Cliquez ici pour revenir à l'accueil... Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon d'anglais !



- Accueil
- Aide/Contact
- Accès rapides
- Imprimer
- Lire cet extrait
- Livre d'or
- Nouveautés
- Plan du site
- Presse
- Recommander
- Signaler un bug
- Traduire cet extrait
- Webmasters
- Lien sur votre site




> Publicités :




> Partenaires :
-Jeux gratuits
-Nos autres sites
   


Correction/Surmenage

Cours gratuits > Forum > Forum anglais: Questions sur l'anglais || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Correction/Surmenage
Message de chambo62 posté le 15-10-2012 à 08:57:41 (S | E | F)
Bonjour,

pourriez-vous me corriger cette traduction anglais-français s'il vous plaît ?
Merci d'avance
SOURCE: THE ECONOMIST, 26 Ocotobre 1991.

DEDICATED Japanese have been working themselves to death for decades. But only recently have they, or rather their families, started to complain. Three years ago, the Ministry of Labour recognised karoshi (overwork) as a health hazard. But it has failed to classify karoshi as an industrial disease requiring it to pay compensation. Two cases now before the Tokyo courts could force a change of mind.

The plaintiff in one case is the widow of Hiromi Goto, who died of a stroke in 1989 at the age of 58. Goto was a senior vice-president of chiyoda, an exporter of petrochemical equipment. During the four years before his death, Goto was having to make at least 20 trips abroad each year. The itinarery given to the court for the last year of his life was paricularly gruelling. Chiyoda,how-ever, says i had no connection with Goto's death.

[...]

Will the ministry have to change ? The leading expert on "karoshi", Yoshinori Hasegawa of Chiba Kensei Hospital, says that the majority of the cases he has handled involved people who had put in more than 100 hours of overtime a month. Few received any payment for all their extra work. What drove them was a corporate culture that made them fight to the death for their firms, just as "samourai" of old did for their warlords.

Ma traduction:
Des japonais dédiés(bizarre comme traduction mais je ne trouve pas mieux) ont été amenés à travailler (jusqu')à mort (s'en suive?) pendant des décennies. Mais ce n'est que récemment qu'ils ont, ou plutôt leurs familles,commencé à se plaindre. Il y a trois ans, le ministère du Travail a reconnu le karoshi (le surmenage) comme un danger pour la santé. Mais il n'a pas réussi à classer le karoshi comme une maladie professionnelle obligeant le versement d'une indemnité. Deux cas actuellement présentés devant les tribunaux de Tokyo pourraient entrainer un changement de mentalité.

Le demandeur dans un cas, est la veuve de Hiromi Goto, qui est mort d'un accident vasculaire cérébral (crise d'apoplexie?) en 1989 à l'âge de 58 ans. Goto était le premier vice-président de Chiyoda, un exportateur de matériel pétrochimique. Pendant les quatre années qui ont précédé sa mort, Goto a eu à réaliser au moins 20 voyages à l'étranger chaque année. L'itinéraire donné à (?? au pleignant au tribunal d'où le à la court?) durant les dernières années de sa vie était particulièrement exténuant. Cependant, Choyoda a déclaré qu'il n'avait aucun lien avec la mort de Goto.

Le ministère doit-il changer ? L'expert référence en karoshi(ou surmenage, on traduit ici ou pas?), Oshinori Hasegawa de l’hôpital Chiba Kensei a déclaré que la majorité des cas qu'il a traité étaient des gens dévoués qui faisaient plus d'une centaine d'heure supplémentaire par mois. Peu recevaient de récompense financière pour leur travail supplémentaire. Ce qui les pousse à agir ainsi est une culture de l'entreprise qui les rend capable de combattre jusqu'à la mort pour leur entreprise, tout comme les anciens samouraïs l'ont fait pour leurs seigneurs de la guerre.

-------------------
Modifié par chambo62 le 15-10-2012 08:58
-------------------
Modifié par lucile83 le 15-10-2012 09:03



Réponse: Correction/Surmenage de lucile83, postée le 15-10-2012 à 22:56:12 (S | E)
Hello,
Anyone for tomorrow morning?...



Réponse: Correction/Surmenage de alienor64, postée le 15-10-2012 à 23:34:01 (S | E)
Bonsoir Chambo62
Juste quelques précisions en attendant l'intervention d'anglicistes confirmés !

- " Dedicated Japanese ..." = De dévoués japonais ...
- " the itinerary given to the court for the last year of his life ..." = l'itinéraire présenté au tribunal pour la dernière année de sa vie ...
- " the majority of the cases he...involved people ... "= la majorité des cas qu'il ....a concerné des gens ...
Bonne soirée !



Réponse: Correction/Surmenage de chambo62, postée le 15-10-2012 à 23:38:54 (S | E)
Merci alienor64 pour tes précisions.
Ainsi pour ton dernier point abordé la structure conforme aux temps serait donc plus : " des cas qu'il a traité concernait " non ?
Pour le mot dévoué, je me sens bête, c'est le mot que je cherchais depuis ce matin !
Merci beaucoup, et en espérant d'autres éléments de correction




Réponse: Correction/Surmenage de gerondif, postée le 15-10-2012 à 23:58:10 (S | E)
Bonsoir,

DEDICATED Japanese have been working themselves to death for decades. But only recently have they, or rather their families, started to complain. Three years ago, the Ministry of Labour recognised karoshi (overwork) as a health hazard. But it has failed to classify karoshi as an industrial disease requiring it to pay compensation. Two cases now before the Tokyo courts could force a change of mind.

Des japonais dédiés(double clic: zélés,... acharnés au travail, impliqués) travaillent/s'épuisent à travailler (jusqu')à la mort DEPUIS des décennies.

(variante plus littéraire)Cela fait des (dizaines d')années que des japonais très impliqués dans leur travail se tuent à la tâche.

Mais ce n'est que récemment qu'ils ont, ou plutôt leurs familles,commencé à se plaindre. Il y a trois ans, le ministère du Travail a reconnu le karoshi (le surmenage) comme un danger pour la santé. Mais il n'a pas réussi à classer le karoshi comme une maladie professionnelle obligeant le versement d'une indemnité. Deux cas actuellement présentés devant les tribunaux de Tokyo pourraient entrainer un changement de mentalité.

The plaintiff in one case is the widow of Hiromi Goto, who died of a stroke in 1989 at the age of 58. Goto was a senior vice-president of chiyoda, an exporter of petrochemical equipment. During the four years before his death, Goto was having to make at least 20 trips abroad each year. The itinarery given to the court for the last year of his life was paricularly gruelling. Chiyoda,how-ever, says it had no connection with Goto's death.

Le demandeur(plaignant) dans un cas, est la veuve de Hiromi Goto, qui est mort d'un accident vasculaire cérébral (crise cardiaque)) en 1989 à l'âge de 58 ans. Goto était le premier (a = un, senior = haut placé, important)vice-président de Chiyoda, un exportateur de matériel pétrochimique. Pendant les quatre années qui ont précédé sa mort, Goto a eu à réaliser(effectuer) au moins 20 voyages à l'étranger chaque année. L'itinéraire(le planning?) donné à à la court durant pour, concernant la dernière année (où voyez-vous un pluriel??) de sa vie était particulièrement exténuant. Cependant, Choyoda a déclaré qu'il n'avait aucun lien (rien à voir avec) avec la mort de Goto.

Will the ministry have to change ? The leading expert on "karoshi", Yoshinori Hasegawa of Chiba Kensei Hospital, says that the majority of the cases he has handled involved people who had put in more than 100 hours of overtime a month. Few received any payment for all their extra work. What drove them was a corporate culture that made them fight to the death for their firms, just as "samourai" of old did for their warlords.

Le ministère doit-il changer(futur!!) ? L'expert en chef en karoshi(ou surmenage, on traduit ici ou pas?), Oshinori Hasegawa de l’hôpital Chiba Kensei a déclaré(présent) que la majorité des cas qu'il a traité impliquait des gens dévoués qui faisaient plus d'une centaine d'heures supplémentaires par mois. Peu recevaient de(la moindre) récompense financière pour leur travail supplémentaire. Ce qui les pousse(temps passé) à agir ainsi est une culture de l'entreprise qui les rend(temps passé) capables de combattre jusqu'à la mort pour leur entreprise, tout comme les anciens samouraïs (du passé, du temps jadis l'ont fait pour leurs seigneurs de la guerre.

(Soignez les temps et les pluriels!)



Réponse: Correction/Surmenage de chambo62, postée le 16-10-2012 à 07:07:54 (S | E)
Cela fait des dizaines d'années que des japonais très impliqués dans leur travail se tuent à la tâche.
Mais ce n'est que récemment qu'ils ont, ou plutôt leurs familles,commencé à se plaindre. Il y a trois ans, le ministère du Travail a reconnu le karoshi (le surmenage) comme un danger pour la santé. Mais il n'a pas réussi à classer le karoshi comme une maladie professionnelle obligeant le versement d'une indemnité. Deux cas actuellement présentés devant les tribunaux de Tokyo pourraient entrainer un changement de mentalité.

Le demandeur(plaignant) dans un cas, est la veuve de Hiromi Goto, qui est mort d'une crise cardiaque en 1989 à l'âge de 58 ans. Goto était le premier vice-président de Chiyoda, un exportateur de matériel pétrochimique. Pendant les quatre années qui ont précédé sa mort, Goto a eu à effectuer au moins 20 voyages à l'étranger chaque année. Le planning donné à à la court concernant la dernière année de sa vie était particulièrement exténuant. Cependant, Choyoda a déclaré qu'il n'avait rien à voir avec la mort de Goto.

Le ministère changera-t'il ? L'expert en chef en karoshi, Oshinori Hasegawa de l’hôpital Chiba Kensei déclare que la majorité des cas qu'il a traité impliquait des gens dévoués qui faisaient plus d'une centaine d'heures supplémentaires par mois. Peu recevaient la moindre récompense financière pour leur travail supplémentaire. Ce qui les poussait à agir ainsi est une culture de l'entreprise qui les rendait capables de combattre jusqu'à la mort pour leur entreprise, tout comme les anciens samouraïs jadis le faisaient pour leurs seigneurs de la guerre.

Que d'erreurs ! Merci pour ta correction gerondif




[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Forum anglais: Questions sur l'anglais


Partager : Facebook / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : -ing | AS / LIKE | Abréviations | Accord/Désaccord | Activités | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Be | Betty | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contractions | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Ecole | En attente | Exclamations | Faire faire | Famille | Faux amis | Films | For ou since? | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Get | Goûts | Grammaire | Guide | Géographie | Habitudes | Harry Potter | Have | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Make/do? | Maladies | Mars | Matilda | Modaux | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Neige | Nombres | Noms | Nourriture | Négation | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Plus-que-parfait | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Present perfect | Pronoms | Prononciation | Proverbes et structures idiomatiques | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Question Tags | Relatives | Royaume-Uni | Say, tell ou speak? | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Suggérer quelque chose | Synonymes | Temps | Tests de niveau | There is/There are | Thierry | This/That? | Tous les tests | Tout | Traductions | Travail | Téléphone | USA | Verbes irréguliers | Vidéo | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de néerlandais | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours, leçons et exercices d'anglais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.