) lundi 15 avril,
Hello my dear Here4u and Maxwell thanks for these great exercises ! FINISHED.

Hi Everybody! Here is my work:

I) Translate into English:
1) Maxwell : "On a fouillé ma maison de fond en comble ! Ils n'y sont pas allés de main morte : tout est sens dessus dessous ! Je ne suis pas à cheval sur les principes mais il y a des limites ... !"
My house has been searched from top to bottom! Here, they were heavy-handed: everything is topsy turvy! I am not a stickler for principles but there are limits… !

2) Maxwell : On peut considérer que 0,1 point d'avance, c'est l'épaisseur du trait : ils se tiennent dans un mouchoir de poche.
We can believe that 0.1 progress status is the thickness of the line: there is hardly anything to choose between them.

3) " Qu’est-ce que tu mijotes ? Ne réponds pas « Rien ! » parce que je te connais un peu trop bien pour te croire."
What are you plotting? Don’t answer “ Nothing!” because I know you a bit too much well to believe (in) you.” (I 'll explain :"In" dans le sens « se fier à ce que tu dis… »)

4) " Désolé ! Je plaisantais, mais de toute évidence, j’ai touché là où ça fait mal ! "
« Sorry ! I was kidding you, but quite evidently, I’ve touched a nerve!”

5) " LR ? Qui c‘est ? Un autre prétendant ou admirateur secret ? Quelqu’un qui va essayer de t’éloigner de moi en te faisant la cour … "
“LR? Who is that guy? Another suitor or a secret admirer? Someone who is trying to remove me from you by wooing you…”


II) Translate into French:
Whenever Henry Wilt took the dog for a walk, or, to be more accurate, when the dog took him, or, to be exact, when Mrs. Wilt told them both to go and take themselves out of the house so that she could do her yoga exercises, he always took the same route. In fact, the dog followed the route and Wilt followed the dog. They went down past the Post Office, across the playground, under the railway bridge and out on to the footpath by the river. A mile along the river and then under the railway line again and back through streets where the houses were bigger than Wilt’s semi and where there were large trees and gardens and the cars were all Rovers and Mercedes.
It was there that Clem, a pedigree Labrador, evidently feeling more at home, did his business while Wilt was looking around rather uneasily, conscious that this was not his sort of neighbourhood and wishing it was. It was about the only time during their walk that he was at all aware of his surroundings.
Tom SHARPE, Wilt.

Quand Henry Wilt sortait le chien ou pour être plus précis, quand le chien le baladait, ou pour être exact, quand Madame Wilt leur demandait (à tous les deux), de sortir de la maison afin qu’elle puisse faire ses exercices de yoga, ils empruntaient toujours le même chemin. En fait, le chien suivait la route, et Wilt suivait le chien. En descendant, ils dépassaient le bureau de Poste, traversaient le terrain de jeu, sous le pont de la voie ferrée, et ils quittaient le trottoir pour le sentier qui longe la rivière. Un mile en longeant de la rivière, et puis, sous la ligne de chemin de fer encore, et retour via des rues où les maisons étaient plus cossues que la maison mitoyenne des Wilt, et où il y avait de grands arbres et jardins, et les voitures étaient des Rovers et des Mercédès.
C’était là que Clem, un Labrador pure race, manifestement se sentant plus chez lui, faisait son affaire, pendant Wilt regardait autour presque mal à l’aise, conscient que ce n’était pas le genre de quartier dans lequel il vivait, et il le regrettait. C’était à peu près la seule fois pendant leur balade qu’il prenait conscience de son environnement.


II) OPTIONAL:
Henry stops and admires a beautiful estate: he dreams… (Please, write down the number of words ; not more than 100.)
J'utilise le passé dans la description.

Henry always dreamt opposite this house, its English garden. Hardly could he see a part of the house: the background was hidden by trees, with ferns, rhododendrons, roses at their feet.
“Its white frontage house with patio doors are obviously more lighted than mine! I wish I lived there, (…) and Eva weren’t my wife!” he said.
In the garden, he could see a pound where many fountains were singing, a bridge crossed over it to observe birds and insects.
At the foreground, a lane wound; on both sides: roses.
Further, a conservatory with tropical plants, surrounded by an orchard.

(= 100 words, I would have written pretty much more… ! ).

Henry rêvait toujours en face de cette maison, de son jardin anglais. A peine pouvait-il voir une partie de la maison : l'arrière-plan était caché par les arbres, avec fougères, rhododendrons, rosiers à leurs pieds (des arbres).
"Sa façade blanche aux baies vitrées est assurément plus lumineuse que la mienne ! Si seulement je vivais ici, (…) et qu'Eva n'était pas ma femme !" disait-il.
Dans le jardin, il voyait une mare où de nombreuses fontaines chantaient, un pont la traversait pour observer les oiseaux et les insectes.
Au premier plan, un chemin serpentait ; de part et d'autre : des roses.
Plus loin, une véranda avec des plantes tropicales, entourée par un verger.

I give you THE FORCE... Please, give me YOUR BEST...
I give the force back to you for marking. I did my very best, of course, and I really loved working on these great excercise!!!!!!! Here4u ! But everything may happen with me, do you know?
Have a very sweet week!
See you soon.



Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de here4u, postée le 07-04-2019 à 10:48:06 (S | E)
Hello !

Several of you have told me that you had LOVED this exercise ... I’m glad you did, and I’m thrilled to read that some could have written much more about the essay... but you know, it’s often much more difficult ( and profitable...) to force oneself and be sure to find the right word, THE right structure to express what you mean... That effort is required here...

I smiled in horror... when someone of you wrote they hadn’t quite finished « THE FIFTY LINES » you were asked to produce... Then, PLEASE, 100 perfect WORDS will make me very happy!



Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de joe39, postée le 09-04-2019 à 19:09:44 (S | E)
Good evening, dear here4u,
As a starter
Before dinner,
I submit my work to you,
Ready to be tested,
Hoping you will like,
My tasteful appetizer.

I) Translate into English:

1) Maxwell : "On a fouillé ma maison de fond en comble ! Ils n'y sont pas allés de main morte : tout est sens dessus dessous ! Je ne suis pas à cheval sur les principes mais il y a des limites ... !"
My house was searched from top to bottom ! They didn’t go halfway : everything was turned upside down ! I’m not a quirk about principles, but there are limits…
2) Maxwell : On peut considérer que 0,1 point d'avance, c'est l'épaisseur du trait : ils se tiennent dans un mouchoir de poche.
It can be considered that 0,1 points ahead is the thickness of a line: they are neck and neck.

3) " Qu’est-ce que tu mijotes ? Ne réponds pas « Rien ! » parce que je te connais un peu trop bien pour te croire."
« What are you plotting ? Don’t reply : «Nothing ! » Because I know you too well to believe you.”
4) " Désolé ! Je plaisantais, mais de toute évidence, j’ai touché là où ça fait mal ! "
« Sorry, I was joking, but clearly, I have touched where it hurts.”
5) " LR ? Qui c‘est ? Un autre prétendant ou admirateur secret ? Quelqu’un qui va essayer de t’éloigner de moi en te faisant la cour … "
“LR ? Who is that? Another secret suitor or lover? Someone who attempts to woo you away from me.

II) Translate into French:
Whenever Henry Wilt took the dog for a walk, or, to be more accurate, when the dog took him, or, to be exact, when Mrs. Wilt told them both to go and take themselves out of the house so that she could do her yoga exercises, he always took the same route. In fact, the dog followed the route and Wilt followed the dog. They went down past the Post Office, across the playground, under the railway bridge and out on to the footpath by the river. A mile along the river and then under the railway line again and back through streets where the houses were bigger than Wilt’s semi and where there were large trees and gardens and the cars were all Rovers and Mercedes. It was there that Clem, a pedigree Labrador, evidently feeling more at home, did his business while Wilt was looking around rather uneasily, conscious that this was not his sort of neighbourhood and wishing it was. It was about the only time during their walk that he was at all aware of his surroundings.
Tom SHARPE, Wilt.

Chaque fois qu’Henry Wilt emmenait le chien promener ou, plus exactement, quand le chien l’emmenait, ou, pour être plus précis encore, lorsque Mme Wilt disait à tous les deux de sortir pour pouvoir faire ses exercices de yoga, ils prenaient toujours le
même chemin. En fait le chien suivait ce chemin et Will suivait le chien.
Ils descendaient la rue, en passant devant le bureau de poste, traversaient le terrain de jeu, passaient sous le pont de chemin de fer et débouchaient au sentier qui longeait la rivière/le fleuve. Après, un mille le long de la rivière, et de nouveau ils passaient sous la voie ferrée et repassaient par les rues où les maisons étaient plus grandes que la maison jumelée de Wilt et où avait de grandes arbres et des jardins et où les voitures étaient toutes Rover et Mercedes.
C’est là que Clem, un labrador de pure race, se sentant évidemment plus à l’aise, faisait ses besoins, tandis que Will se regardait autour de lui mal à l’aise, conscient que ce n’était pas son genre de quartier, mais souhaitant qu’il le fût.
C’était à peu près la seule fois, pendent leur promenade, qu’il était pleinement conscient de l’environnement dans lequel il se trouvait.

II) OPTIONAL: Henry stops and admires a beautiful estate: he dreams… (Please, write down the number of words ; not more than 100.)

Henry stops and admires a beautiful estate:

He started to daydreaming how nice it would have been to live in one of those nice houses, amid such an enjoyable environment. And he might have been, indeed, but it could not because he got married to the wrong woman, who destroyed his life and harmed his career with her endless claims and tantrums.
Only when he and Clem could stay in this peaceful place for a while did he feel relaxed
and at ease, wondering if an "Act of God", maybe helped a bit by him, could make Mrs. Wilt disappear.....96

I liked it and I thank you very much indeed for making us improve our language skill.
Have a pleasant evening, dear friend.

So long.
Joe39


-------------------
Modifié par joe39 le 16-04-2019 17:21





Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de maxwell, postée le 13-04-2019 à 16:51:04 (S | E)
FINISHED
Hello Here4U
Did I like it? I just loved it! That happens to be one of my favorites! The story was very funny (with what the dog was doing ) and so interesting with prepositions indicating directions, resultatives, which is something I must still work on!

I) Translate into English:
1) "On a fouillé ma maison de fond en comble ! Ils n'y sont pas allés de main morte : tout est sens dessus dessous ! Je ne suis pas à cheval sur les principes mais il y a des limites ... !"
My house has been searched from top to bottom! They didn't go half-way: everything's upside down! I'm not a stickler for principles but there are limits!

2) On peut considérer que 0,1 point d'avance, c'est l'épaisseur du trait : ils se tiennent dans un mouchoir de poche.
A 0.1-point lead can be considered as a drop in the ocean: they're very close.

3) " Qu'est-ce que tu mijotes ? Ne réponds pas « Rien ! » parce que je te connais un peu trop bien pour te croire."
"What are you up to? (*) Don't answer "Nothing!" because I only know you a little bit too well to believe you."
(*) or: What are you planning

4) " Désolé ! Je plaisantais, mais de toute évidence, j'ai touché là où ça fait mal ! "
"Sorry! I was kidding, but obviously, I've touched where it hurts!"

5) " LR ? Qui c'est ? Un autre prétendant ou admirateur secret ? Quelqu'un qui va essayer de t'éloigner de moi en te faisant la cour ? "
"LR? Who's that? A wooer or a secret admirer? Someone who is going to try to take you away from me, courting you..."


II) Translate into French:
Whenever Henry Wilt took the dog for a walk, or, to be more accurate, when the dog took him, or, to be exact, when Mrs. Wilt told them both to go and take themselves out of the house so that she could do her yoga exercises, he always took the same route. In fact, the dog followed the route and Wilt followed the dog. They went down past the Post Office, across the playground, under the railway bridge and out on to the footpath by the river. A mile along the river and then under the railway line again and back through streets where the houses were bigger than Wilt's semi and where there were large trees and gardens and the cars were all Rovers and Mercedes. It was there that Clem, a pedigree Labrador, evidently feeling more at home, did his business while Wilt was looking around rather uneasily, conscious that this was not his sort of neighbourhood and wishing it was. It was about the only time during their walk that he was at all aware of his surroundings.

Chaque fois que Henry Wilt sortait le chien, ou pour être plus précis, quand le chien le sortait, ou, pour être exact, quand Mme Wilt leur disait à tous les deux de s'en aller de la maison pour qu'elle fasse ses exercices de yoga, il prenait toujours le même itinéraire. En fait, le chien suivait la même route et Wilt suivait le chien. Ils passaient devant le bureau de poste, traversaient le terrain de jeux, passaient sous le pont ferroviaire et débouchaient sur le sentier de la rivière. Ils longeaient la rivière sur 1200 mètres, puis passaient à nouveau sous la voie ferrée et au retour traversaient des rues où les maisons étaient plus grandes que la maison jumelée de Wilt et où il y avait de grands arbres et de grands jardins et où les voitures étaient toutes des Rovers ou des Mercedes. C'était là que Clem, un labrador de pure race, s'y sentant de toute évidence plus chez lui, faisait ses besoins pendant que Wilt regardait autour, plutôt gêné, conscient que ce n'était pas le voisinage qu'il avait, et regrettant cela. C'était à peu près le seul moment au cours de leur promenade où il avait conscience de son environnement.
Tom SHARPE, Wilt.

III) OPTIONAL:
Henry stops and admires a beautiful estate: he dreams? (Please, write down the number of words ; not more than 100.)

That day, while he was patiently waiting for his dog to leave a parcel on the lawn, Wilt gazed at a splendid property he usually overlooked: surrounded by a one-hundred-acre garden, large enough to put a golf course in place, that impressive character villa could house a swimming pool and a snooker hall, boast as many bedrooms and bathrooms as you wish, and accommodate domestics ready to take care of each and every one of your needs... Wilt was imagining living in this dream place when Clem barked. (90)



Réponse : Ex 153/ Hope you'll like it... de here4u, postée le 15-04-2019 à 23:47:59 (S | E)

Hello, Dear Friends,

Heureuse d'avoir su que vous aviez aimé ce devoir ... vraiment ... Merci à tous de votre travail si approfondi ... et des choses très intéressantes que vous m'avez proposées ...

I) Translate into English:

1) Maxwell : On a fouillé ma maison de fond en comble ! Ils n'y sont pas allés de main morte : tout est sens dessus dessous ! Je ne suis pas à cheval sur les principes mais il y a des limites ... !
My house has been searched from top to bottom… They’ve been heavy-handed! Everything’s upside down! I’m not a stickler for principles but there are limits…

- de fond en comble = from stem to stern/ from top to bottom/ from the ground up/ thoroughly/ hunt high and low -
- Ils n'y sont pas allés de main morte = they’ve been heavy-handed/ haven’t pulled their punches/ to go half-way/
- être sens dessus dessous != to be at sixes and sevens/ topsy-turvy/ upside down/ in disarray/ turn upside down – sont négatifs = wreak havoc/ ransack/
- être à cheval sur les principes= to be a stickler for principles
Pour cette phrase, il y a eu quelques divergences d’interprétations. J’ai demandé à Maxwell, l’auteur de cette phrase, et je pense que nous avons compris la même chose. Je pense vraiment que « we » ne convient pas pour traduire « on » (agent indéfini sans importance ). Mettre « we » reviendrait à s’inclure dans les « fouilleurs » et la suite de la phrase n’aurait alors plus de sens … Je persiste à penser que le passif était, pour ce début de phrase, la meilleure solution.

2) Maxwell : On peut considérer que 0,1 point d'avance, c'est l'épaisseur du trait : ils se tiennent dans un mouchoir de poche.
A 0.1-point lead can be considered to be a drop in the ocean: they're neck and neck…

- C'est l'épaisseur du trait = all the same…/ insubstantial/ negligible/ of little importance/ of no significance/ inconsiderable/ inessential/ insignificant/ a drop in the ocean (compared to)/ a tiny fraction (of)/ peanuts (compared to)/ chicken feed (compared to)/ Lien internet

- ils se tiennent dans un mouchoir de poche/ they are neck to neck/ it’s tight/ neck and neck/ on a par/

3. « Qu’est-ce que tu mijotes ? Ne réponds pas « Rien ! » parce que je te connais un peu trop bien pour te croire. »
What are you up to? and don’t answer «Nothing!» because I know you a little too well for that!

- "mijoter" = ici, dans le sens familier de plot/ scheme/ cook up/ to be up to/
- un peu trop bien :n’est pas une formulation évidente pour certains d’entre vous : a little too well.


4. Je plaisantais, mais de toute évidence, j’ai touché là où ça fait mal !
I was kidding, but obviously I’ve touched a nerve.

- Plaisanter = to be joking/ to be kidding/
- J’ai touché là où ça fait mal ! = I’ve tackled a thorny issue/ touched a nerve/ touched on a raw nerve/… where it hurts/ to strike (struck, struck) a chord/ Ici, il s’agissait du bilan d’action=> emploi du present perfect.


5.« LR ? Qui c‘est ? Un autre prétendant ou admirateur secret ? Quelqu’un qui va essayer de t’éloigner de moi en te faisant la cour … »
LR? Who’s that? Another suitor or a secret admirer? Someone that’s going to try to woo you away from me…

- «Who’s that?» montre une certaine défiance (et donc une distance : "that" = éloignement !) envers cette personne inconnue (emploi péjoratif de « that »)
- « t’éloigner de moi en te faisant la cour » = éloigner de moi = le résultat ; en te faisant la cour = le moyen. Il s’agit d’une résultative qui s’imposait ici. Revoir d’urgence les leçons N° 109971 – 110575 - 110815.


II) Translate into French:

Whenever Henry Wilt took the dog for a walk, or, to be more accurate, when the dog took him, or, to be exact, when Mrs. Wilt told them both to go and take themselves out of the house so that she could do her yoga exercises, he always took the same route. In fact, the dog followed the route and Wilt followed the dog. They went down past the Post Office, across the playground, under the railway bridge and out on to the footpath by the river. A mile along the river and then under the railway line again and back through streets where the houses were bigger than Wilt’s semi and where there were large trees and gardens and the cars were all Rovers and Mercedes. It was there that Clem, a pedigree Labrador, evidently feeling more at home, did his business while Wilt was looking around rather uneasily, conscious that this was not his sort of neighbourhood and wishing it was. It was about the only time during their walk that he was at all aware of his surroundings.
Tom SHARPE, Wilt.

Chaque fois qu’ Henry Wilt sortait promener le chien, ou pour être plus précis, quand le chien le sortait, ou pour être plus exact encore, lorsque Madame Wilt leur disait à tous les deux de sortir de la maison pour qu’elle puisse faire ses exercices de yoga, ils suivaient toujours le même itinéraire. (*) En fait, le chien suivait le parcours, et Wilt suivait le chien. Ils descendaient en passant devant la Poste, traversaient le terrain de jeux, passaient sous le pont du chemin de fer et débouchaient sur le sentier qui longeait la rivière. Un peu plus d'un km le long de la rivière et de nouveau, ils passaient sous la voie ferrée et repassaient par des rues où les habitations étaient plus grandes que la maison mitoyenne de Wilt, où il y avait de grands arbres et des jardins, et où toutes les voitures étaient des Rover et des Mercedes. C’était là que Clem, Labrador de pure race, qui manifestement se sentait plus à l’aise, fit/ faisait ses besoins pendant que Wilt regardait autour de lui, assez mal à l’aise, conscient que ce n’était pas son quartier, et désirant que ce le fût. C’était à peu près le seul moment de leur promenade où il était/ fut tant soit peu conscient de son entourage.

- * Lien internet
ici = le trajet, parcours, l’itinéraire … Chemin était ambigu ici …
- Attention à l’orthographe … un L de plus (ou de moins …) et vous changez le sens de la phrase … Lien internet
balade// ballade

Tout ce début de texte vous montrait bien que Wilt était « passif », mené par son chien qui le conduisait où il voulait et par son épouse à laquelle il obéissait sans broncher …
Bravo à tous ceux d’entre vous qui ont bien compris qu’il s’agissait d’un travail sur les prépositions/ particules adverbiales qu’il convenait de traduire par des verbes, en français … // «Whenever» en début de phrase montrait bien qu’il s’agissait d’une habitude, d’un genre de rituel qui se reproduisait (d’où les imparfaits aux verbes français …) Je ne sais pourquoi, mais en anglais,(ou peut-être parce que je « connais » Wilt ), j’ai ressenti que l’arrêt de Clem, cette fois, était exceptionnel (sinon, Wilt ne serait plus mal à l’aise …) ! J’ai cependant mis les deux temps (et vous ai donc laissé les deux possibilités) dans le « corrigé » …


Bravo aussi à vous qui avez travaillé sur l'expression avec courage et vaillance ! et bravo à tous ceux qui ont fait, ou repris, connaissance avec Wilt !





[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Exercices du forum










Partager : Facebook / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : -ing | AS / LIKE | Abréviations | Accord/Désaccord | Activités | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Be | Betty | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contractions | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Ecole | En attente | Exclamations | Faire faire | Famille | Faux amis | Films | For ou since? | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Get | Goûts | Grammaire | Guide | Géographie | Habitudes | Harry Potter | Have | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Make/do? | Maladies | Mars | Matilda | Modaux | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Neige | Nombres | Noms | Nourriture | Négation | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Plus-que-parfait | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Present perfect | Pronoms | Prononciation | Proverbes et structures idiomatiques | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Question Tags | Relatives | Royaume-Uni | Say, tell ou speak? | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Suggérer quelque chose | Synonymes | Temps | Tests de niveau | There is/There are | Thierry | This/That? | Tous les tests | Tout | Traductions | Travail | Téléphone | USA | Verbes irréguliers | Vidéo | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de néerlandais | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours, leçons et exercices d'anglais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.