Cours d'anglais gratuitsRecevoir 1 leçon gratuite chaque semaine // Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
Des millions de comptes créés.

100% gratuit !
[Avantages]


Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon d'anglais !



- Accueil
- Aide/Contact
- Accès rapides
- Lire cet extrait
- Livre d'or
- Nouveautés
- Plan du site
- Presse
- Recommander
- Signaler un bug
- Traduire cet extrait
- Webmasters
- Lien sur votre site



> Nos sites :
-Jeux gratuits
-Nos autres sites
   


Le soleil de petite Margot Version IV (1)

<< Exercices du forum || En bas

POSTER UNE NOUVELLE REPONSE


Le soleil de petite Margot Version IV
Message de violet91 posté le 29-01-2009 à 23:24:02 (S | E | F)

Bonsoir mes chers amis et toujours connaisseurs de cette belle littérature américaine d'un homme encore enfant .Ne lâchons pas la main de la pauvre petite Margot... Comme le grand auteur, "contemplons",toutefois, la rencontre réussie entre le Soleil et les affreux petits monstres "vénusiens"!.. Let us watch this radiant metamorphosis!
Bienvenue aux nouveaux. It is worth it.



-----------------Le soleil de petite Margot. Version IV -------------




[......Oh ! it's much better than the sun lamps, isn't it ?
-Much, much better !"
They stopped running and stood in the great jungle that covered Venus, that grew and never stopped growing, tumultuously, even as you watched it. It was a nest of octopi, clustering up great arms of fleshlike weed, wavering, flowering in this brief spring. It was the colour of rubber and ash, this jungle, from the many years without sun. It was the colour of stones and white cheeses and ink, and it was the colour of the moon.

The children lay out, laughing ,on the jungle mattress, and heard it sigh and squeak under them, resilient and alive. They ran among the trees, they slipped and fell, they pushed each other, they played hide-and-seek and tag, but most of all they squinted at the sun until tears ran down their faces, they put their hands up to that yellowness and that amazing blueness and they breathed of the fresh, fresh air and listened to the silence which suspended them in a blessed sea of no sound and no motion. They looked at everything and savoured everything. Then, wildly, like animals escaped from their caves, they ran and ran in shouting circles. They ran for an hour and did not stop running.

And then-
In the midst of their running one of the girls wailed.
Everyone stopped.
The girl,standing in the open, held out her hand.

" Oh, look,look !", she said trembling .
They came slowly to look at her opened palm.
In the centre of it,cupped and huge, was a single raindrop.
She began to cry, looking at it.
They glanced quietly at the sky.....]


---------------------------------Another excerpt from great R.B (1920-..)----------------------



This is just grand,isn't it ? Have you all opened your eyes wide ,pricked up your ears and taken a deep breath in? SENSATIONNEL !.. C'est bien de l'Art : une éternelle première fois devant pareille beauté!..

A vos plumes ,friends. Vous allez respirer!.: "L'air est soudain plus léger" (Barbara, la grande.)

Lien Internet


Correction prévue le samedi 14 Février(plutôt aléatoire, I must confess)



Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de taconnet, postée le 30-01-2009 à 14:22:26 (S | E)
Bonjour Violet.


C'est pour moi un plaisir renouvelé de traduire les textes que vous nous proposez, et que vous traduisez si bien.



- C'est tout de même mieux que les lampes à infrarouges !
- Beaucoup, beaucoup mieux !
Ils mirent un terme à leur course, et admirèrent tout autour d'eux la jungle vénusienne qui se développait sous leurs yeux dans une luxuriance ahurissante.

C'était comme un nid de pieuvres, dardant vers le ciel ses tentacules entremêlés, sortes de branches à la fois animales et végétales qui flottaient et se développaient dans ce printemps éphémère. Cette jungle qui depuis tant d' années était privée de soleil, avait la teinte blanchâtre du latex, de la cendre, la teinte des pierres , du fromage blanc, de l'encre, de la lune....

Les enfants joyeux, s'allongeaient sur ce matelas végétal, élastique et vivant, et sous eux ils entendaient son soupir, et son craquement. Ils couraient au milieu des arbres, ils glissaient, tombaient, puis se relevaient. Il se poussaient, jouaient à cache-cache, ou au jeu du loup*.
Mais la plupart d’entre eux, tout en clignant des yeux pour mieux voir, regardaient le soleil au point d’en avoir des larmes qui inondaient leurs visages ou tendaient leurs bras vers ces teintes extraordinaires, cet orangé, ce bleu, et aspiraient à pleins poumons l'air frais, sans se lasser d'entendre ce grand silence suspendu au-dessus de leurs têtes, océan béni, d'où tout bruit, tout mouvement était absent.
Ils regardaient tout. Ils jouissaient de tout. Puis, sauvagement, tels des animaux échappés de leurs antres, ils reprenaient leurs courses en décrivant de larges cercles et en poussant des cris sauvages . Ils coururent ainsi pendant une heure sans s'arrêter.

C'est alors que ....
Au beau milieu de leur course, une petite fille poussa un cri. Tous s'immobilisèrent.
Se tenant dans un endroit dégagé, la petite fille tendait sa main .
- Regardez ! dit-elle d'une voix tremblante.
Lentement, ils se dirigèrent vers elle pour regarder la paume de sa main grande ouverte.

Lovée dans le creux de sa paume, il y avait une énorme goutte de pluie.
Tout en la regardant, elle se mit à pleurer.
Silencieusement, ils regardèrent le ciel.

* le jeu du loup
Lien Internet

Lien Internet




Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de maya92, postée le 30-01-2009 à 17:00:49 (S | E)
Hello Violet,

..Oh ! C’est bien mieux qu’une lampe à bronzer non ?
- Beaucoup beaucoup mieux !
Ils arrêtèrent de courir et s’installèrent dans la grande jungle qui couvrait Venus, qui poussait et n’arrêtait jamais de pousser, vite, même tandis que vous la regardiez. C’était un nid de pieuvres, emmêlant leurs grands bras comme des herbes couleur chair, indécises et fleuries dans ce bref printemps. Cette jungle, restée tant d’années sans soleil, avait pris la couleur du caoutchouc et de la cendre. C’était la couleur des pierres, des fromages blancs et de l’encre , c’était la couleur de la lune.
Les enfants s’étendaient en riant sur ce matelas végétal et l’entendaient soupirer et grincer sous leur poids, résistant et vivant. Ils couraient parmi les arbres, ils glissaient et tombaient, ils se poussaient, ils jouaient à cache-cache et à chat, mais la plupart d’entre eux regardaient le soleil jusqu’à ce que les larmes coulent sur leur visage. Ils levaient les mains vers ce jaune et ce bleu étonnant et ils respiraient l’air frais, si frais, et écoutaient le silence qui les enveloppait dans cette mer bénie immobile et silencieuse. Ils regardaient tout, savouraient tout. Puis, sauvagement, comme des animaux échappés de leurs cavernes, ils couraient et couraient en cercles bruyants. Ils coururent pendant une heure sans s’arrêter
Et puis…
Au milieu de leur course une des filles poussa un gémissement
Tout le monde s’arrêta
La petite fille, debout dans une clairière, tendit la main :
- « Oh, regardez, regardez », dit-elle en tremblant
Ils s’approchèrent lentement pour regarder sa paume ouverte
Au centre, il y avait une seule, énorme goutte de pluie
Elle se mit à pleurer en la regardant
Sans bruit ils regardaient le ciel…

Thanks a lot


Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de nina80, postée le 30-01-2009 à 19:54:08 (S | E)
hello Violet!

----"Oh, c'est drôlement mieux que les lampes à rayons ultra-violets" Qu'en pensez-vous?" " Ah oui, c'est drôlement mieux!
Ils s'arrêtèrent de courir face à l'immense jungle qui recouvrait Vénus d'une exubérante végétation qui se renouvelait sans cesse. C'était comme un nid de pieuvre développant ses tentacules et s'épanouissant dans cet éphémère printemps.Cette jungle, si longtemps privée de soleil avait une couleur de gomme et de cendre, une couleur de pierres, de fromage blanc et d'encre, c'était la couleur de la lune.

Ils s'allongeaient en riant sur ce matelas souple et vivant qu'ils entendaient soupirer er craquer sous eux. Ils couraient parmi les arbres, ils glissaient et tombaient, ils se poussaient l'un l'autre et jouaient à "cache-cache" ou à "chat".
Mais, ce que faisaient la plupart d'entre eux, était de regarder le soleil du coin de l'oeil jusqu'à ce que les larmes coulent sur leur visage. Ils levaient les mains vers ce jaune étrange et ce bleu, ils respiraient l'air frais et "écoutaient" le silence qui les plongeait dans un monde béni,sans bruit ni mouvement.
Ils regardaient et savouraient chaque chose. Puis, sauvagement, comme des animaux échappés de leurs repaires, ils couraient, couraient décrivant de larges cercles.

Et alors, au milieu de leurs ébats, une fille se mit à crier. Tout le monde s'arrêta. la fillette, debout, présentait sa main ouverte.

-"regardez, regardez, dit-elle en tremblant. Ils s'approchèrent lentement. Au creux de sa paume il y avait une énorme goutte de pluie. Elle se mit à pleurer en la regardant.

Ils lancèrent un furtif regard vers le ciel....



Merci Violet pour ce superbe texte.








Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de violet91, postée le 30-01-2009 à 20:17:18 (S | E)

Bonsoir dear maya , charming little ninablue , even taconnetje suis enchantée de vos réactions promptes. C'est emballant, pas vrai?







Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de nini59, postée le 31-01-2009 à 00:59:14 (S | E)
Hi dear Violet,

I'm not late this time.

[...Oh!C'est vraiment mieux que les lampes à bronzer, n'est-ce pas?
-Vraiment, vraiment mieux!"
Ils s'arrêtèrent de courir et s'immobilisèrent dans la luxuriante jungle vénusienne, qui poussait et ne s'arrêtait jamais de pousser, même tandis que vous la regardiez. C'était un nid de pieuvres, emmêlant leurs tentacules comme des hautes herbes couleur chair, ondulantes, fleurissantes dans ce bref printemps. Après tant d'années sans soleil, la jungle avait pris la teinte blanchâtre du latex, de la cendre, la couleur des pierres, du fromage blanc, de l'encre, de la lune.
Les enfants s'allongèrent, riant, sur ce matelas végétal et l'entendirent soupirer et crisser sous leurs poids, résistant et vivant. Ils couraient entre les arbres, glissaient et tombaient, ils se poussaient, jouaient à cache-cache et à chat perché, mais par dessus tout ils regardaient le soleil jusqu'à ce que des larmes leur inondent le visage. Ils levaient les mains vers ce jaune et ce bleu extraordinaire. Ils aspiraient à pleins poumons l'air frais, si frais et écoutaient le silence qui les enveloppaient dans une mer bénie dépourvue de bruit et de mouvement.Ils regardaient tout et savouraient chaque chose. Puis, sauvagement, tels des animaux qui se seraient échappés de leurs cavernes, ils se mirent à courir et courir, hurlant en décrivant de larges cercles.Ils coururent ainsi pendant une heure sans s'arrêter.
C'est alors que...
Au beau milieu de leur course, l'une des filles se mit à crier.
Tous s'immobilisèrent.
La fille, se tenant dans un endroit dégagé, tendait la main.
"Oh, venez voir", dit-elle d'une voix tremblante.
Ils avancèrent lentement vers elle afin d'observer sa main ouverte.
Au creux de celle-ci se trouvait une énorme goutte de pluie.
Elle se mit à pleurer en la regardant.
Silencieusement, ils adressèrent un bref coup d'oeil vers le ciel...]

This is a great novel.
Thank you.





-------------------
Modifié par nini59 le 02-02-2009 17:01


Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de dolfin56, postée le 31-01-2009 à 14:47:48 (S | E)
Hello violet,
I'm very happy to find again "Little Margot", thanks!

...Oh, c'est bien mieux que les lampes à rayons ultraviolet, pas vrai?
-mieux, beaucoup mieux!
Ils cessèrent leur course, et s'installèrent dans cette immense jungle qui recouvrait Venus, qui grandissait encore, et même, là, sous vos yeux, continuait de croître d'une manière insensée.On aurait cru un nid de pieuvres, un amas d'herbes aux immenses bras de chair, oscillant et fleurissant dans ce printemps furtif.Privée de soleil depuis si longtemps,cette jungle était couleur de gomme et de cendres,.Elle était de la couleur des pierres,et des fromages blancs ,couleur d'encre et couleur de lune.
Les enfants s'étalaient en riant sur ce matelas de plantes sauvages,et l'entendaient soupirer et craquer sous leur poids, résistant et vivant.Ils couraient au milieu des arbres, ils glissaient et tombaient, se bousculaient les uns les autres,jouaient à cache-cache,et à chat perché,mais la plupart d'entre eux fixait le soleil en clignant des yeux jusqu'à ce que les larmes coulent sur leur visage,ils tendaient leurs bras vers cette couleur d'or, ce bleu extraordinaire, ils respiraient à pleins poumons cet air si frais , écoutaient, tendaient l'oreille vers ce silence qui les plongeait dans un océan bienfaiteur de non bruit et d'immobilité.Ils observaient chaque chose et savouraient chacune d'elles.Puis, frénétiquement, tels des animaux sauvages échappés de leurs cavernes, ils couraient,et décrivaient des cercles en hurlant.Ils coururent pendant une heure sans aucun arrêt.
Et alors...
Au beau milieu de leur course,l'une des filles se mit à crier.
Chacun s'arrêta.
La fille , qui se trouvait à découvert, tendit le bras.
"Oh, regardez, regardez," dit-elle d'une voix tremblante.
Ils avancèrent lentement pour regarder sa main ouverte.
Au creux de sa paume, et énorme, il y avait une unique goutte d'eau.
A sa vue, elle éclata en sanglots.
Silencieusement,tous tournèrent leur regard vers le ciel.


Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de eos17, postée le 02-02-2009 à 14:48:14 (S | E)
hello Violet
Je quitte mes diablesses pour retrouver petite Margot.

..Oh!C'est beaucoup mieux que les lampes à bronzer,non?
-Mieux,bien mieux!"
Ils s'arrêtèrent de courir et s'installèrent dans l'immense jungle vénusienne qui poussait,poussait frénétiquement à vue d'oeil .C'etait comme un nid de pieuvres,amoncelant leurs tentacules immenses ,lianes molles,ondulantes et fleurissant dans ce bref printemps .Cette jungle ,privée de soleil depuis bien longtemps ,avait pris la couleur de la gomme, de la cendre .Elle avait la couleur des pierres ,des fromages blancs,de l'encre ;elle était couleur de la lune .

Les enfants euphoriques,couchés sur le matelas végétal,entendaient la jungle soupirer,craquer sous eux,élastique et vivante .Ils couraient parmi les arbres ,glissaient,tombaient ,se poussaient l'un l'autre;ils jouaient à cache-cache et à "chat perché ".Mais la plupart d'entre eux ,visaient le soleil en clignant des yeux ,les mains tendues vers cette lumière jaune et ce bleu extraordinaire ,jusqu'à ce que ,éblouis ,les larmes inondent leur visage .Ils respiraient le frais,l'air pur et écoutaient le silence qui les suspendait dans une mer bénie sans bruit ni mouvement .Ils regardaient et savouraient toute chose .Puis ,tels des animaux sauvages échappés de leur caverne,ils couraient ,couraient en décrivant des cercles et en criant .Ils coururent ainsi pendant une heure sans s'arrêter .Et puis...

Au milieu de leur course ,une des filles gémit.
Tous s'arrêtèrent.
La fillette,debout dans la clairière,tendait sa main .
"Oh!regardez,regardez !"dit-elle tremblante .
Ils s'approchèrent lentement pour regarder sa paume ouverte.
Dans le centre de celle-ci,en forme de vaste calice ,il y avait une simple goutte d'eau .
Elle commença à pleurer en la regardant.
Ils jetèrent un coup d'oeil au ciel ,silencieux ....

Dans ma ville ,belle et rebelle,il pleut aussi .Comme je comprends ce qui se passe chez ces enfants !Encore merci ,chère Violet pour ce moment de recherche ,de poésie et de "retour en enfance " .


-------------------
Modifié par eos17 le 02-02-2009 17:52

-------------------
Modifié par eos17 le 02-02-2009 17:56


Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de violette19, postée le 04-02-2009 à 12:38:43 (S | E)


Hello Violet !
Voici donc ma proposition .
Merci de nous proposer des extraits de R . B., cet écrivain triste et gai,
au regard d'enfant . Sa prose poétique enchante un grand nombre d'entre nous .



« . . . Oh ! c’est bien meilleur que les lampes à rayons ultraviolets, c’est pas vrai ?
- Bien meilleur, vraiment ! »

Ils arrêtèrent leur course, s’immobilisèrent dans la jungle immense qui couvrait Vénus, grandissait sans cesse, dans des grouillements sonores, même à vue d’œil . Elle était un nid de pieuvres, brandissant les grappes de ses grands bras d’herbe pareille à de la chair, ondulant, s’épanouissant dans ce printemps éphémère . Elle avait la couleur de la gomme cendreuse, cette jungle, depuis bien des années privée de soleil . Elle avait la couleur de la pierre, une blancheur de fromage, d’encre, la couleur de la lune .


Les enfants dehors se reposent, dans les rires, sur un lit moëlleux de jungle, ils l’entendaient, elle soupirait, elle couinait sous eux, souple et vivante .
Ils couraient au milieu des arbres , ils glissaient et tombaient, ils se bousculaient, ils jouaient à cache - cache, à chat, mais plus que tout ils plissaient les yeux en direction du soleil jusqu’à ce que des larmes ruissellent de leur visage, ils levaient les mains vers ce doré, ce bleu de rêve, et ils emplissaient leurs poumons de l’air frais, si frais, ils écoutaient le silence où ils flottaient dans une mer bénie de silence, d’immobilité . Ils regardèrent tout,savourèrent tout .
Puis, sauvagement, comme des animaux échappés de leur tanière, ils coururent, coururent en cercle, criant . Ils coururent une heure, sans s’arrêter .



Et puis-
Au milieu de leur course une fille gémit .
Tous s’arrêtèrent.
La fille, se tenant à découvert, tendait la main .

« Oh, regardez, regardez ! » dit-elle en tremblant .
Lentement ils s’approchèrent pour regarder sa paume ouverte .
Dans son centre, en coupe, énorme , il y avait une seule goutte de pluie .
Elle se mit à pleurer, en la fixant .
Calmement, ils jetèrent un coup d’œil en direction du ciel .












Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de mamy40, postée le 06-02-2009 à 20:12:17 (S | E)
Quel beau texte dear Violet. J'essaie donc de me lancer dans cette aventure...
« Oh ! c’est bien meilleur que les lampes à rayons ultraviolets, n’est-ce pas ?
Bien meilleur, certes ! »
Ils arrêtèrent leur course, s’immobilisèrent dans la jungle immense qui recouvrait Vénus, grandissait sans cesse, dans des grouillements bruyants, visibles même à l’œil nu. Elle était un nid de pieuvres, brandissant les grappes de ses grands bras herbus pareils à de la chair, ondulant, s’épanouissant dans ce printemps éphémère. Elle avait la couleur de la gomme cendreuse cette jungle, depuis tant d'années privée de soleil. Elle avait la couleur de la pierre, une blancheur de fromage, d’encre, la couleur de la lune.
Les enfants dehors se reposent, dans les rires, sur un lit moelleux de jungle, ils l’entendaient, elle soupirait, elle couinait sous eux, souple et vivante.
Ils couraient au milieu des arbres, ils glissaient et tombaient, se bousculaient, jouaient à cache-cache, à chat, mais plus que tout ils plissaient les yeux vers le soleil jusqu’à ce que des larmes ruissellent de leur visage, ils levaient les mains vers ce doré, ce bleu incroyable, et ils emplissaient leurs poumons de l’air frais, si frais, ils écoutaient le silence où ils flottaient dans une mer comme vierge, en silence, comme immobile. Ils regardèrent tout, savourèrent tout.
Puis, sauvagement, comme des animaux échappés de leur tanière, ils coururent, coururent en cercle, criant. Ils coururent une heure, sans s’arrêter.
Et puis, au milieu de leur course, une fille gémit. Tous s’arrêtèrent. La fille, se tenant à découvert, tendait la main .
« Oh, regardez, regardez ! » dit-elle en tremblant.
Lentement ils s’approchèrent pour regarder sa paume de main ouverte.
Dans son centre, en coupe, énorme, il y avait une seule goutte de pluie. Elle se mit à pleurer, en la fixant.
Calmement, ils jetèrent un coup d’œil en direction du ciel.
Thank you for this text so beautiful !



Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de aud18, postée le 07-02-2009 à 10:55:27 (S | E)
Hi everybody ! Under the snowflakes, here's my work

….Oh ! C'est bien mieux qu'une lampe à UV, non ?!
- Bien, bien meilleur !
Ils s'arrêtèrent de courir et se trouvaient dans la jungle dense que couvrait Venus, qui grandissait et n'avait de cesse de grandir, bruyamment, même quand on la regarde. On aurait dit qu'elle regorgeait de pieuvres, de grands bras fait de mauvaise herbe se regroupait, vacillante, fleurissante en ce court printemps. Elle avait la couleur du caoutchouc et de la cendre, cette jungle, avec toutes ces années sans soleil. Elle avait la couleur de la pierre, des fromages blanc, de l' encre, et de la couleur de la lune.

Les enfants s'étendent et rient sur ce matelas qu'est la jungle, et ils l'entendait soupirer et grincer sous leurs corps, avec fermeté et vivacité. Ils couraient entre les arbres, ils glissaient et tombaient, ils se bousculaient, ils jouaient à cache-cache et au chat perché, mais surtout ils lorgnaient le soleil jusqu'à ce que des larmes coulent sur leurs visages, ils dirigeaient leurs mains vers ce jaune intense et ce bleu vif et ils respiraient cet air, ce bol d'air et écoutaient le silence qui les suspendaient à une mer bénie où aucun bruit ni signe ne se percevaient. Ils étaient curieux de tout et savouraient chaque chose. Ensuite, excités comme des animaux sauvages échappés de leur grottes, ils courraient et tournaient en rond tout en courant et criant. Cela faisait une heure et ils ne s'étaient pas arrêtés.

Et puis, au beau milieu de leur course une des filles s'est mise à pleurnicher. Tout le monde s'est arrêté. La petite fille, tenait dans sa main ouverte quelque chose:
«Oh non, venez voir, regardez !» disait-elle en tremblant.
Ils s'approchèrent lentement pour regarder sa paume. En son centre, dans le creux de sa main et énorme, il y avait une goutte d'eau. Elle se mît à sangloter, en la regardant. Et sans un bruit, ils regardèrent le ciel...

Thanks

-------------------
Modifié par aud18 le 07-02-2009 13:47


Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de bonsai93, postée le 07-02-2009 à 23:32:25 (S | E)
Bonsoir Violet , tu dois préparer une succulente correction et j'arrive enfin à trouver du temps pour reprendre le rythme avant que tu ne l'envoies , ouf !!!!

- « Oh , c'est mieux que les lampes à infra-rouge , non ? »
- «Oui , beaucoup , beaucoup mieux ! »
Ils cessèrent de courir et restèrent là dans cette grande jungle qui recouvrait Vénus , qui poussait et ne cessait de pousser ,dans tous les sens ,à vue d'oeil .On aurait dit un nid de pieuvres , emmèlant de grands tentacules faits de mauvaises herbes ressemblant à de la chair , remuant et fleurissant en ce bref printemps . Tout avait la couleur du caoutchouc et de la cendre dans cette jungle née de tant d'années sans soleil .Tout avait la teinte des pierres ,du fromage blanc et de l'encre , et c'était la couleur de la lune .
Les enfants joyeux s'allongeaient sur ce matelas végétal ,élastique et vivant , ils entendaient son soupir et ses grincements sous eux . Ils couraient entre les arbres ,ils glissaient et tombaient , ils se poussaient les uns les autres , ils jouaient à cache cache et à chat ,mais la plupart d'entre eux , fixaient le soleil en clignant des yeux jusqu'à ce que les larmes coulent sur leur visage ,ils tendaient leurs mains vers cette couleur jaune et ce bleu et se remplissaient les poumons de cet air frais , neuf , et écoutaient le silence qui les plongeait dans une mer bénie de silence et sans le moindre mouvement .Ils regardaient chaque chose et savouraient tout . Puis , sans qu'on sache pourquoi , comme des bêtes sauvages s 'échappant de leur antre, ils se mirent à courir , tournant en rond tout en hurlant . Ils coururent pendant une heure sans s'arrêter .

Et puis …....
Au beau milieu de leur course une des fillette se mit à pleurnicher
Tout le monde s'arrêta .
La fillette , un peu en dehors , montra sa main ouverte .
« Oh , regardez , regardez ! » dit-elle tremblante .
Ils vinrent lentement pour regarder sa paume ouverte .
Au creux de sa main , il y avait une seule et énorme goutte de pluie .
Elle se mit à pleurer , en la regardant .
Ils lancèrent un coup d'oeil vers le ciel silencieusement …...........


Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de ariane6, postée le 08-02-2009 à 00:17:10 (S | E)
Hello violet!

..."Oh ! C'est bien mieux que les lampes à bronzer !"
- "C'est beaucoup mieux !"

Ils s'arrêtèrent de courir et se trouvaient dans la haute jungle qui couvrait Venus, qui croissait, et ne cessait de croître frénétiquement sous leurs yeux. C'était un nid de pieuvres, qui allongeaient leurs tentacules ondulants de chair végétale, et s'épanouissaient dans ce bref printemps.
Après tant d'années sans soleil, la jungle avait la couleur de la gomme et de la cendre, la couleur des pierres, du fromage frais, de l'encre, et la couleur de la lune...
Les enfants s'allongeaient en riant sur le matelas de jungle, et l'écoutaient bruisser et craquer, ferme et vivant sous le poids de leur corps; ils couraient entre les arbres, glissaient et tombaient, se poussaient les uns les autres.
Ils jouaient à cache -cache et à chat perché, mais beaucoup d'entre eux fixaient le soleil jusqu'à ce que les larmes coulent sur leur visage, ils levaient les bras vers les couleurs: ce jaune, et ce bleu resplendissant; ils emplissaient leurs poumons de fraîcheur, d'air frais, et ils écoutaient le silence, qui les retenait dans une onde bénie, silencieuse et immobile.
Ils regardaient tout, ils savouraient tout.
Puis, sauvagement, comme des animaux échappés de leurs cages, ils couraient, couraient sans relâche, en rond, et en criant. Ils coururent pendant une heure sans s'arrêter.
Et puis, au milieu de leur course, une fillette poussa un cri.
Tout le monde s'arrêta.
La fille exposée au grand jour, tendait sa main.
-"Oh, regardez, regardez", dit-elle en tremblant.
Ils s'approchèrent lentement pour voir dans la paume de sa main ouverte.
Il y avait au centre, énorme, une goutte de pluie.
Elle se mit à pleurer en la regardant.
Calmement... ils levèrent leur regard vers le ciel...

Lien Internet



Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de TravisKidd, postée le 08-02-2009 à 04:19:26 (S | E)
[......Oh ! c'est bien meilleur que les lampes à bronzer, n'est-ce pas ?
-Bien, bien meilleur !" Ils arrêtèrent de courrir et se tenaient dans la grande jungle qui couvraient Vénus, qui grandissait et n'arrêtait pas de grandir, délirantement, même comme on le régardait. C'était un nid de pieuvres, poussant des groupes de grands bras d'herbe de qualité de chair, vacillant, fleurissant dans ce bref printemps. C'était de la couleur de caoutchouc et de cendre, cette jungle, à cause des beaucoup d'années sans ensoleillement. C'était de la couleur de pierres et de fromages blancs et d'encre, et c'était de la couleur de la lune.

Les enfants s'allongeaient dehors, riant ,sur le matelas de la jungle, et l'entendaient soupir et grincer dessous, vivace et vivant. Ils courraient parmi les arbes, ils glissaient et tombaient, ils se poussaient, ils jouaient au câche-câche et au chat, mais surtout ils plissaient les yeux au soleil jusqu'à ce que des larmes coulaient bas leurs visages, ils lévaient leurs mains vers ce jaune et ce bleu étonnant et ils respiraient de l'air bien fraîche et écoutait la silence qui les suspendait dans une mer jouie d'aucun son et d'aucune motion. Ils régardaient tout et savouraient tout. Puis, sauvagement, comme des animaux échappés de leurs cavernes, ils courrirent encore et encore dans des cirques criants. Ils courrirent pendant une heure et ne cessèrent pas de courrir.

Puis-
Au milieu de leur courrissement une des filles gémit.
Tout le monde s'arrêta.
La fille,se tenant en plein air, tendit la main.

" Oh, régarde,régarde !", elle dit, tremblant .
Ils venirent lentement régarder sa paume ouverte.
Au centre, grande et dans le creux, était un simple goût de pluie.
Elle commença de plurer, le régardant.
Ils jétèrent sans bruit un coup d'oeil au ciel.....]

Je suis tellement déçu, Mme. Violet ! Avec des mots tels que "savour" et "centre", je sais maintenant que M. Bradbury n'est pas américain !!


Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de violet91, postée le 08-02-2009 à 12:00:21 (S | E)
No,no..my dear Travis..do not be disappointed..R.B IS a true American writer you can be proud of!..As many going through great universities..he tends to write in good standard English. That does not mean "savor" and 'center" would not do here ! thanks a lot for visiting "Margot" again : I just adoooore your 'délirantement" et "courrissement" : c'st d'une fraîcheur!!! Have a nice Sunday!

- merci bonsai et ariane (M.Laforêt n'a plus le même nez ni les mêmes lèvres depuis 1996!!)J'ai différé ma correction..pour d'autres "possibles".



Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de violet91, postée le 15-02-2009 à 12:54:24 (S | E)

Bonjour dear friends... merci d'avoir gentiment patienté...mais petite fleur née ces jours-ci. Me voici plus disponible.



---------------- Le soleil de petite Margot . Version IV. ----------------------


[.. -" C'est quand-même mieux que les lampes à ultra-violets !
-C'est beaucoup mieux !

Ils cessèrent de courir et contemplèrent tout autour d'eux la jungle qui recouvrait Vénus et qui croissait à vue d'oeil dans la plus folle exubérance.
On eût dit un nid de pieuvres poussant vers le ciel ses tentacules enchevêtrés, branches animales et végétales à la fois qui flottaient et se développaient dans ce bref printemps. Elle avait la teinte blanchâtre de la gomme, de la cendre,cette jungle privée de soleil depuis tant d'années. La teinte des pierres, des fromages pas faits ,de l'encre,de la lune...

Les enfants joyeux se couchaient sur le matelas végétal, élastique et vivant, qu'ils entendaient frémir,craquer,croître sous eux. Ils couraient au milieu des arbres. Ils glissaient, tombaient et se relevaient . Ils se poussaient ,ils jouaient à cache-cache et à chat coupé. Mais beaucoup d'entre eux se contentaient de fixer le soleil en grimaçant jusqu'à ce que les larmes leur coulent sur le visage ou de tendre les bras vers ces teintes extraordinaires,cet orangé,ce bleu, et d'aspirer ,à pleins poumons l'air frais ,si frais,sans se lasser d'entendre ce grand silence suspendu au-dessus de leurs têtes, océan béni d'où tout bruit, tout mouvement était absent. Rien n'échappait à leur investigation,à leur enthousiasme. Puis, tels de jeunes animaux échappés de leurs retraites, ils reprenaient leurs randonnées(gambades) en décrivant de larges cercles et en poussant des cris sauvages. Ils coururent ainsi pendant une heure sans s'arrêter.

C'est alors que..
Au beau milieu de leur course folle, une petite fille poussa un petit cri. Tous s''immobilisèrent.
Au milieu d'une clairière, la petite fille tendait vers eux sa main grande ouverte.
-"Regardez!" dit-elle d'une voix tremblante.
Ils s'approchèrent à pas lents et fixèrent sa paume dressée vers le ciel.
Au creux de sa paume, juste au centre de sa main, s'était logée une émorme goutte de pluie.
La petite fille se mit à pleurer. Sans émotion apparente,ils levèrent les yeux vers le ciel.....]




---------------------------------Autre extrait du grand R.B.(1920-...)--------------------------




de votre intérêt évident et vos prouesses littéraires : travis (très bon exercice pour toi à partir d'un compatriote géant!),fée ariane, bonsaï assidue,mamy revenue à la beauté , soror violette au parfum d'enfance ,eos marine,fidèle dolfin ,nini empressée ,fleur ninablue, maya convaincue,taconnet ..Et pivoine qui arrivera sans doute après ,avec d'autres peut-être !...

Cette splendide nouvelle rallie les coeurs !...et nous allons ensuite nous soucier de Little Margot que personne d'entre nous n'a oubliée.



Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de violet91, postée le 15-02-2009 à 16:47:50 (S | E)
Voilà..je m'y mets en espérant aller jusqu'au bout!..merci encore de votre aimable disponibilité .Vous me rendez bien le fait de travailler pour vous dans le plaisir!..

1 ) The sun lamps : Ultraviolets A et B(surtout) -à utiliser à dose très raisonnable paraît-il : pour bronzer (tanning) ou en photothérapie (acné, "blues"..)Très répandues en GB (à domicile..)

2 )To stop +-ING (gérondif) : s'arrêter de :they stopped running : ils cessèrent de courir # to stop to : s'arrêter pour(but)..They stopped running to take a breath : ils s'arrêtèrent de courir pour reprendre leur souffle.

3 ) A nest (Latin :nidus> nidation) nistaz P.Gmc) ::bird's laying and hatching-(couver)place.A l'origine ,on pense que l'on mettait un vrai oeuf ou un oeuf artificiel pour inciter la cocotte..euh..la poule à pondre et couver. "A bon entendeur ,salut!"
" " One flew over a cuckoo's nest"" fut un titre qui m'accrocha les neurones: Lien Internet
..Un nid de coucous= un "asile de fous"(a lunatic asylum = hôpital psychiatrique) .Film de 1975 de Milos Forman avec un sympathique Jack Nicholson fantastique d'intelligence ,lucidité et humanité. Film subversivement brillant comme ""Le petit donneur d'offrandes" : magnifique livre d'études de Tony Lainé.Le fou n'est peut-être pas celui que l'on croit...Lien Internet

- La femelle coucou n'a aucun scrupule à pondre un oeuf (elle en a environ 13 en stock!)par nid où elle a pris soin de gober un de ceux de ses victimes. Douze jours après (avant les autres ) l'intrus nouveau-né jettera les autres oeufs par dessus bord et se fera grassement nourrir par ses parents adoptifs.Et dire qu'on aime le chant du coucou "le soir au fond des bois!"


4 ) 4 + 4 = 8 : octo (huit) comme octosyllabe "Ils ne m'ont pas trouvé malin" de Paul Verlaine (pour toi, travis).Octopus-octopuses['kt*ps-pss]:a-t-elle 8 puces (fleas):non...8 bras...8 "tentacles"..ouah!..comme chez " Captain! O my Captain, Nemo" in 20,000 miles under the water by Jules Verne ..Lien Internet
: faisant beaucoup fantasmer : animal tentaculaire symbolique (= grande menace: se reporter à la page web).
Lien Internet


et enfin quelle merveilleuse petite trouvaille que "Octopussy".Lien Internet
la "charmante "james Bond girl "Octopussy" est ainsi nommée pour son "pet" :petite pieuvre venimeuse!..

- Et "une fois n'est pas coutume ",comme taconnet m'a fait des compliments ,voici pour lui "for fun" ,comme il dit: Lien Internet



- L'image de R.B est extraordinaire : aussi vivace qu'oppressante..Plus rien ne peut arrêter la nature sous le bienfait du soleil.


5 ) brief,briefly,in brief: bonne idée que d'avoir pensé à "éphémère".(du Grec éphéméros : qui ne dure qu'un jour) Lien Internet



6 ) Rubber [rb] le caoutchouc(le latex: résine -hévéa),la gomme. A rubber-band : un élastique .

Pause -récré: connaissez -vous cette histoire d'amour?

- Math et Tique s'aimaient.Hélas, Tique mourut. Math fit graver sur sa tombe : Math aima Tique et l'aime en terre...(mon cher Watson!)Racontez -la à vos petits sans les attrister!...

7 ) Ash[z] : la cendre. An ash-tray : un cendrier.
Ne pas manquer de lire le dur mais extraordinaire roman " Angela's ashes" de l'Irlandais Frank Mac Court( Prix Pulitzer et de voir son adaptation filmique par Alan Parker .Lien Internet



----Merci dear travis de ton intervention : pour moi aussi ,je pensais au pluriel latin d'octopus,octopi[pai]: après vérification ,j'ai découvert : octopodes et octopuses ['ktpsz][comme cactus, cacti and cactuses)


8 ) And it was the colour of the moon : une comparaison aussi simple que celle que ferait un enfant. Jusque là ,les "wicked ones" ne songeaient qu'à faire dire à Margot quelle était le couleur du soleil "It is like a penny!..it is like a fire in the stove"..

9 ) To lie,lay ,lain : s'étendre,s'allonger (voilà les paresseux en V.irrég!!qui se sont fait prendre!)#o lie (rég.):mentir # to lay,laid, laid : étendre, mettre à plat'un blessé sur un brancard) (to lay the table : mettre le couvert)pondre :new laid eggs: oeufs frais pondus!

10 ) They heard it sigh (prop.inf.après verbe perception :a sigh['s] un soupir.Et voulez-vous avec ce beau mot anglais et Lord Byron(prétendait que les condamnés à mort,de leurs cellules sous ce pont, poussaient des soupirs à fendre l'âme.avant leur exécution!.) soupirer à Venise ? Lien Internet


-Vous prononcez le mot "sigh"(toute une gamme possible) en soupirant...


11 ) To squeak[skw k] :moins poétique!! Faire un petit bruit de souris sur la queue de laquelle on marcherait (un exemple parlant ).ou de chaussures qui "couinent",de planchers qui grincent ,de roues, de freins qui manquent de.. .et font "squeaaaaak!"

12 ) Resilient :elastic (reprenant vie et forme).Rien à voir avec notre mot français "résilience" : la capacité psychologique à surmonter des traumatismes de l'enfance; rebondir plus haut après les épreuves .Comme le dit si humainement le psychiatre-psychanalyste Boris Cyrulnik, ex petit bordelais emporté dans la rafle de Bordeaux en janvier 1944 sous Papon : "l'art de naviguer au delà des torrents"

13 ) Hide- and -seek cache et trouve (to hide ,hid, hidden(se cacher); to seek, sought, sought:chercher avec soin)
Tu play + cod = to play hide-and-seek,rugby, the piano, the fool!..
et sympathique :Lien Internet


To play tag :jouer à chat (perché ou "coupé") (américain cf lien de taconnet,si intéressé par ce jeu)


14 ) to squint['skwint] : toujours des problèmes de vue pour ces enfants élevés au néon..loucher comme éblouis par un flash.

15 ) tears ['tz] ran down des flots de larmes .."rain and tears" (coucou ému,sister violette:26/06/1968) Lien Internet
et "Tears for fears" même diphtongue:Lien Internet


16 ) Comme un zoom sur leus "faces" leurs "eyes","cheeks"

17 )Yellowness :le beau jaune ,l'orangé du soleil (cf. poème de Gisèle Prassinos : le jaune d'oeuf) /Blueness : des images à la Klein, Tanguy.Lien Internet


18 ) to breathe'br]: respirer.Breath : une respiration. breathing (nominalisation) : la respiration." Comme à la radio"Lien Internet
(dixit Brigitte Fontaine-Prix Charles Cros: écoutez jusqu'au bout svp)ographie : "Hold your breath" [br][: ne respirez plus!
Then, take a deep breath in!

19 ) " God bless you!" Quand vous éternuez! Que Dieu vous bénisse!..May God bless you !" (mode optatif du souhait) .((May) God save the Queen !(Hymn : Que Dieu préserve la Reine!) A pure blessing : une pure bénédiction(un miracle de beauté)! "Girls in their married bliss" by Edna O' Brien ,écrivain(e) bien irlandaise assez émancipée et remarquable. A "blessed sea" : un océan divin..

20 ) No motion (Latin) motionless = still: immobile. Slow motion: ralenti (cinéma).

21 ) "O temps ! Suspends ton vol!.."Le lac" de Lamartine(XIX th century> for you travis) "Suspended!.. Rien à voir avec de
concrets "suspenders" :"porte-jarretelles.


22 ) Wildly ['wldli]: sauvagement ,à brut, non civilisé # savagely : brutalement (tout en "étant soi-disant civilisés)
-Acronyme : WWF : World Wildlife Fund Lien Internet


23 ) Echappés de leurs repaires from their caves (grottes, antres,cavernes,tanières..).
-Tourisme en GB / Cheddar(proximité de Bristol) caves pour le fromage: Lien Internet



24 ) Tout prend l'allure joyeuse et d'harmonie exubérante : "shouting circles""ranand ran (prononcer "ran'n'ran).;une dynamique en complète opposition avec les précédents "standing" "stood apart"..


25 ) For an (h)our : "h" muet.(honour et famille..honest..heir ['] :héritier "oir"). Une heure sans interruption ; a whole hour..les petites jambes s'activent ,débridées.

26 ) And then.Place des deux mots. Arrêt brutal du miracle.Suspension de la magie.


27 ) Their running :nominalisation. Course collective.


28 ) To wail ['wl]:pleurer spécialement,se lamenter d'une drôle de façon= to wail some one's death..(homophone de "whale" :la baleine).(Wales :pays de Galles)

29 )" Standing" : nous y revoilà: in the open : là où il y a une éclaircie d'arbres.:une clairière.Une petite fille fragile et réceptive comme Margot.

30 ) Palm ['pm]:la paume.

31 ) cupped : belle image impossible à rendre : comme au creux d'une tasse. (nichée,lovée..)

32 ) A huge ['hj]= enormous:immense.Single (comme singulier,célibataire, seule).A single bed : un lit d'une personne. Une goutte et une seule.Mais quelle goutte annonciatrice !..

33 ) A raindrop :une goutte de pluie.(to drop : lâcher, laisser tomber ,déposer..( Shall I drop you at the station? Voulez-vous que je vous dépose à la gare?)Lien Internet
(pas que Sacha Distel)Lien Internet


34 ) She began to ( volontaire) : elle se mit à ..


35 ) Méfiants.. they glanced at (hostilité) the sky (and not the sun )menaçant [rtn ]


Merci infiniment de votre attention.Voilà pour cette partie IV. Vite ,allons voir ce qui se passe du côté de Margot..See you.:p7



Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de TravisKidd, postée le 15-02-2009 à 19:01:58 (S | E)
octopi /-p/, comme pie et pi ().

Jules Verne wrote 20,000 Leagues Under the Sea -- (A league is 3 miles; but this term is not used anymore.)



Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de eos17, postée le 16-02-2009 à 12:09:05 (S | E)
Bonjour chère Violet

Merci .Encore une fois tu nous transportes dans un monde fantastique avec toute la poésie et les émotions ressenties au travers des mots .Merci de me faire découvrir toute cette littérature sous un autre angle
pour les liens !


Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de violet91, postée le 16-02-2009 à 13:46:04 (S | E)
Hello travis..et d'accord!!! Nous avons des LIEUES en Français et si l'on traduit en puriste ,on aura "Twenty thousand leagues under the sea".by Jules Verne in 1875.

I doubt many people now know a league equals 3 miles (marins)..donc le titre "vulgarisé " en Anglais et Américain est devenu "20,000 miles under the water"..it does not change the theme of the novel, does it ?

A league is : une ligue.(too)

Et pour te montrer qu'une Française peut être "fair play"..Lien Internet

(passez -vous les 27 images : cela va faire remonter l'enfance..)



Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de violet91, postée le 16-02-2009 à 14:06:12 (S | E)
Pour dear travis qui pourrait penser qu'une angliciste ne connait pas ce genre d'astuce..

Sais -tu comment mémoriser le nombre πί dans sa "totalité"..?!!

Soit : 3,1415926535.

Autant de lettres que de chiffres: " Que j'aime à faire apprendre ce nombre utile aux sages!"

Voilà pour ta culture francophone !..



Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de ariane6, postée le 19-02-2009 à 11:22:20 (S | E)
Un grand merci, violet pour ta correction, les commentaires et les liens qui les accompagnent.

J'apprécie en particulier ce courant d'"éclecticité libre", où chacun peut trouver une réponse ou accrocher un détail
qui lui permettra de s'ouvrir sur un nouveau sujet !

Et ce sera pour nous un grand plaisir, de poursuivre l'aventure avec Margot !


Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de mamy40, postée le 20-02-2009 à 13:32:11 (S | E)
dear Violet de cette formidable correction si détaillée, si riche d'enseignements divers et variés.
Nous apprenons au fur et à mesure...


Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de TravisKidd, postée le 25-02-2009 à 20:19:58 (S | E)
In fact, dear Violet, I have never heard (or had never, before you mentioned it) of the title "20,000 miles under the water". I don't think you can find this title anywhere "official". (However, if you are able to, please post us a link!)

Even though most people don't know what a "league" (distance) is, everyone still knows the title "20,000 Leagues".

Of course, everyone knows what a league ("ligue") is. Funny then, that nobody wonders if there are 20,000 championships per year in underwater sports.

As for π:

3.14159265358 = YesHow I want a drink, alcoholic of course, after all these lectures.

I don't think anybody knows "all" the digits of π; however we do have the ability to find as many digits as we wish.

We do know that the digits do not repeat, since π is irrational. (By the way, can you prove this? It was first proven in 1761 by Johann Heinrich Lambert. In 1945, Ivan Niven published a one-page proof that requires no knowledge beyond elementary calculus!)

But I digress....

-------------------
Modifié par TravisKidd le 27-02-2009 01:16


Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de violet91, postée le 26-02-2009 à 15:23:44 (S | E)
Tu me cherches dear travis ?!! Regarde !

Thank you,by the way, for teaching us the mnemotechnic American method for remembering number pi!! funny to compare the cultures and centres of interest!I know one day, in GB ,I was told "You French you always think !"(it was as I was explaining my intellectual point of view on the Japanese film "In the realm of the senses" by Nagisa and the Italian one "Last tango in Paris" by Bertolucci!!) !! Coming from Bordeaux , the country of good wine !

Lien Internet


-Lien Internet


-Lien Internet
(being honest, I must admit "leagues" must have been changed into "miles" for younger generations and music!)

-j'en ajouterai quand j'aurai récupéré le PC de bureau..et quand je signale le sens d'un mot..c'est que je pense (avec modestie) aux non anglicistes ou non anglophones ,allons!....

See you!!.....



Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de TravisKidd, postée le 27-02-2009 à 01:31:52 (S | E)
Glad you liked the mnemonic. In fact I made a slight error in it (I corrected it above), but it doesn't change the overall sense of it.

Interesting link, it appears to be for a German video game (although the description is still in English!). It indeed says "miles" (but not "water"). I think maybe the title in German contains (the German equivalent of) "miles", and so that's why it was translated thus.

Ahh yes indeed! 20.000 Meilen unter dem Meer .

(By the way, I thought the German word for "sea" was "Zee" (as in "Unterzeeboot", literally "under sea boat", i.e., a submarine). If "Meer" also means "sea", then it appears there is a stronger French influence on German than I thought!)


Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de violette19, postée le 01-03-2009 à 16:06:27 (S | E)


Merci chère Violet pour ce travail de Titanide et pour tous ces liens .
Beaucoup m'ont "interpellée", pour parler à la mode .
J'ai été touchée par les mots de Tony LAINE, si proche de petite Margot puisqu'il est à l'écoute de l'enfant qui souffre .
"Rain and tears" pour le 26/06/68, jour de danse et lumière, voilà une délicate attention ...
A bientôt vers de nouvelles contrées ..
Soror tua



Réponse: Le soleil de petite Margot Version IV de clem_97, postée le 01-03-2009 à 23:33:45 (S | E)

Comment on joue à ton jeu.





POSTER UNE NOUVELLE REPONSE



 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Exercices | Aide/Contact

> INSEREZ UN PEU D'ANGLAIS DANS VOTRE VIE QUOTIDIENNE ! Rejoignez-nous gratuitement sur les réseaux :
Instagram | Facebook | Twitter | RSS | Linkedin | Email

> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours de français | Cours de mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'italien | Cours d'allemand | Cours de néerlandais | Tests de culture générale | Cours de japonais | Rapidité au clavier | Cours de latin | Cours de provençal | Moteur de recherche sites éducatifs | Outils utiles | Bac d'anglais | Our sites in English

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée | Cookies.
| Cours, leçons et exercices d'anglais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès. | Livre d'or | Partager sur les réseaux |