Cliquez ici pour revenir à l'accueil... Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon d'anglais !



- Accueil
- Aide/Contact
- Accès rapides
- Imprimer
- Lire cet extrait
- Livre d'or
- Nouveautés
- Plan du site
- Presse
- Recommander
- Signaler un bug
- Traduire cet extrait
- Webmasters
- Lien sur votre site




> Publicités :




> Partenaires :
-Jeux gratuits
-Nos autres sites
   


Ex 161/ from Tuscany

Cours gratuits > Forum > Exercices du forum || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Ex 161/ from Tuscany
Message de here4u posté le 30-07-2019 à 16:08:04 (S | E | F)
Hello, Dearest Friends,
Here is the following exercise... posted in difficult conditions... I hope you'll like the translations, anyway... The translation into French is not so easy...
La correction sera en ligne le mardi 13 août, tard.

I)Translate into English:
1. Maxwell : J'avais cru que tout rentrerait dans l'ordre en deux temps trois mouvements, mais c'était mal les connaître. Jusqu'ici, j'ai pris mon mal en patience, mais ça va vite tourner au vinaigre... Il faut se rendre à l'évidence : le compte n'y est pas ! Je reste sur ma faim....
2. Maxwell : Ça s'est mal passé les deux dernières fois, je vais profiter de mon intervention de 14 H pour remettre les pendules à l'heure… Maxwell.
3. Arrête de poser des questions dont tu ne veux pas entendre les réponses !
4. « De quoi tu vas me mettre en garde à son sujet ? Dis-moi ce que tu en penses … Papa m’a déjà passé un savon … Je sais qui c’est et dans quoi je me suis fourré ! » « Hum… Pas sûr que tu le saches vraiment ! »

II)Translate into French:
She hurried along, head down, shoulders thrust forward, and when the strip of pavement at the side of the road narrowed to six inches she had to climb over the guardrail and plough through the brush.
Sweat stung her eyes. Burrs and thorns and the smooth hard daggers of the foxtails bit into every step. She couldn’t see where she was going. She worried about snakes, spiders, turning her ankle in a ditch. And then the cars began to switch on their lights and she was alone on a terrible howling stage, caught there for everyone to see. Her clothes were soaked through by the time the entrance to the path came into sight, and she ran the last hundred yards, ran for the cover of the brush while the cold beams of light hunted her down, and she had to crouch there in the bushes till her breath came back to her.
The shadow deepened. Birds called to one another. Swish, swish, swish, the cars shot by, no more than ten feet away. Any one of them could stop, any one. She listened to the cars and to the air rasping through her lips, to the hiss of the tires and the metallic whine of the engines straining against the grade. It went on for a long time, forever, and the sky grew darker.
T. C. BOYLE, The Tortilla Curtain.

III) PLAYING and WORKING WITH WORDS:
Using THE 8 WORDS given below (the 2 verbs can be put in whatever tenses or forms you fancy but MUST remain verbs!), 2 adjectives, 2 nouns and 2 link words, (you CANNOT change the nature of the words!) and the suitable punctuation, search your minds, think hard and create AN ONLY meaningful SENTENCE.
You CANNOT use two or more compulsory words consecutively! PLEASE, WHEN YOU WRITE YOUR SENTENCE, PUT CAPITALS TO THESE WORDS!
Je vous rappelle qu'« une phrase », une seule, se termine par un point [final, d'exclamation ou d'interrogation], peut avoir de la ponctuation interne ",/; /:/ [...], et qu'elle doit avant tout avoir un sens.
Le but ultime est de faire une seule phrase complexe, courte (moins de 50 mots, si possible ...), mais je le répète, qui ait un sens et sa logique interne !) Cet exercice est TRES difficile, , c'est pourquoi il demande beaucoup de réflexion et d'attention, de rigueur aussi dans l'application des règles. Vous ne pouvez le poster QU'UNE FOIS (ne faire qu'un seul exemplaire).
La date limite pour cet exercice est le lundi 12 août tard. (Ne pas dépasser 60-65 mots … Merci. )
( Beaucoup de règles, j'en suis désolée ... mais déjà comme ça, c'est énormément de travail, et sans un effort de chacun, c'est ingérable.) Je sais que plusieurs d'entre vous sont très attachés à cet exercice-jeu, qu'ils trouvent formateur and "mind-puzzling". Je vous rappelle cependant que vous n'êtes pas obligés de le faire ! FREEDOM!
Voici les éléments imposés cette fois :
- (to) HURRY - (to) HOWL – An ENTRANCE – a COVER – SMOOTH – ALONE– TILL – WHILE- + pronom réciproque ... Lien internet
... Of course, I give you THE FORCE... while you give me your BEST!
Go for it! I send you a lot of sun and wonderful landscapes to admire... together with the coolness of the pool...






Réponse : Ex 161/ from Tuscany de vaiana, postée le 30-07-2019 à 17:21:22 (S | E)
Hello! It's been ages since I haven't tried to do one of these exercises... SO IT'S NOW OR NEVER
I'm going to do my best, of course... Hoping I won't make a lot of mistakes, which would give teacher here4u more work for her vacation...!

I)Translate into English:
1. J'avais cru que tout rentrerait dans l'ordre en deux temps trois mouvements, mais c'était mal les connaître. Jusqu'ici, j'ai pris mon mal en patience, mais ça va vite tourner au vinaigre... Il faut se rendre à l'évidence : le compte n'y est pas ! Je reste sur ma faim....
I had believed all would go back to normal in no time at all, but it was badly knowing them. I've suffered in silence so far, but it will rapidly turn sour... The reality has to be faced: that's not the point! I'm left disappointed....

2. Ça s'est mal passé les deux dernières fois, je vais profiter de mon intervention de 14 H pour remettre les pendules à l'heure…
It went wrong the two last times, I will take benefit from my 14-o'clock intervention to set the record straight...

3. Arrête de poser des questions dont tu ne veux pas entendre les réponses !
Stop asking questions whose answers you don't want to hear!

III) PLAYING and WORKING WITH WORDS:

She was ALONE, lost, wrapped in that SMOOTH COVER and crying out, HOWLING like a wolf, when I found her at the ENTRANCE of my building WHILE I was HURRYING up not to miss the last episode of my favorite series; we hugged EACH OTHER and I took her to my home TILL the arrival of the police.

I hope there is sense to be found in that sentence

See you! and thanks for these exercises that allow us to progress!



Réponse : Ex 161/ from Tuscany de maxwell, postée le 31-07-2019 à 07:32:34 (S | E)
READY TO BE CORRECTED
Hello Here4U
Thanks a lot! That was not easy at all except for playing with words, as usual (that's my cup of tea)

III) Playing with words :
WHILE you'll be HOWLING to divert attention, I'll gain ENTRANCE to that building ALONE, use my COVER identiy as a journalist, then HURRY up TILL our agent and I meet EACH OTHER to get his tip in a SMOOTH way. (42)


II)Translate into French:
She hurried along, head down, shoulders thrust forward, and when the strip of pavement at the side of the road narrowed to six inches she had to climb over the guardrail and plough through the brush. Sweat stung her eyes. Burrs and thorns and the smooth hard daggers of the foxtails bit into every step. She couldn’t see where she was going. She worried about snakes, spiders, turning her ankle in a ditch. And then the cars began to switch on their lights and she was alone on a terrible howling stage, caught there for everyone to see. Her clothes were soaked through by the time the entrance to the path came into sight, and she ran the last hundred yards, ran for the cover of the brush while the cold beams of light hunted her down, and she had to crouch there in the bushes till her breath came back to her. The shadow deepened. Birds called to one another. Swish, swish, swish, the cars shot by, no more than ten feet away. Any one of them could stop, any one. She listened to the cars and to the air rasping through her lips, to the hiss of the tires and the metallic whine of the engines straining against the grade. It went on for a long time, forever, and the sky grew darker.

Elle se dépêcha, tête baissée, les épaules inclinées vers l'avant, et quand la bande de revêtement au bord de la route se rétrécit à quinze centimètres, elle dut enjamber la glissière de sécurité et avancer péniblement dans les broussailles. La sueur piquait ses yeux. Des bardanes et des épines et les piquants durs et lisses des sétaires mordaient dans chaque pas. Elle ne voyait pas où elle allait. Elle se faisait du souci au sujet des serpents, des araignées, et de se blesser à la cheville dans un fossé. Et puis les voitures commencèrent à allumer leurs phares, et elle était seule, dans une horrible phase de hurlement, prise sous les feux de la rampe. Ses vêtements étaient complètement trempés au moment où l'entrée du chemin apparut, et elle courut les derniers cent mètres, partit se mettre à l'abri des broussailles pendant que les froids rayons de lumière la traquaient et elle dut se tapir là dans les buissons jusqu'à ce qu'elle put reprendre son souffle. L'obscurité s'intensifiait. Les oiseaux s'appelaient les uns les autres. Swish, swish, swish (*) les voitures fonçaient à moins de trois mètres de là. N'importe laquelle d'entre elles pouvait s'arrêter, vraiment. Elle écouta les voitures et l'air crissant à travers ses lèvres, au sifflement des pneus et au ronflement métallique des moteurs forçant dans la pente. Cela dura longtemps, interminablement et le ciel s'assombrit davantage.
(*) pour moi, ce sont des onomatopées

I)Translate into English:
1. J'avais cru que tout rentrerait dans l'ordre en deux temps trois mouvements, mais c'était mal les connaître. Jusqu'ici, j'ai pris mon mal en patience, mais ça va vite tourner au vinaigre... Il faut se rendre à l'évidence : le compte n'y est pas ! Je reste sur ma faim....
I'd been thinking that everything would go back to normal in no time but I certainly did not know them. Up to now, I've been grinning and bearing it but things are about to turn sour... We must face the facts: it doesn't add up! I'm left hungry for more.

2. Ça s'est mal passé les deux dernières fois, je vais profiter de mon intervention de 14 H pour remettre les pendules à l'heure…
It went wrong the last two times, I'm going to take advantage of my 2 pm talk to set things straight.

3. Arrête de poser des questions dont tu ne veux pas entendre les réponses !
Stop asking questions whose answers you don't want to know!

4. « De quoi tu vas me mettre en garde à son sujet ? Dis-moi ce que tu en penses … Papa m’a déjà passé un savon … Je sais qui c’est et dans quoi je me suis fourré ! » « Hum… Pas sûr que tu le saches vraiment ! »
What are you going to warn me about her? Tell me what you're thinking about it... Papa has already given me an earbashing... I know who she is and what I got into!" "Hmm! Not sure you really know (about) that!"



Réponse : Ex 161/ from Tuscany de joe39, postée le 02-08-2019 à 18:59:39 (S | E)
Hello dear here4u,
Please receive my work,
Ready to be corrected.

I)Translate into English:
1. Maxwell : J'avais cru que tout rentrerait dans l'ordre en deux temps trois mouvements, mais c'était mal les connaître. Jusqu'ici, j'ai pris mon mal en patience, mais ça va vite tourner au vinaigre... Il faut se rendre à l'évidence : le compte n'y est pas ! Je reste sur ma faim....
I have thought that everything would be back in order in two phases and three moves, but I misjudged. So I decided to wait patiently , but it will turn sour quickly. I must face the facts: It’s not good enough! I’m disappointed….

2. Maxwell : Ça s'est mal passé les deux dernières fois, je vais profiter de mon intervention de 14 H pour remettre les pendules à l'heure… Maxwell.
The last two times it went wrong, I will take advantage of my intervention of 14 H to set the record straight in order.

3. Arrête de poser des questions dont tu ne veux pas entendre les réponses !
Stop asking question, whether you don’t want to hear the answers !

4. « De quoi tu vas me mettre en garde à son sujet ? Dis-moi ce que tu en penses … Papa m’a déjà passé un savon … Je sais qui c’est et dans quoi je me suis fourré ! » « Hum… Pas sûr que tu le saches vraiment ! »
What are you going to warn me against? Tell me what you think ….Dad has already given me a dressing –down….I know who he is and I would like to know what kind of mess I get into.
“Hum…I’m not sure you really know it!”

II)Translate into French:
She hurried along, head down, shoulders thrust forward, and when the strip of pavement at the side of the road narrowed to six inches she had to climb over the guardrail and plough through the brush.
Sweat stung her eyes. Burrs and thorns and the smooth hard daggersof the foxtails bit into every step. She couldn’t see where she was going. She worried about snakes, spiders, turning her ankle in a ditch. And then the cars began to switch on their lights and she was alone on a terrible howling stage, caught there for everyone to see. Her clothes were soaked through by the time the entrance to the path came into sight, and she ran the last hundred yards, ran for the cover of the brush while the cold beams of light hunted her down, and she had to crouch there in the bushes till her breath came back to her.
The shadow deepened. Birds called to one another. Swish, swish, swish, the cars shot by, no more than ten feet away. Any one of them could stop, any one. She listened to the cars and to the air rasping through her lips, to the hiss of the tires and the metallic whine of the engines straining against the grade. It went on for a long time, forever, and the sky grew darker.
T. C. BOYLE, The Tortilla Curtain.

Elle se dépêchait tête baissée, les épaules en avant, et lorsque la bande de trottoir au bord de la route se rétrécissait à six pouces, elle dut franchir le garde-fou et traverser la broussaille.
La sueur lui piquait ses yeux. Ronces et épines et les poignards lisses et durs des vulpins mordaient à chaque pas. Elle ne pouvait pas voir où elle allait. Elle s’inquiétait des serpents, des araignées qui tournaient sa cheville dans un fossé.
Et puis les voitures commençaient à allumer leurs phares et elle était seule sur une scène hurlante et terrible, prise à la portée de tous. Ses vêtements étaient trempés qund'elle vit l’entrée du sentier. Elle courut les cent derniers mètres, courut à la recherche du couvert de broussailles tandis que les rayons de lumière froide la traquaient et elle devait s’accroupir dans des buissons jusqu’à reprendre haleine.
L’ombre s’étaitt approfondie. Les oiseaux s’appelaient. « Swish, swish, swish » , bruissement des voitures qui filaient voisin, pas plus de dix pieds de distance.
Chacun d’entre eux aurait pu s’arrêter, n’importe qui. Elle écoutait les voitures et l’air qui râlait entre ses lèvres, les sifflement des pneus et les gémissement métallique des moteurs qui tendaient contre la pente. Cela a duré longtemps,
interminablement, et le ciel devenait de plus en plus sombre.

III) PLAYING and WORKING WITH WORDS:
La date limite pour cet exercice est le lundi 12 août tard. (Ne pas dépasser 60-65 mots … Merci. )
! FREEDOM!
Voici les éléments imposés cette fois :
- (to) HURRY - (to) HOWL – An ENTRANCE – a COVER – SMOOTH – ALONE– TILL – WHILE- + adjectif réciproque ... Lien internet (each other – one another)

I'm missing the touch of your SMOOTH hand,
Before remain ALONE,
I would like to keep this hand in one of mine,
Exchanging a smile,
Looking EACH OTHER in our eyes,
For a WHILE,
There is no reason to HURRY,
Gaining the ENTRANCE,
Not TILL the train be on its rail;
Stay under COVER of the night,
No matter if they HOWL with laughter,
Nearby. 64

Thanking you for the nice exercise, I wish you a beautiful stay in Tuscany, but without working too much.
So long.
Joe39


-------------------
Modifié par joe39 le 13-08-2019 18:50





Réponse : Ex 161/ from Tuscany de taiji43, postée le 02-08-2019 à 22:40:20 (S | E)
Hello Here4U , good evening,
I really enjoyed translating this text , however did I translate the author's ideas accuratelly, properly...
I would like to read this book...

READY TO BE CORRECTED

She hurried along, head down, shoulders thrust forward, and when the strip of pavement at the side of the road narrowed to six inches she had to climb over the guardrail and plough through the brush.
Sweat stung her eyes. Burrs and thorns and the smooth hard daggers of the foxtails bit into every step. She couldn’t see where she was going. She worried about snakes, spiders, turning her ankle in a ditch. And then the cars began to switch on their lights and she was alone on a terrible howling stage, caught there for everyone to see. Her clothes were soaked through by the time the entrance to the path came into sight, and she ran the last hundred yards, ran for the cover of the brush while the cold beams of light hunted her down, and she had to crouch there in the bushes till her breath came back to her.
The shadow deepened. Birds called to one another. Swish, swish, swish, the cars shot by, no more than ten feet away. Any one of them could stop, any one. She listened to the cars and to the air rasping through her lips, to the hiss of the tires and the metallic whine of the engines straining against the grade. It went on for a long time, forever, and the sky grew darker.
T. C. BOYLE, The Tortilla Curtain.

Elle se précipita le long de la route, tête baissée, les épaules courbées en avant et lorsque la bande de la chaussée sur le côté de la route se rétrécit à six pouces, elle dut grimper par-dessus la balustrade de sécurité et se frayer un passage à travers la broussaille. La sueur piquait ses yeux. Des bardanes et des épines puis les dagues dures et lisses des sétaires blessant à chaque pas. Elle ne pouvait pas voir où elle allait. Elle s’inquiétait au sujet des serpents, des araignées, et à l'idée de se tordre la cheville dans un fossé. C'est alors que les voitures commencèrent à allumer leurs phares et elle ,elle était seule , sur une scène sous des hurlements terribles, coincée là , pour que tout le monde puisse voir. Ses vêtements étaient trempés au moment où l’entrée du chemin fut en vue, elle courut les cent derniers mètres, accentua sa course pour se mettre à l'abri des broussailles, tandis que les froids rayons de lumière la pourchassaient, aussi dut -elle s’accroupir dans les buissons jusqu’à ce qu'elle reprenne son souffle. L’obscurité s'intensifiait. Les oiseaux s’appelaient les uns les autres. Sifflant, sifflant, sifflant, les voitures fonçaient , à pas plus de dix pieds de là N’importe laquelle pouvait s’arrêter, véritablement n'importe laquelle ! Elle écouta les voitures et l’air qui passait entre ses lèvres, le sifflement des pneus et le vrombissement métallique des moteurs forçant dans la montée. Cela dura longtemps, éternellement , alors que le ciel progressivement s'assombrissait


READY TO BE CORRECTED
1.j'avais cru que tout rentrerait dans l'ordre en deux temps trois mouvements, mais c'était mal les connaître. Jusqu'ici, j'ai pris mon mal en patience, mais ça va vite tourner au vinaigre... Il faut se rendre à l'évidence : le compte n'y est pas ! Je reste sur ma faim....
I had thought that everything would be back in order in no time at all , However It was misjudging them,
So far, I have been grinning and bearing it, but it will rapidly turn sour...The reality has to be faced : it doesn't add up, I am left disapponted .

2.Ça s'est mal passé les deux dernières fois, je vais profiter de mon intervention de 14 H pour remettre les pendules à l'heure…
It went wrong the last two times, I'm going to take advantage of my 2 pm speech to set the record straight.

3. Arrête de poser des questions dont tu ne veux pas entendre les réponses !
Stop asking questions, you don’t want to hear the answers

4. « De quoi tu vas me mettre en garde à son sujet ? Dis-moi ce que tu en penses … Papa m’a déjà passé un savon … Je sais qui c’est et dans quoi je me suis fourré ! » « Hum… Pas sûr que tu le saches vraiment ! »
«What are you going to warn me about him/her? Tell me what you think … Dad has already tore me off a strip… I know who she/he is and what I’ve gotten myself into!» « Hum… Not sure you really know about it!»

Playing with words
Here is my : PLAYING WHITH WORDS (this story is true) thank you my dog...
READY TO BE CORRECTED

I walked for a walk ALONE with my German shepherd dog at the ENTRANCE of the wood; WHILE it was hidden in the COVER of a thicket, a man appeared... we exchanged EACH OTHER a quick glance, his, was not SMOOTH endeed threatening; frightened, I HOWLED the name of my dog UNTIL it HURRIEd UP to get back ; the man, rushed away when he saw it
66 words



Réponse : Ex 161/ from Tuscany de icare29, postée le 04-08-2019 à 20:49:18 (S | E)
Hello Here4u and all hardworkers hereis my work OK FOR CORRECTION

1. Maxwell : J'avais cru que tout rentrerait dans l'ordre en deux temps trois mouvements, mais c'était mal les connaître. Jusqu'ici, j'ai pris mon mal en patience, mais ça va vite tourner au vinaigre... Il faut se rendre à l'évidence : le compte n'y est pas ! Je reste sur ma faim......
I had believed that everything would rapidly go back in normal , but we know them not very well. Till now, I have taken my troubles patiently ,but ,it is going to turn sour rapidly .....we have to face reality; the more is needed ;I am left unsatisfied

2. Maxwell : Ça s'est mal passé les deux dernières fois, je vais profiter de mon intervention de 14 H pour remettre les pendules à l'heure? Maxwell..
Things went wrong the two last times , I will take advantage of my 2 pm intervention to set things straight

3. Arrête de poser des questions dont tu ne veux pas entendre les réponses !
Stop asking questions that you want not to hear the answers

4. « De quoi tu vas me mettre en garde à son sujet ? Dis-moi ce que tu en penses ? Papa m'a déjà passé un savon ? Je sais qui c'est et dans quoi je me suis fourré ! » « Hum? Pas sûr que tu le saches vraiment ! ».
"which subject about him will you me be warned ? Tell me what do you think of that .Dad has already torn me off a strip. I know who he is and where I get myself into a real mess".
" hum ! I'm not sure you really know it! "

II)Translate into French:
She hurried along, head down, shoulders thrust forward, and when the strip of pavement at the side of the road narrowed to six inches she had to climb over the guardrail and plough through the brush.
Sweat stung her eyes. Burrs and thorns and the smooth hard daggersof the foxtails bit into every step. She couldn't see where she was going. She worried about snakes, spiders, turning her ankle in a ditch. And then the cars began to switch on their lights and she was alone on a terrible howling stage, caught there for everyone to see. Her clothes were soaked through by the time the entrance to the path came into sight, and she ran the last hundred yards, ran for the cover of the brush while the cold beams of light hunted her down, and she had to crouch there in the bushes till her breath came back to her.
The shadow deepened. Birds called to one another. Swish, swish, swish, the cars shot by, no more than ten feet away. Any one of them could stop, any one. She listened to the cars and to the air rasping through her lips, to the hiss of the tires and the metallic whine of the engines straining against the grade. It went on for a long time, forever, and the sky grew darker...

Elle marchait d'un pas rapide ,tête et épaules baissées en avant. A l'endroit où la bande de trottoir du bord de la route amorça un rétrécissement elle dut enjamber la glissière de sécurité et avancer péniblement à travers les buissons.
La sueur lui brûlait les yeux. Les bardanes , les épines et les pointes lisses et dures des sétaires lui provoquaient des éraflures à chaque enjambée. Elle avait perdu le sens de l'orientation . Elle craignait les serpents et les araignées .Elle se tordit une cheville dans un trou. Puis les phares des voitures commencèrent à s'allumer et elle se trouva toute seule dans un abominable endroit remplis de bruits et de fureurs , à la merci de quiconque pouvant l'apercevoir...
Ses vêtements étaient trempés lorsque le début du sentier fut en vue . Elle courut les cent derniers mètres, courut à la recherche d'un abri sous les buissons tandis que les froids rayons de lumière la traquaient et elle dut s'accroupir dans les buissons jusqu'à ce qu'elle reprît sa respiration.
L'obscurité gagnait. Les oiseaux s'appelaient les uns les autres. quick , quick quick, les voitures se déplaçaient très vite et à moins de 3 métres d'elle , N'importe laquelle aurait pu s'arrêter . Elle écoutait le bruit des voitures et celui de l'air qui passait à travers ses lèvres, le crissement des pneus et le vrombissement des moteurs qui poussaient leur puissance dés le début de la montée . Cela avait duré longtemps, très longtemps. Le ciel devenait de plus en plus sombre ...
T. C. BOYLE, The Tortilla Curtain.

II) PLAYING WITH WORDS
- (to) HURRY - (to) HOWL ? An ENTRANCE ? a COVER ? SMOOTH ? ALONE? TILL ? WHILE- adjectif réciproque ...

Dear beloved
No need to HURRY , I will wait you TILL seven and take COVER at the church ENTRANCE , I will be ALONE,and after your arrival we will have a SMOOTH discussion EACH OTHER about our love , I will HOWL in pain if you can't come and WHILE you are on your way you will be in my thoughts all the time..

thank you very much for your good exercise





Réponse : Ex 161/ from Tuscany de alpiem, postée le 09-08-2019 à 09:32:12 (S | E)
hello dear friends
Ex 161/ from Tuscany NOW IT'S OK FOR CORRECTION/

I)Translate into English:
1. Maxwell : J'avais cru que tout rentrerait dans l'ordre en deux temps trois mouvements, mais c'était mal les connaître. Jusqu'ici, j'ai pris mon mal en patience, mais ça va vite tourner au vinaigre... Il faut se rendre à l'évidence : le compte n'y est pas ! Je reste sur ma faim....

I was expecting that all would be getting back to normal in no time but that would have meant that we knew little about them. So far I have been grinning and bearing it but things can get nasty really fast...we have to face the facts: the numbers are off! it doesn't add up! I'm left unsatisfied.

2. Maxwell : Ça s'est mal passé les deux dernières fois, je vais profiter de mon intervention de 14 H pour remettre les pendules à l'heure… Maxwell.
Things went wrong the last couple of times, I am going to take adventage of my talk at 2pm to set the record straight....

3. Arrête de poser des questions dont tu ne veux pas entendre les réponses !
Stop asking questions whose answers you don't even like to hear.

4. « De quoi tu vas me mettre en garde à son sujet ? Dis-moi ce que tu en penses … Papa m’a déjà passé un savon … Je sais qui c’est et dans quoi je me suis fourré ! » « Hum… Pas sûr que tu le saches vraiment ! »
What are you going to warn me about him? Tell me what you feel about it....I've already got a dressing down by my Dad; I know who he is and what I've got stuffed into!


II)Translate into French:
She hurried along, head down, shoulders thrust forward, and when the strip of pavement at the side of the road narrowed to six inches she had to climb over the guardrail and plough through the brush.
Sweat stung her eyes. Burrs and thorns and the smooth hard daggers of the foxtails bit into every step. She couldn’t see where she was going. She worried about snakes, spiders, turning her ankle in a ditch. And then the cars began to switch on their lights and she was alone on a terrible howling stage, caught there for everyone to see. Her clothes were soaked through by the time the entrance to the path came into sight, and she ran the last hundred yards, ran for the cover of the brush while the cold beams of light hunted her down, and she had to crouch there in the bushes till her breath came back to her.
The shadow deepened. Birds called to one another. Swish, swish, swish, the cars shot by, no more than ten feet away. Any one of them could stop, any one. She listened to the cars and to the air rasping through her lips, to the hiss of the tires and the metallic whine of the engines straining against the grade. It went on for a long time, forever, and the sky grew darker.
T. C. BOYLE, The Tortilla Curtain.

Elle fonça,tête baissée,les épaules en avant,et quand le ruban de trotoir au long de la route se rétrécit de 15cm,elle dut monter sur la rambarde et laboura les broussailles de l'autre coté. La sueur piquait à ses yeux.Des-----------------------------------------------mordaient à chaque pas.
Elle ne pouvait pas voir ou elle allait.Elle s'inquietait des serpents, des araignées,de se tordre une cheville dans une ornière . Et maintenant les voitures commencères à allumer leurs phares et elle fût toute seule sur une terrible scène hurlante, prise en flagrante posture, à la vue de tous.
Elle était trempée jusqu'aux os au moment ou elle aperçu l'entrée du chemin, et elle fit les derniers cent mètres en courant, courant pour l'abri des buissons,et traquée par les froids faisceaux des phares et elle dût s'acroupir là,dans les buissons jusqu'à ce qu'elle ait repris haleine.
Les ténêbres s'épaissirent.Les oiseaux s'appelaient entre eux. Swish,swish,swish les voitures fusaient à
moins de trois mêtre. N'importe laquelle aurait pu s'arrêter, oui, n'importe laquelle.Elle entendait passer les voitures avec l'air vibrant entre ses dents, le sifflement des pneus et le gémissement du moteur qui luttait contre la pente. Cela continua longtemps, une éternité,et le ciel s'assombrissait.

-------------------
Modifié par alpiem le 11-08-2019 16:20



-------------------
Modifié par alpiem le 11-08-2019 19:26





Réponse : Ex 161/ from Tuscany de chocolatcitron, postée le 10-08-2019 à 00:34:04 (S | E)
Ex 161/ from Tuscany
Message de here4u posté le 30-07-2019 à 16:08:04 le mardi 13 août.
Hello my dearest Here4u and Maxwell: thanks!
Hi Everybody!
Here is my work:
I)Translate into English:
1. Maxwell : J'avais cru que tout rentrerait dans l'ordre en deux temps trois mouvements, mais c'était mal les connaître. Jusqu'ici, j'ai pris mon mal en patience, mais ça va vite tourner au vinaigre... Il faut se rendre à l'évidence : le compte n'y est pas ! Je reste sur ma faim...
I had thought that everything would get back to normal in two shakes of a lamb’s tail, but it was ignorant of it. Until now, I grinned and bore it, but that will quickly sour… One must recognise that: that’s the wrong amount! I’m left disappointed…

2. Maxwell : Ça s'est mal passé les deux dernières fois, je vais profiter de mon intervention de 14 H pour remettre les pendules à l'heure…
It occurred bad the two last times, I’ll take advantage of the opportunity to my comments at 2 pm, to set the record straight.

3. Arrête de poser des questions dont tu ne veux pas entendre les réponses !
Stop asking for questions of which you don’t want to have none of it!

4. « De quoi tu vas me mettre en garde à son sujet ? Dis-moi ce que tu en penses … Papa m’a déjà passé un savon … Je sais qui c’est et dans quoi je me suis fourré ! » « Hum… Pas sûr que tu le saches vraiment ! »
“What about will you warm against him/her ? Tell me what do you think about it… Daddy hauled me over the coals… I know who is he and in what I ‘ve got myself mixed up in!” “ Hem!... I’m not sure that you ‘d really know it!”


II)Translate into French:
She hurried along, head down, shoulders thrust forward, and when the strip of pavement at the side of the road narrowed to six inches she had to climb over the guardrail and plough through the brush.
Sweat stung her eyes. Burrs and thorns and the smooth hard daggersof the foxtails bit into every step. She couldn’t see where she was going. She worried about snakes, spiders, turning her ankle in a ditch. And then the cars began to switch on their lights and she was alone on a terrible howling stage, caught there for everyone to see. Her clothes were soaked through by the time the entrance to the path came into sight, and she ran the last hundred yards, ran for the cover of the brush while the cold beams of light hunted her down, and she had to crouch there in the bushes till her breath came back to her.
The shadow deepened. Birds called to one another. Swish, swish, swish, the cars shot by, no more than ten feet away. Any one of them could stop, anyone. She listened to the cars and to the air rasping through her lips, to the hiss of the tires and the metallic whine of the engines straining against the grade. It went on for a long time, forever, and the sky grew darker.
T. C. BOYLE, The Tortilla Curtain.

Elle se dépêcha, tête baissée, les épaules voûtées en avant, et lorsque la bande de revêtement au bord de la route se rétrécit à six inches elle dut enjamber la barrière de sécurité, et s’avancer péniblement dans les broussailles. Sa sueur lui piquait les yeux. Des bardanes et des épines et les aiguilles lisses et dures des sétaires mordaient chacun de ses pas. Elle ne voyait pas où elle allait. Elle s’inquiétait des serpents et des araignées et se tordit la cheville dans un fossé. Et puis les voitures commencèrent à allumer leurs feux, et elle se sentait seule face à ces hurlements terribles, enchaînée sous les feux de la rampe. Ses habits, entièrement trempés au moment où elle entrevit le chemin se dessiner devant elle, et elle courut les derniers cent mètres, partit se mettre à l’abri dans les broussailles pour échapper aux rayons de lumière froide qui la poursuivaient, et elle dut se tapir là, dans les broussailles, jusqu’à ce qu’elle reprenne son souffle. L’obscurité s’intensifiait. Les oiseaux s’appelaient mutuellement. Swish, swish, swish, les voitures fonçaient, à moins de dix pieds de là. N’importe laquelle d’entre elles aurait pu s’arrêter, n’importe laquelle. Elle écoutait les voitures, l’air siffler entre ses lèvres, jusqu’aux crissements des pneus et le ronflement métallique des moteurs en sur régimes dans la côte. Ça dura, longtemps, toujours, et le ciel s’assombrit davantage.
T. C. BOYLE, The Tortilla Curtain.


III) PLAYING and WORKING WITH WORDS:
Using the 2 verbs, 2 adjectives, 2 nouns and 2 link words, create AN ONLY meaningful SENTENCE ( moins de 50 sans dépasser 60-65 mots.)
La date limite pour cet exercice est le lundi 12 août tard. FREEDOM!
Voici les éléments imposés cette fois :
- (to) HURRY - (to) HOWL – An ENTRANCE – a COVER – SMOOTH – ALONE– TILL – WHILE- + each other (2), one another(+2)

A baby was HOWLING in a rainy day, WHILE his mother HURRIED to swaddle him in a COVER, she shook her bottle of milk UNTIL it becomes SMOOTH, at the ENTRANCE of the post office where she sat down ALONE looking at EACH OTHER as he was fed. (48 words).

Un bébé braillait un jour de pluie, pendant que sa mère, seule, se dépêchait de l’emmitoufler dans une couverture, elle secoua le biberon de lait jusqu’à ce qu’il soit sans grumeaux, à l’entrée de la Poste, elle s’assit seule, ils se regardaient mutuellement, tandis qu’il était nourri.


Of course, I give you THE FORCE... while you give me your BEST!
Go for it! I send you a lot of sun and wonderful landscapes to admire... together with the coolness of the pool...
Have a very sweet week !
See you soon.



Réponse : Ex 161/ from Tuscany de maya92, postée le 12-08-2019 à 15:25:54 (S | E)
Hello Here4u (if not too late)


I – In English

1. Maxwell : J'avais cru que tout rentrerait dans l'ordre en deux temps trois mouvements, mais c'était mal les connaître. Jusqu'ici, j'ai pris mon mal en patience, mais ça va vite tourner au vinaigre... Il faut se rendre à l'évidence : le compte n'y est pas ! Je reste sur ma faim....

I’d thought everything would go back to normal in no time but that was not knowing them. Up to now I’ve made the best of it but it’s going to turn sour.. You must face the facts : it does not add up ! I’m hungry for more…

2. Maxwell : Ça s'est mal passé les deux dernières fois, je vais profiter de mon intervention de 14 H pour remettre les pendules à l'heure… Maxwell.

It went off badly the two last times I’ll take advantage of my 2 o’clock speech to set the record straight

3. Arrête de poser des questions dont tu ne veux pas entendre les réponses !
Stop asking questions whose answers you don’t want to hear

4. « De quoi tu vas me mettre en garde à son sujet ? Dis-moi ce que tu en penses … Papa m’a déjà passé un savon … Je sais qui c’est et dans quoi je me suis fourré ! » « Hum… Pas sûr que tu le saches vraiment ! »

What are you going to warn me about her ? Tell me what you think of her. Dad has already given a telling-off. I know who she is and what I got into ! Hem, not sure you really know !

II – In French

She hurried along, head down, shoulders thrust forward, and when the strip of pavement at the side of the road narrowed to six inches she had to climb over the guardrail and plough through the brush.
Sweat stung her eyes. Burrs and thorns and the smooth hard daggers of the foxtails bit into every step. She couldn’t see where she was going. She worried about snakes, spiders, turning her ankle in a ditch. And then the cars began to switch on their lights and she was alone on a terrible howling stage, caught there for everyone to see. Her clothes were soaked through by the time the entrance to the path came into sight, and she ran the last hundred yards, ran for the cover of the brush while the cold beams of light hunted her down, and she had to crouch there in the bushes till her breath came back to her.
The shadow deepened. Birds called to one another. Swish, swish, swish, the cars shot by, no more than ten feet away. Any one of them could stop, any one. She listened to the cars and to the air rasping through her lips, to the hiss of the tires and the metallic whine of the engines straining against the grade. It went on for a long time, forever, and the sky grew darker.
T. C
Elle marchait vite, la tête baissée, les épaules en avant et lorsque la bande de trottoir le long de la route se rétrécit jusqu’à atteindre à peine 15 cm, elle dut enjamber la glissière de sécurité et continuer à travers les taillis. La sueur lui brulait les yeux. Des bardanes et des épines et les pointes lisses et dures des queues-de-renard la piquaient à chaque pas. Elle ne voyait pas où elle allait. Elle avait peur des serpents, des araignées et de se tordre la cheville dans un fossé. Puis, les voitures commencèrent à allumer leurs phares et elle se retrouva seule sur une scène rugissante prise au piège et tout le monde pouvait la voir. Arrivée à l’entrée du chemin, ses vêtements étaient trempés et elle courut les derniers mètres , courut s’abriter dans le taillis traquée par les froids rayons de lumière et elle dut s’accroupir là dans les buissons jusqu’à reprendre son souffle. L’ombre s’épaississait. Les oiseaux se répondaient. Pfft, pfft, pfft, les voitures passaient à moins de trois mètres. N’importe laquelle aurait pu s’arrêter, n’importe laquelle. Elle entendait les voitures et l’air qui sortait de sa bouche en crissant, et aussi le sifflement des pneus et le grondement métallique des moteurs peinant dans la montée. Ca dura longtemps, éternellement et le ciel s’assombrissait.

Not much concentration on that one. I hope it's not too bad ..
Enjoyed your Tuscany stay and a good deserved rest ..?



Réponse : Ex 161/ from Tuscany de magie8, postée le 13-08-2019 à 20:10:30 (S | E)
Bonjour , me voici enfin j'émerge après 10 jours de catastrophes en série rien d irréparable,aucun blessé, que du matériel mais bien stressant quand même donc en vitesse j apporte ma contribution dans le dernier quart d'heure. bon à corriger



II)Translate into French:
She hurried along, head down, shoulders thrust forward, and when the strip of pavement at the side of the road narrowed to six inches she had to climb over the guardrail and plough through the brush.
Sweat stung her eyes. Burrs and thorns and the smooth hard daggers of the foxtails bit into every step. She couldn’t see where she was going. She worried about snakes, spiders, turning her ankle in a ditch. And then the cars began to switch on their lights and she was alone on a terrible howling stage, caught there for everyone to see. Her clothes were soaked through by the time the entrance to the path came into sight, and she ran the last hundred yards, ran for the cover of the brush while the cold beams of light hunted her down, and she had to crouch there in the bushes till her breath came back to her.
The shadow deepened. Birds called to one another. Swish, swish, swish, the cars shot by, no more than ten feet away. Any one of them could stop, any one. She listened to the cars and to the air rasping through her lips, to the hiss of the tires and the metallic whine of the engines straining against the grade. It went on for a long time, forever, and the sky grew darker.
T. C. BOYLE, The Tortilla Curtain.


Elle se précipita tête baissée, les épaules en avant, et quand le rebord de la route se rétrécit à 6 pouces , elle dût enjamber la glissière de sécurité et creuser des sillons dans les broussailles. La sueur lui piquait les yeux.Les bardanes et les épines et les poignards lisses et dures des sétaires mordaient à chaque pas. Elle ne voyait pas où elle allait.Elle craignait les serpents et les araignées se tordant la cheville dans un trou.Et puis les voitures ont commencé à allumer leurs phares et elle fut seule en ligne de mire sur une scène de hurlements terribles.Ses vêtements étaient trempés quand elle arriva en vue du sentier,et elle courut les cents derniers mètres, se mettre à l'abri sous le couvert des buissons,pendant que les rayons froids de la lumière la pourchassaient elle a dû s'accroupir là dans la brouisaille le temps de reprendre haleine.L'ombre s'approfondit.Les oiseaux s'appelaient les uns les autres.Cui,Cui,Cui,les voitures passaient à moins de 3 mètres.N'importe laquelle pourrait s'arrêter, , n'importe laquelle.Elle écoutait les voitures et l'air qui raclait entre ses lèvres , le sifflement des pneus et le grincement métallique des moteurs forçant dans la côte.Cela a duré longtemps , éternellement et le ciel s'assombrit.



Réponse : Ex 161/ from Tuscany de here4u, postée le 13-08-2019 à 23:40:30 (S | E)
Message de nate (21 ans) envoyé le mercredi 14 août 2019 à 02:21:20
[∞ Ami(e)] [Fil de la conversation]
Re:
Hello, merci pour ta correction ! Je suis un peu en retard pour le 161, du coup je te laisse mes réponses ici.

1. I (had) thought everything would get back to normal in no time at all, but I certainly didn't know them so well. So far, I've been grinning and bearing it, but things will go sour? One must recognise that we haven't achieved the right balance. I'm left disappointed/unsatisfied?

2. It went wrong the last two times, I'll take (advantage of) my 2 p.m contribution to set the record straight. (j'ai l'impression qu'on peut mettre ?advantage' entre parenthèse, pas sûr) (pas sûr de comment traduire ?contribution' également)

3. Stop asking questions you don't want the answers to !

4. « What are you going to caution me about him ? Tell me what you think of it? Dad already hauled me over the coals? I know who he is and what I got myself mixed up in ! » « Hmm? Not sure you really do ! »

________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Hello!

Voici votre corrigé ... (une prouesse technique que j'espère bien tenir jusqu'au bout ... mais il me reste encore les dernières corrections à envoyer ...)

Bravo à vous, travailleurs courageux et, dirait-on, insatiables ...
Vous m'avez donné de très bons travaux et je vous en félicite et vous en remercie !

I)Translate into English:

1. Maxwell : J'avais cru que tout rentrerait dans l'ordre en deux temps trois mouvements, mais c'était mal les connaître. Jusqu'ici, j'ai pris mon mal en patience, mais ça va vite tourner au vinaigre ... Il faut se rendre à l'évidence : le compte n'y est pas ! Je reste sur ma faim....
I had thought everything would be back to normal in no time, but that was knowing nothing about them. So far, I’ve suffered in silence/ did grin and bear it/ but that’ll soon grow sour… You must be realistic, it’s not good enough! I’m still craving for more!

- rentrer dans l'ordre = to go back to normal/ get back to normal...
- deux temps, trois mouvements = in no time at all/ in a jiffy/ in a flash/ [in two shakes of a lamb's tail...]
- prendre son mal en patience = suffer in silence / grin and bear it/
- tourner au vinaigre = turn to/ into vinegar/ turn sour/ go sour/ go acrimonous/
- rester sur sa faim = to be left disappointed/ be left hungry with more/
- se rendre à l’évidence = face reality/ face the facts/ be realistic/


2. Maxwell : Ça s'est mal passé les deux dernières fois, je vais profiter de mon intervention de 14H pour remettre les pendules à l'heure…
It has gone badly the last two times. I’ll take advantage of my 2 pm talk to set things straight.

- mal se passer = to go wrong/ to go badly/
- les deux dernières fois : Attention à l’ordre des mots : Voir leçons et tests : 106880 / 106900
Lien internet
Lien internet

- remettre les pendules à l’heure = get a few facts straight/ set the records straight/


3. Arrête de poser des questions dont tu ne veux pas entendre les réponses !
Stop asking questions you don’t want (the) answers to.

Vous m’avez souvent proposé : whose answers … Je n'ai rien contre, mais ... souvenez-vous que l’Anglo-saxon va souvent (presque toujours) au plus court, surtout dans la conversation, ou lorsqu’il est un peu irrité …

4. « De quoi tu vas me mettre en garde à son sujet ? Dis-moi ce que tu en penses … Papa m’a déjà passé un savon … Je sais qui c’est et dans quoi je me suis fourré ! » « Hum… Pas sûr que tu le saches vraiment ! »
What ‘s the kind of warning against him ? Tell me what you’re thinking… I’ve already had an earful with my Dad. I already know who he is and what I got myself into… » « Yeah ? I’m not sure you do ! »

- mettre en garde = to warn against/ caution against/ alert against/
- passer un savon = bawl someone out/ give sb a good telling off/ give a good dressing down/ haul over the coals/ give sb an earful/ give an ear bashing/ dress down/give a roasting / give a tongue-lashing / keelhaul/ read the riot act/ drag over the coals/ give a rocket/ rollicking/


II)Translate into French:
She hurried along, head down, shoulders thrust forward, and when the strip of pavement at the side of the road narrowed to six inches she had to climb over the guardrail and plough through the brush.
Sweat stung her eyes. Burrs and thorns and the smooth hard daggers of the foxtails bit into every step. She couldn’t see where she was going. She worried about snakes, spiders, turning her ankle in a ditch. And then the cars began to switch on their lights and she was alone on a terrible howling stage, caught there for everyone to see. Her clothes were soaked through by the time the entrance to the path came into sight, and she ran the last hundred yards, ran for the cover of the brush while the cold beams of light hunted her down, and she had to crouch there in the bushes till her breath came back to her.
The shadow deepened. Birds called to one another. Swish, swish, swish, the cars shot by, no more than ten feet away. Any one of them could stop, any one. She listened to the cars and to the air rasping through her lips, to the hiss of the tires and the metallic whine of the engines straining against the grade. It went on for a long time, forever, and the sky grew darker.
T. C. BOYLE, The Tortilla Curtain.

Elle marcha rapidement, la tête baissée, les épaules en avant et lorsque la bande du trottoir, le long de la route se rétrécit jusqu’à une quinzaine de cm, elle dut enjamber la glissière et se frayer un chemin à travers les broussailles.
La sueur lui piquait les yeux … (1) Des bardanes, des épines, et les pointes lisses et dures des sétaires la piquaient à chaque pas. Elle ne voyait pas où elle allait. Elle avait peur des serpents, des araignées et de se tordre la cheville dans un fossé. (2) Puis, les voitures commencèrent à allumer leurs phares et elle se retrouva seule sur une scène pleine de hurlements (3), prise au piège et tout le monde pouvait la voir. Ses vêtements étaient complètement trempés au moment où l'entrée du chemin apparut, et elle courut les cent derniers mètres, courut s’abriter dans le taillis, traquée par les rayons froids de lumière et elle dut s’accroupir là dans les buissons jusqu’à ce que son souffle fût repris.
L’ombre s’épaississait. Les oiseaux s’appelaient. Vroo, vroa, vroo,(4) les voitures passaient à moins de trois mètres d’elle. N’importe laquelle pouvait s’arrêter, n’importe laquelle. Elle écouta les voitures et l’air qui sortait de ses lèvres en crissant, et aussi le sifflement des pneus et le grondement métallique des moteurs peinant dans la montée. Cela dura longtemps, éternellement et le ciel s’assombrit.

América marchait à vive allure dans un terrain où la végétation sauvage était variée, faite de taillis, de broussailles de plantes épineuses; il pleuvait et la nuit tombait alors qu’elle longeait la route qui la menait à son camp … Elle craignait non seulement la Nature hostile (serpents, araignées, épines des plantes, chemin inégal, la nuit, la pluie … ) mais aussi tout le monde autour d’elle (qui pouvait la livrer à la police) …

(1) Sweat stung her eyes : attention, adjectif possessif devant les parties du corps en anglais, mais pas en français : « my tummy aches »= j’ai mal au ventre.
(2) Certains d’entre vous n’ont pas compris qu’il s’agissait d’une de ses craintes et ont pensé qu’elle s’était blessée … NON !
(3) L’image de la scène où les acteurs sont éclairés par des « spots » extérieurs (les phares des voitures) n’était pas très facile à rendre … América se sentait comme une bête traquée, vue de tous, sans pouvoir identifier ses « ennemis potentiels » …. (on ne voit que « du noir », sur scène … on ne distingue rien …) Cette obscurité nourrit sa peur.
(4) Swish, swish, swish = l'onomatopée du bruit que font les voitures (à la fois sifflement et vrombissement) n’était pas non plus facile à traduire. J’ai préféré insister sur le bruit occasionné par la vitesse des véhicules et leur proximité.
(5) Beaucoup d’entre vous n’ont pas vu que la construction du verbe « to listen to » s’appliquait aux TROIS (4) compléments …
Il est clair que le temps lui parut « éternel », interminable …

III) PLAYING and WORKING WITH WORDS:
Voici les éléments imposés cette fois :
- (to) HURRY - (to) HOWL – An ENTRANCE – a COVER – SMOOTH – ALONE– TILL – WHILE- + adjectif réciproque

Bravo aux courageux qui ont pris le temps de se triturer l’esprit … Dans l’ensemble, les phrases étaient assez satisfaisantes SAUF pour l’emploi de « each other », que j’ai alors mis entre parenthèses … A revoir …

- Dear beloved
No need to HURRY, I will wait for you TILL seven and take COVER at the church ENTRANCE; I will be ALONE, and after your arrival we will have a SMOOTH discussion (EACH OTHER) about our love; I will HOWL in pain if you can't come and WHILE you are on your way you will be in my thoughts all the time…

- I walked for a walk ALONE with my German shepherd dog at the ENTRANCE of the wood; WHILE it was hidden in the COVER of a thicket, a man appeared... we exchanged (EACH OTHER) a quick glance ; his was not SMOOTH, indeed threatening; frightened, I HOWLED the name of my dog UNTIL it HURRIEd UP to get back ; the man, rushed away when he saw it. 66 words

- I'm missing the touch of your SMOOTH hand,
Before remaining ALONE,
I would like to keep this hand in one of mine,
Exchanging a smile,
Looking at EACH OTHER in our eyes,
For a WHILE,
There is no reason to HURRY,
Gaining the ENTRANCE,
Not TILL the train be on its rail;
Stay under the COVER of the night ;
No matter if they HOWL with laughter,
Nearby. 64

- WHILE you'll be HOWLING to divert attention, I'll gain ENTRANCE to that building ALONE, use my COVER identiy as a journalist, then HURRY up TILL our agent and I meet (EACH OTHER) to get his tip in a SMOOTH way. (42)

- She was ALONE, lost, wrapped in that SMOOTH COVER and crying out, HOWLING like a wolf, when I found her at the ENTRANCE of my building WHILE I was HURRYING up not to miss the last episode of my favorite series; we hugged EACH OTHER and I took her to my home TILL the arrival of the police.

- A baby was HOWLING on a rainy day, WHILE his mother HURRIED to swaddle him in a COVER; she shook his bottle UNTIL the milk became SMOOTH; at the ENTRANCE of the post office, she sat down ALONE with her baby, looking at EACH OTHER, as he was fed. (48 words).

Bravo à tous pour votre travail très sérieux, vos recherches et … vos trouvailles … ❤️ ❤️






[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Exercices du forum










Partager : Facebook / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : -ing | AS / LIKE | Abréviations | Accord/Désaccord | Activités | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Be | Betty | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contractions | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Ecole | En attente | Exclamations | Faire faire | Famille | Faux amis | Films | For ou since? | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Get | Goûts | Grammaire | Guide | Géographie | Habitudes | Harry Potter | Have | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Make/do? | Maladies | Mars | Matilda | Modaux | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Neige | Nombres | Noms | Nourriture | Négation | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Plus-que-parfait | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Present perfect | Pronoms | Prononciation | Proverbes et structures idiomatiques | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Question Tags | Relatives | Royaume-Uni | Say, tell ou speak? | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Suggérer quelque chose | Synonymes | Temps | Tests de niveau | There is/There are | Thierry | This/That? | Tous les tests | Tout | Traductions | Travail | Téléphone | USA | Verbes irréguliers | Vidéo | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de néerlandais | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours, leçons et exercices d'anglais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.