Cliquez ici pour revenir à l'accueil... Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon d'anglais !



- Accueil
- Aide/Contact
- Accès rapides
- Imprimer
- Lire cet extrait
- Livre d'or
- Nouveautés
- Plan du site
- Presse
- Recommander
- Signaler un bug
- Traduire cet extrait
- Webmasters
- Lien sur votre site




> Publicités :




> Partenaires :
-Jeux gratuits
-Nos autres sites
   


Ex 181/free at last

Cours gratuits > Forum > Exercices du forum || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Ex 181/free at last
Message de here4u posté le 14-06-2020 à 22:03:46 (S | E | F)
Hello, Dear Friends,

Première version après déconfinement ... J'espère que les bonnes habitudes vont se reprendre .... et se poursuivre pour celles et ceux qui ne les ont jamais abandonnées ... J'aime bien cette version, mais elle n'est pas très facile, bien que courte ... un peu énigmatique aussi ... c'est pourquoi je vous encourage à imaginer une partie de l'implicite ...

Cet exercice est un et la correction sera en ligne le dimanche 28 juin 2020. Courage à tous !

Translate into French:
«But nothing can happen to me as long as you are here,» said Walter. «I shall be as safe… as safe as houses. Stay as long as you can, and have a drink.»
«I never drink on duty,» said the policeman. Still in his cape and helmet, he looked round. "So this is where you work?" he said.
«Yes, I was writing when you rang.»
«Some poor devil’s for it, I expect,» the policeman said.
«Oh, why? Walter was hurt by his unfriendly tone, and noticed how hard his gooseberry eyes were.
«I’ll tell you in a minute,» said the policeman, and then the telephone bell rang. Walter excused himself and hurried from the room.
«This is the police station,» said a voice. «Is that Mr Streeter?»
Walter said it was.
«Well, Mr Streeter, how is everything at your place? All right, I hope? I’ll tell you why I ask. I’m sorry we quite forgot about that little job we were going to do for you. Bad coordination, I’m afraid.»
«But,» said Walter, «you did send someone.»
«No, Mr Streeter, I’m afraid we didn’t.»

L.P. HARTLEY, The White Wand and Other Stories.

II) OPTIONAL: Expression : When he realised the situation he was in, Walter's thoughts rushed to his mind… Express his stream of consciousness… (120-140 words.) (L'usage des auxiliaires modaux s'impose ! )

THE FORCE is with You!


Réponse : Ex 181/free at last de taiji43, postée le 18-06-2020 à 15:04:51 (S | E)
Hello here and everybody,
here is my version of the translation hoping the minimum of counter-meanings
It is by no means certain that the translation of : «some poor devil's for it»  is correct?

Thank you for your correction READY TO BE CORRECTED

«But nothing can happen to me as long as you are here,» said Walter. «I shall be as safe… as safe as houses. Stay as long as you can, and have a drink.»
«I never drink on duty,» said the policeman. Still in his cape and helmet, he looked round. "So this is where you work?" he said.
«Yes, I was writing when you rang.»
«Some poor devil’s for it, I expect,» the policeman said.
«Oh, why? Walter was hurt by his unfriendly tone, and noticed how hard his gooseberry eyes were.
«I’ll tell you in a minute,» said the policeman, and then the telephone bell rang. Walter excused himself and hurried from the room.
«This is the police station,» said a voice. «Is that Mr Streeter?»
Walter said it was.
«Well, Mr Streeter, how is everything at your place? All right, I hope? I’ll tell you why I ask. I’m sorry we quite forgot about that little job we were going to do for you. Bad coordination, I’m afraid.»
«But,» said Walter, «you did send someone.»
«No, Mr Streeter, I’m afraid we didn’t.»

Mais rien ne peut m’arriver tant que vous serez ici», dit Walter. «Je serai sans danger ...et courrai aucun risque Restez aussi longtemps que vous le pouvez, et prenez un verre.»
«Je ne bois jamais en service», dit le policier. Toujours revêtu de sa cape et de son casque, il regardait autour de lui. "C’est ici que vous travaillez?" dit-il.
«Oui, j’écrivais quand vous avez sonné.»
« au sujet d'un pauvre diable, ????j’imagine», dit le policier.
«Oh, pourquoi? Walter fut blessé par son ton hostile, et remarqua à quel point ses yeux écarquillés comme des soucoupes ??? (worldréference) étaient durs.
«Je vais vous le dire dans une minute», dit le policier,c'est alors que la sonnerie du téléphone retentit. Walter s' excusa et se précipita hors de la pièce.
«C’est le poste de police», dit une voix. «C’est M. Streeter?»
Walter répondit affirmativement
«Eh bien, Mr Streeter, comment ça va chez vous? Tout va bien j’espère? Je vais vous dire pourquoi je pose la question. Je suis désolé que nous ayons oublié le petit travail que nous devions faire pour vous. Mauvaise coordination, je le crains.»
«Mais,» dit Walter, «vous avez envoyé quelqu’un.»
«Non, Mr Streeter, j’ai bien peur que non.»

II) Hello Here4U
Here is my story ,it is far from being a detective novel...
READY TO BE CORRECTEDD

I can't believe it! This man can't be sent by the police station! so, he might be the aggressor who want to hurt me… How was I able to show him into my house, without suspecting anything, Actually, this man seated in front of me, cannot be the so-called police officer  .their phone call prouved that So, he may be that poor devil, I am writting about, because, I have never seen him before, How extricate myself from this dangerous situation ? ...I need to steady my nerves, being a safe pair of hands and making him believe that I think he is a policeman..., while waiting for the arrival of the police who will soon arrive 1400-word story



Réponse : Ex 181/free at last de joe39, postée le 19-06-2020 à 11:01:35 (S | E)
Good morning, dear here4u,
Please find hereunder my translation and the interpretation of the stream of Walter’s consciousness, ready to be corrected.
Translate into French:
«But nothing can happen to me as long as you are here,» said Walter. «I shall be as safe… as safe as houses. Stay as long as you can, and have a drink.»
«I never drink on duty,» said the policeman. Still in his cape and helmet, he looked round. "So this is where you work?" he said.
«Yes, I was writing when you rang.»
«Some poor devil’s for it, I expect,» the policeman said.
«Oh, why? Walter was hurt by his unfriendly tone, and noticed how hard his gooseberry eyes were.
«I’ll tell you in a minute,» said the policeman, and then the telephone bell rang. Walter excused himself and hurried from the room.
«This is the police station,» said a voice. «Is that Mr Streeter?»
Walter said it was.
«Well, Mr Streeter, how is everything at your place? All right, I hope? I’ll tell you why I ask. I’m sorry we quite forgot about that little job we were going to do for you. Bad coordination, I’m afraid.»
«But,» said Walter, «you did send someone.»
«No, Mr Streeter, I’m afraid we didn’t.»

L.P. HARTLEY, The White Wand and Other Stories.
«Mais rien ne peut m'arriver tant que vous êtes ici», dit Walter. «Je serai aussi en sécurité… aussi en sécurité que je ne craindrai pas. Restez le plus longtemps possible et prenez un verre. »
« je ne bois jamais en service » dit le policier. Toujours portant sa cape et son casque, il regarda autour de lui. « Alors c’est ici que vous travaillez ? » dit-il.
« Oui, j’écrivais quand vous avez sonné »
« un pauvre homme, j'aurais pensé » dit le policier.
« Oh pourquoi? « Walter était blessé par son ton hostile et remarqua à quel point ses yeux de groseilleà à maquereaux étsaient durs.
«Je vais vous le dire dans une minute», dit le policier. Puis la sonnerie du téléphone sonna. Walter s'excusa et se précipita hors de la pièce.
«C'est le poste de police», a déclaré une voix. «C'est M. Streeter?»
Walter dit que c'était lui.
"Eh bien, M. Streeter, comment vont les choses chez vous? « Tout va bien j’espère. Je vais vous dire pourquoi je demande. Je suis désolé d'avoir oublié ce petit travail que nous devions faire pour vous. Mauvaise coordination, désolé »
"Mais," dit Walter, "vous avez envoyé quelqu'un."
"Non, M. Streeter, j'ai bien peur que non."


II) OPTIONAL: Expression : When he realised the situation he was in, Walter's thoughts rushed to his mind… Express his stream of consciousness… (120-140 words.) (L'usage des auxiliaires modaux s'impose !

My God! Now I’m aware of being in an awful predicament. Somebody sent a killer to murder me. Who could it be? Surely someone who more or less recently had been badly hurt by my writings and actions. Someone who had lost any of his loved ones for instance. There were several people
who may be very anxious to take revenge for the evil that I did to them, but I am unable to say for sure how many or who of them would be ready to attack me physycallyor, worse, to murder me.
it remains no other chance to me out of that to frankly ask him if those were his intents and, if it be possible, convince him to give up his task in exchange of a compensation, which could be moral and material at the same time. 140


I thank you very much and I hope you have a nice weekend, dear friend.

So long
Joe 39

-------------------
Modifié par joe39 le 28-06-2020 20:42





Réponse : Ex 181/free at last de maya92, postée le 20-06-2020 à 10:34:38 (S | E)
Hello Here4u,

"But nothing can happen to me as long as you are here,» said Walter. «I shall be as safe… as safe as houses. Stay as long as you can, and have a drink.»
«I never drink on duty,» said the policeman. Still in his cape and helmet, he looked round. "So this is where you work?" he said.
«Yes, I was writing when you rang.»
«Some poor devil’s for it, I expect,» the policeman said.
«Oh, why? Walter was hurt by his unfriendly tone, and noticed how hard his gooseberry eyes were.
«I’ll tell you in a minute,» said the policeman, and then the telephone bell rang. Walter excused himself and hurried from the room.
«This is the police station,» said a voice. «Is that Mr Streeter?»
Walter said it was.
«Well, Mr Streeter, how is everything at your place? All right, I hope? I’ll tell you why I ask. I’m sorry we quite forgot about that little job we were going to do for you. Bad coordination, I’m afraid.»
«But,» said Walter, «you did send someone.»
«No, Mr Streeter, I’m afraid we didn’t.»

L.P. HARTLEY, The White Wand and Other Stories.

II) OPTIONAL: Expression : When he realised the situation he was in, Walter's thoughts rushed to his mind… Express his stream of consciousness… (120-140 words.) (L'usage des auxiliaires modaux s'impose ! )

I -
« Mais rien ne peut m’arriver tant que vous êtes là, dit Walter. Je ne cours aucun risque. Restez aussi longtemps que vous voulez et prenez un verre. »
« Je ne bois jamais pendant mon service » dit le policier. Il portait toujours sa cape et son casque. Il regarda autour lui. « Alors, c’est là que vous travaillez ? » dit-il
« Oui, j’étais en train d’écrire quand vous avez sonné »
« Au sujet de quelque pauvre diable je suppose » dit le policier
« Oh, pourquoi dites-vous ça ? Walter se sentit blessé par son ton agressif et remarqua comme ses yeux vert groseille étaient durs
« Je vous dirai ça dans une minute » dit le gendarme.
A ce moment là le téléphone sonna. Walter s’excusa et quitta rapidement la pièce
« Ici le poste de police, dit une voix, êtes-vous monsieur Streeter ?
Walter acquiesça
« Eh bien Monsieur Streeter, comment vont les choses chez vous, bien j’espère ? Je vais vous dire pourquoi je vous demande ça. Je suis désolé mais je crois que nous avons oublié le petit travail que nous devions faire pour vous. Mauvaise organisation j’en ai peur »
« Mais, répondit Walter, vous avez bien envoyé quelqu’un chez moi »
« Non, Monsieur Streeter, j’ai bien peur que non"

II –
How strange ! Walter thought. I’m sure I have met this cop before and I’m pretty sure I’ve known him and really his gooseberry eyes are unforgettable but I can’t put him back in a context. And what job did I ask the police to do for me ? What happens to me, I’m in a sort of feeling of “déjà vu”… I was writing, the bell rang, I opened the door and found myself in front of this weird cop, asking question, nosing about… Oh my God ! that looks like the story I am writing, and I feel rather stiff with terror because I know what happens after the cop’s arrival, I know the whole rather scary story. Where is my gun …?
And .. the bell rang, Walter woke up with a start, came round, wiped up his face, smiled and went to the door…

Thank u for this strange story (as you say not so easy to translate ..). Eager to know the conclusion …
Have a nice sunny week-end



Réponse : Ex 181/free at last de maxwell, postée le 22-06-2020 à 20:59:18 (S | E)
READY TO BE CORRECTED

Hello Here4U and everyone!
Thanks a lot as usual, this story is exhilarating

I) Translate into French:

«But nothing can happen to me as long as you are here,» said Walter. «I shall be as safe… as safe as houses. Stay as long as you can, and have a drink.»
«I never drink on duty,» said the policeman. Still in his cape and helmet, he looked round. "So this is where you work?" he said.
«Yes, I was writing when you rang.»
«Some poor devil’s for it, I expect,» the policeman said.
«Oh, why? Walter was hurt by his unfriendly tone, and noticed how hard his gooseberry eyes were.
«I’ll tell you in a minute,» said the policeman, and then the telephone bell rang. Walter excused himself and hurried from the room.
«This is the police station,» said a voice. «Is that Mr Streeter?»
Walter said it was.
«Well, Mr Streeter, how is everything at your place? All right, I hope? I’ll tell you why I ask. I’m sorry we quite forgot about that little job we were going to do for you. Bad coordination, I’m afraid.»
«But,» said Walter, «you did send someone.»
«No, Mr Streeter, I’m afraid we didn’t.»

L.P. HARTLEY, The White Wand and Other Stories.

"Mais rien ne peut m'arriver tant que vous êtes là," dit Walter. "Je serai ... parfaitement en sécurité. Restez aussi longtemps que vous le pouvez, et prenez un verre."
"Je ne bois jamais pendant le service" dit le policier. Encore vêtu de sa cape et de son casque, il regarda autour de lui. "Alors c'est ici que vous travaillez?" demanda-t-il.
"Oui, j'étais en train d'écrire quand vous avez sonné."
"Un pauvre diable est responsable de ça, j'imagine" dit le policier.
"Oh, pourquoi ? " Walter fut blessé par son ton inamical, et remarqua la dureté de ses yeux écarquillés.
"Je vous le dirai dans une minute" dit le policier. C'est alors que la sonnerie du téléphone retentit. Walter s'excusa et se précipita hors de la pièce.
"C'est le commissariat de police" dit une voix. "Je suis bien chez Mr Streeter ?"
Walter répondit par l'affirmative.
"Eh bien, Mr Streeter, comment cela se passe-t-il chez vous ? Bien j'espère ? Je vous dis pourquoi je vous demande ça. Je suis désolé que nous ayons totalement oublié ce petit travail que nous allions faire pour vous. Mauvaise coordination, j'en ai bien peur."
"Mais", dit Walter, "vous avez bien envoyé quelqu'un."
"Non, Mr Streeter, j'ai bien peur que non."


II) OPTIONAL: Expression : When he realised the situation he was in, Walter's thoughts rushed to his mind… Express his stream of consciousness… (120-140 words.) (L'usage des auxiliaires modaux s'impose

Oh my! It CAN'T be! WOULD this man be an impostor? Yet, he looks so real! I SHOULD have asked him to show me his papers...
What am I gonna do now? I MUSTN'T panick, otherwise he MIGHT think I'm aware he's not who he pretends to be. I MAY be in great danger but I HAVE TO think clearly.
I OUGHT TO make him believe I have full faith in him. I WILL tell him the phone call was from the repairman who came yesterday. Meanwhile, I'D BETTER press that emergency button which will alert a policeman discreetly.
If I make it out of here alive, I SHALL be extra careful from now on...
(120)




Réponse : Ex 181/free at last de chocolatcitron, postée le 24-06-2020 à 23:50:25 (S | E)
Ex 181- free at last
Message de here4u posté le 14-06-2020 à 22:03:46 (…) dimanche 28 juin 2020
Hello my dear Here4u, thanks for this very enigmatic passage: I do like it very much!
Hi Everybody!

FINISHED!

Here is my work:
Translate into French:
«But nothing can happen to me as long as you are here,» said Walter. «I shall be as safe… as safe as houses. Stay as long as you can, and have a drink.»
«I never drink on duty,» said the policeman. Still in his cape and helmet, he looked round. "So this is where you work?" he said.
«Yes, I was writing when you rang.»
«Some poor devil’s for it, I expect,» the policeman said.
«Oh, why? Walter was hurt by his unfriendly tone, and noticed how hard his gooseberry eyes were.
«I’ll tell you in a minute,» said the policeman, and then the telephone bell rang. Walter excused himself and hurried from the room.
«This is the police station,» said a voice. «Is that Mr Streeter?»
Walter said it was.
«Well, Mr Streeter, how is everything at your place? All right, I hope? I’ll tell you why I ask. I’m sorry we quite forgot about that little job we were going to do for you. Bad coordination, I’m afraid.»
«But,» said Walter, «you did send someone.»
«No, Mr Streeter, I’m afraid we didn’t.»

L.P. HARTLEY, The White Wand and Other Stories.

« Mais rien ne peut m’arriver tant que vous êtes ici » dit Walter. Je serai parfaitement en sécurité. Restez aussi longtemps que vous le pouvez, et prenez un verre. »
« Je ne bois jamais pendant le service » répondit le policier. Toujours portant sa pélerine et son casque, il regarda autour de lui. « Donc c’est ici que vous travaillez » dit-il.
« Oui, j’écrivais quand vous avez sonné ».
À propos d’un pauvre diable, je suppose» dit le policier.
« Oh, pourquoi ? » Walter fut blessé par son ton hostile, et remarqua à quel point son regard, comme des billes de groseilles, était dur.
« Je vais vous le dire dans une minute » dit le policier, et puis la sonnerie du téléphone retentit. Walter s’excusa et bondit hors de la pièce.
« C’est le poste de Police » dit une voix. « Êtes-vous Monsieur Streeter ? »
Walter répondit affirmativement.
« Eh bien Monsieur Streeter, comment vont les choses chez vous ? Très bien, je l’espère ? Je vais vous dire pourquoi je le demande. Je suis désolé, nous avons presque oublié ce petit travail que nous devions vous faire. Mauvaise coordination, j’en ai bien peur. »
« Mais », dit Walter, vous m’avez envoyé quelqu’un.»
« Non, Monsieur Streeter, je crains que non. »

II) OPTIONAL: Expression : When he realised the situation he was in, Walter's thoughts rushed to his mind… Express his stream of consciousness… (120-140 words.) (L'usage des auxiliaires modaux s'impose !)

I just WOULD like to know who is the man who says to be a policeman ? I SHOULD ask him for his identity card… he is armed and MIGHT kill me. CAN I really trust him ? He MAY be a spy or a contract killer? Why the Police station called me tonight, to tell me that they did nothing yet for me… ? I CAN hear my heart bitting into my whole body, I CAN feel my breathe go faster as ever, I ‘m really thirsty but in order to drink I HAVE TO go through the room where he stands… To whom COULD I phone at this late hour at night to get some help ? I feel uncomfortable, I MUST and WILL call for the Police, as it OUGHT TO be, it WOULD be better. I fell into a trap ! 140 words.

Je voudrais juste savoir qui est l’homme qui dit être policier? Je devrais lui demander sa carte d’identité... il est armé et il se pourrait qu’il me tue. Puis-je vraiment lui faire confiance ? Est-il un espion ou un tueur à gages ? Pourquoi le commissariat m’a-t-il appelé ce soir pour me dire qu’ils n’ont encore rien fait pour moi... ? J’entends mon cœur battre dans tout mon corps, je sens ma respiration aller plus vite que jamais, j’ai vraiment soif, mais pour boire, il me faut traverser la pièce où il se trouve ... À qui pourrais-je téléphoner à cette heure tardive de la nuit pour obtenir de l’aide? Je me sens mal à l’aise, je dois et je vais appeler la police, comme il se doit, ce serait mieux. Je suis tombé dans un piège !

I’m certainly very far from the author’s idea, but that is what I feel by reading his passage.


Here is THE FORCE my dear Here4u 💪!

Take care of yourself! Have a very sweet summer…, each of You!
See you soon.



Réponse : Ex 181/free at last de magie8, postée le 25-06-2020 à 09:38:48 (S | E)
hello bonjour à tous , me voilà , j'arrive voici ma traduction
Translate into French:

«But nothing can happen to me as long as you are here,» said Walter. «I shall be as safe… as safe as houses. Stay as long as you can, and have a drink.»
«I never drink on duty,» said the policeman. Still in his cape and helmet, he looked round. "So this is where you work?" he said.
«Yes, I was writing when you rang.»
«Some poor devil’s for it, I expect,» the policeman said.
«Oh, why? Walter was hurt by his unfriendly tone, and noticed how hard his gooseberry eyes were.
«I’ll tell you in a minute,» said the policeman, and then the telephone bell rang. Walter excused himself and hurried from the room.
«This is the police station,» said a voice. «Is that Mr Streeter?»
Walter said it was.
«Well, Mr Streeter, how is everything at your place? All right, I hope? I’ll tell you why I ask. I’m sorry we quite forgot about that little job we were going to do for you. Bad coordination, I’m afraid.»
«But,» said Walter, «you did send someone.»
«No, Mr Streeter, I’m afraid we didn’t.»

L.P. HARTLEY, The White Wand and Other Stories.
"Mais rien ne peut m'arriver tant que que vous êtes là,"dit Walter"Je serai en sécurité ...tout à fait en sûreté.Restez aussi longtemps que vous pouvez et prenez un verre."
"Je ne bois jamais en service,"dit le policier.Avec toujours sur lui sa cape et son casque,il jeta un regard tout autour ." C'est ici que vous travaillez dit-il?
"Oui j'étais en train d'écrire quand vous avez sonné."
"Au sujet d'un pauvre diable,je suppose," dit le policier.
Oh,pourquoi? Walter fut blessé par son ton inamical, et remarqua combien ses yeux en billes de loto étaient durs.
"Je vous en parle dans une minute,"dit le policier,et puis la sonnerie du téléphone retentit.Walter s'excusa et sortit précipitamment de la pièce..
"C'est le commissariat de police,"dit une voix." Etes-vous Mr Streeter?
Walter confirma.
Bien,Mr Streeter, Comment cela se passe-t-il chez vous? Bien j'espère ?Je vais vous expliquer pourquoi je vous le demande.Je suis désolé, nous avions quasiment oublié le petit travail que nous devions faire pour vous. Mauvaise coordination ,je le crains ."
"Mais dit Walter,"Vous avez envoyé quelqu'un."
"Non,Mr Streeter,j'ai bien peur que non."



Réponse : Ex 181/free at last de here4u, postée le 26-06-2020 à 07:19:24 (S | E)
Hello, dear Friends,

UNE IDÉE .... A lecture du travail de notre chère Choco, et parce que je sais qu’elle serait volontaire pour l’expérience, je vous propose, pour aussi rendre hommage à ses efforts pour s'être remise au travail après son éloignement bien involontaire du site, de l’aider à perfectionner son texte. En plus, pour nous aider, elle nous a donné sa traduction ...

Elle a rempli toutes les demandes de l.exercice en s'efforçant d'employer des modaux variés, a employé un vocabulaire varié et original

Comme elle y a mis tout son coeur, mettons le nôtre à parfaire son oeuvre, en toute amitié, et PAR Amitié ...

(Vous pouvez aussi expliquer pourquoi les erreurs sont des «  inexactitudes » dans le contexte. )



Réponse : Ex 181/free at last de here4u, postée le 26-06-2020 à 14:43:20 (S | E)
Hello !
Notre Choco est d’accord avec l’idée de se faire « corriger à gogo » ( mais pas à tort ! ) Je sais que vous le ferez dans l’esprit positif qui vous anime toujours .... Nos sommes tous là pour aider à l’excellence ... avec l’esprit d’équipe qui nous anime ! Le groupe compte sur chacun ...

Edit: cette correction sera donnée Sur Forum aprés Les autres ( vous avez jusqu’au 30 à midi ! ):



Réponse : Ex 181/free at last de chocolatcitron, postée le 26-06-2020 à 22:36:34 (S | E)
Hello my dear Here4u!
Hi dear hard workers!

Ton idée de correction collective me plaît Here4u, mais je pense qu'il doit alors y avoir beaucoup, beaucoup de fautes…, aïe, un "cas d'école", en quelques sortes, et que certains vont être ravis de m'expliquer. Merci à tous ceux qui participeront.

J'espère que ce sera beaucoup moins problématique, pour toi Here4u, qu'une certaine correction en public, il n'y pas si longtemps, tu te souviens ? Restons positive, je joue le jeu : je n'ai rien à perdre, mais tout à y gagner.❤️

Let us see!
See you soon.



Réponse : Ex 181/free at last de here4u, postée le 27-06-2020 à 15:49:22 (S | E)
Hello,

Il n’y a pas «  beaucoup beaucoup de fautes » .... mais il y a des erreurs « très intéressantes » qui vont être corrigées par les uns ou les autres et dont les corrections serviront à tout le monde.
Don’t worry!



Réponse : Ex 181/free at last de maxwell, postée le 27-06-2020 à 21:59:53 (S | E)
FINISHED
Hello
Je tente
II) Choco's OPTIONAL:

I WOULD just like to know who the man who pretends to be a policeman really is? I SHOULD ask him for his identity card… He is armed and MIGHT kill me. CAN I really trust him? He MAY be a spy or a contract killer... Why did the Police station call me tonight, to tell me that they haven't done anything for me yet… ? I CAN hear my heart beating in my whole body, I CAN feel my breath go faster than ever, I‘m really thirsty but in order to drink I HAVE TO go through the room where he stands… To whom COULD I phone at this late hour at night to get some help? I feel uncomfortable, I MUST and WILL call for the Police, as it should be, it WOULD be better. I fell into a trap! 140 words.

Je voudrais juste savoir qui est l’homme qui dit être policier? Je devrais lui demander sa carte d’identité... il est armé et il se pourrait qu’il me tue. Puis-je vraiment lui faire confiance ? Est-il un espion ou un tueur à gages ? Pourquoi le commissariat m’a-t-il appelé ce soir pour me dire qu’ils n’ont encore rien fait pour moi... ? J’entends mon cœur battre dans tout mon corps, je sens ma respiration aller plus vite que jamais, j’ai vraiment soif, mais pour boire, il me faut traverser la pièce où il se trouve ... À qui pourrais-je téléphoner à cette heure tardive de la nuit pour obtenir de l’aide? Je me sens mal à l’aise, je dois et je vais appeler la police, comme il se doit, ce serait mieux. Je suis tombé dans un piège !


Who is he ?
=> I'd like to know who he (really) is

The police called me
=> Why did the police call me?

Edit 8h39:
Il ne l'a pas encore fait :
He hasn't done it yet : yet est rejeté en fin de phrase + utilisation du present perfect



Réponse : Ex 181/free at last de taiji43, postée le 28-06-2020 à 18:46:20 (S | E)
Bonjour chocolat citron et Here4u.
Je me suis permise de faire des corrections qui ne doivent pas être prises trop comme la vérité ;Ne m'en veuillez pas et merci à Here pour ses remarques judicieuses

I just WOULD( just entre l'auxilliaire et le verbe) what the man who asserts to be policeman looks like, I SHOULD ask him for his identity card. He goes armed (porter une arme) and MIGHT kill me. May I really trust him ?MAY he be a spy or a contract killer ?...Why did (c'est une question, donc un auxilliaire est nécessaire) the police station calls me tonight, to tell me or (Let me know) that they haven't done anything yet ( l'action n'a pas été accomplie encore) for me yet( yet en fin de phrase ) I CAN hear my hart beating in ( dictionnaire) my whole body I can feel my breath going faster than ever (than=comparaison aussi vite que), I am really thirsty but in order to drink I HAVE To strode accross the room where he stands...who COULD I give a call to, for help , so late at night (je ne suis pas certaine???) I feel unconfortable , I MUST and I will call the police, as is usual in theses cases????it would be better , I fell into a trap



Réponse : Ex 181/free at last de here4u, postée le 28-06-2020 à 23:46:17 (S | E)
Hello dear Hardworkers,

Voici donc ce texte, apparemment si facile, mais qui contient plusieurs zones d'ombres (volontaires) de la part de l'auteur : son but était visiblement de vous faire découvrir le scénario au fur et à mesure pour ménager le suspense et nous faire avancer lentement vers le dénouement ...

Translate into French:
«But nothing can happen to me as long as you are here,» said Walter. «I shall be as safe… as safe as houses. Stay as long as you can, and have a drink.»
«I never drink on duty,» said the policeman. Still in his cape and helmet, he looked round. «So this is where you work?» he said.
«Yes, I was writing when you rang.»
«Some poor devil’s for it, I expect,» the policeman said.
«Oh, why?" Walter was hurt by his unfriendly tone, and noticed how hard his gooseberry eyes were.
«I’ll tell you in a minute,» said the policeman, and then the telephone bell rang. Walter excused himself and hurried from the room.
«This is the police station,» said a voice. «Is that Mr Streeter?»
Walter said it was.
«Well, Mr Streeter, how is everything at your place? All right, I hope? I’ll tell you why I ask. I’m sorry we quite forgot about that little job we were going to do for you. Bad coordination, I’m afraid.»
«But,» said Walter, «you did send someone.»
«No, Mr Streeter, I’m afraid we didn’t.»
L.P. HARTLEY, The White Wand and Other Stories.

« Mais rien ne peut m’arriver tant que vous êtes ici, » dit Walter. « Je serai en sécurité, aussi en sécurité que dans une cache … Restez tant que vous pouvez, et prenez un verre. »
« Je ne bois jamais en service, » dit le policier. Portant toujours cape et casque, il se retourna. « C’est donc ici que vous travaillez ? » dit-il.
« Oui, j’écrivais quand vous avez sonné. »
« Et un pauvre type va y passer, je pense, » dit le policier.
« Ah, pourquoi ? Le ton inamical avait blessé Walter, et il remarqua comme ses yeux globuleux étaient durs.
« Je vous le dirai dans une minute, » dit le policier, et alors, le téléphone sonna. Walter s’excusa et sortit précipitamment de la pièce.
« C’est le poste/ commissariat de police, » dit une voix. « Est-ce que je parle à M. Streeter ? »
Walter répondit que oui.
« Eh bien, M. Streeter, comment ça se passe, chez vous ? Tout va bien, j’espère ? Je vais vous dire pourquoi je vous le demande. J’ai bien peur que l’on ait oublié ce petit travail que l’on devait faire pour vous. Manque de coordination, je crains … »
« Mais, » dit Walter, vous avez vraiment envoyé quelqu’un. »
« Non, M. Streeter, j’ai bien peur que non … »

- I shall be as safe… as safe as = Je ne cours aucun risque.
- Houses= Lien internet
Je pense que le contexte permettait l’interprétation donnée par wordreference. «houses= safe houses» qui est donc « une cache » dans le domaine de la lutte anti-banditisme ou l’espionnage.
- To drink on duty: boire en service
- «So this is where you work...: j’ai un peu développé : "C’est donc ici que vous travaillez ?" pour mieux exprimer l’implicite de la question du « policier » : « Alors, c’est ici que vous écrivez vos fameux romans policiers ? »
- «Some poor devil’s for it, I expect,»= informal language : un pauvre type/ un pauvre diable/ il va y passer/ passer l’arme à gauche / go west / meet your maker/ check out / join the majority/ croak/ kick the bucket/ est plus moderne/ snuff it/ [ qui donne "bucket list" Lien internet
)
- «His gooseberries eyes» : Ouh là ! Difficile ! Délicat !
- « a gooseberry » : une groseille à maquereau ! Rien que le nom français ne fait guère envie … (mais ce n’est pas que cela car j’ai connu les «gooseberries» AVANT de connaître les « groseilles à maquereau » !!! ) A mon goût, c’est ignoble … Toute petite j’ai essayé de masquer l’horreur des gooseberries dans du «custard»Lien internet
…. Mais elles avaient même l’audace de s’inviter dans le «trifle» que j’aimais tant !
Ce ne sont pas uniquement le nom et le goût que je déteste, mais leur apparence même ! Je n’ai pas pu résister à l’envie de vous en mettre une image !

Ces boules irrégulières vert-jaune à travers lesquelles on aperçoit des sortes de veines noires me dégoûtaient profondément, et le font encore …
Alors, maintenant, "les yeux comme des groseilles à maquereaux" évoquent pour moi quelque chose de répugnant … mais les dictionnaires se contentent de « yeux écarquillés » ou « yeux comme des soucoupes » …. Qui nous font perdre les images de globes translucides et veinés. J’ai retenu les « yeux globuleux » déjà rencontrés chez Graham Greene …
- «I’m sorry I forgot»= "navré d’avoir oublié …"


Alors, «strange?», «loufoque?», or «exhilarating» ???? this story is difficult for sure… and it’s not the end of it… Just be ready…

De plus, vous avez tous reçu votre « correction-explication » personnelle de l’expression (y compris notre Choco), je serais plus que ravie si j’avais encore une ou deux suggestions pour aider Choco … Il vous reste encore un peu de temps (jusqu’au 30 …)
Bravo pour tout votre travail, pour vos efforts d’imagination

Bravo à tous et MERCI ! You’re GREAT!




[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Exercices du forum


Partager : Facebook / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : -ing | AS / LIKE | Abréviations | Accord/Désaccord | Activités | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Be | Betty | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contractions | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Ecole | En attente | Exclamations | Faire faire | Famille | Faux amis | Films | For ou since? | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Get | Goûts | Grammaire | Guide | Géographie | Habitudes | Harry Potter | Have | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Make/do? | Maladies | Mars | Matilda | Modaux | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Neige | Nombres | Noms | Nourriture | Négation | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Plus-que-parfait | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Present perfect | Pronoms | Prononciation | Proverbes et structures idiomatiques | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Question Tags | Relatives | Royaume-Uni | Say, tell ou speak? | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Suggérer quelque chose | Synonymes | Temps | Tests de niveau | There is/There are | Thierry | This/That? | Tous les tests | Tout | Traductions | Travail | Téléphone | USA | Verbes irréguliers | Vidéo | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de néerlandais | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours, leçons et exercices d'anglais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.