Cliquez ici pour revenir à l'accueil... Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon d'anglais !



- Accueil
- Aide/Contact
- Accès rapides
- Imprimer
- Lire cet extrait
- Livre d'or
- Nouveautés
- Plan du site
- Presse
- Recommander
- Signaler un bug
- Traduire cet extrait
- Webmasters
- Lien sur votre site




> Publicités :




> Partenaires :
-Jeux gratuits
-Nos autres sites
   


Correction : La violence

Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Correction : La violence
Message de ahmed56 posté le 10-08-2020 à 13:21:24 (S | E | F)
Bonjour
Pouvez-vous lire et m'aider à corriger ma rédaction, s'il vous plait ?
Sujet : Dans ce texte, Créon est en colère, il recourt à la violence à l'encontre d'Antigone. Approuvez-vous ce comportement ?
Merci pour vos réponses.

La violence est le fait d'utiliser la force physique en profitant de la faiblesse des autres. On constate, depuis toujours, que les gens qui y recourent sont de plus en plus nombreux.
Alors, est-il un comportement approuvé ?

Il est indéniable que la violence est un agissement qui peut engendrer des répercussions graves. D'abord, ce n'est pas un outil civilisé pour convaincre les autres par nos opinions et nos pensées. En outre, les personnes qui y recourent sont sauvent des gens avec des caractère faibles, qui leur empêchent de communiquer correctement avec les autres humains. En fin, le recourt à une conversation, qui se base sur le respect, reste la meilleure manière pour comprendre les différents points de vue, a fin d'éviter les certaines problèmes. L'exemple qui peut illustrer le mieux cette idée est celui de roi Créon, qui n'a pas réussi à persuader sa nièce Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui a causé pour lui, la mort de son fils Hémon et sa femme Eurydice.

Tout compt fait, on peut déduire que la violence est un chiox désapprouvé qui comporte sauvent des conséquences fâcheuses. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'elle devient parfois une solution implacable et dépendente de la situation donnée.

------------------
Modifié par bridg le 10-08-2020 13:32
Titre + gris + (Nous ne notons jamais votre travail. Nous vous aidons juste à corriger les fautes.)



Réponse : Correction : La violence de alienor64, postée le 10-08-2020 à 14:17:20 (S | E)
Bonjour ahmed56

Les pronoms démonstratifs : Lien internet
Les pronoms personnels : Lien internet
Les déterminants définis (appellation actuelle des 'articles') contractés : Lien internet


La violence est le fait d'utiliser la force physique en profitant de la faiblesse des autres. On constate, depuis toujours, que les gens qui y recourent sont de plus en plus nombreux.
Alors, est-il(à remplacer par le pronom démonstratif neutre : voit lien) un comportement approuvé(à enlever car incorrect. Mettez si vous devez ou non approuver ce comportement, car c'est la question posée dans le sujet) ?

Il est indéniable que la violence est un agissement qui(enlever) peut engendrer des répercussions graves. D'abord, ce n'est pas un outil civilisé(autre adjectif) pour convaincre les autres par(erreur : à enlever ; mettre un verbe précédé et suivi d'une préposition : 'adhérer'/ souscrire/ se ranger) nos opinions et nos pensées. En outre, les personnes qui y recourent sont sauvent(orthographe) des gens avec des(à remplacer par la contraction de 'à + le') caractère faible(singulier), qui leur(erreur : il faut un pronom personnel COD et non COI : voir lien) empêchent (accord) de communiquer correctement avec les autres humains. En fin(orthographe ;: en un seul mot), le recourt (orthographe) à une conversation, qui se base sur le respect, reste la meilleure manière pour comprendre les différents points de vue, a fin(orthographe : en un seul mot) d'éviter les(enlever) certaines(accord avec 'problèmes') problèmes. L'exemple qui peut illustrer le mieux cette idée est celui de(déterminant défini contracté, contraction de 'de + le' : voir lien) roi Créon, qui n'a pas réussi à persuader sa nièce Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui a causé pour lui,(pas de virgule) la mort de son fils Hémon et (ici, préposition)sa femme Eurydice.

Tout compt(orthographe) fait, on peut déduire que la violence est un chiox(orthographe) désapprouvé(incorrect : mettre le verbe à l'infinitif précédé d'une préposition) qui comporte(autre verbe) sauvent(orthographe) des conséquences fâcheuses. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'elle devient parfois une solution implacable et dépendente(orthographe) de la (sans autre précision sur la 'situation', le déterminant défini ne convient pas ; il faut donc un déterminant indéfini)situation donnée.

N'oubliez pas de nous présenter votre corrigé jusqu'à ce qu'il ne contienne plus d'erreurs.

Bonne correction



Réponse : Correction : La violence de ahmed56, postée le 10-08-2020 à 17:05:13 (S | E)
La violence est le fait d'utiliser la force physique en profitant de la faiblesse des autres. On constate, depuis toujours, que les gens qui y recourent sont de plus en plus nombreux.
Alors, est-ce qu'on doit approuver ce comportement ?

Il est indéniable que la violence peut engendrer des répercussions graves. D'abord, ce n'est pas un outil convenable pour convaincre les autres d'accepter nos opinions et nos pensées. En outre, les personnes qui y recourent sont souvent des gens à des caractères faibles, ce qui représente un blocage qui les empêche d'atteindre la réussite dans leur communication avec les autres humains. Enfin, le recours à une conversation, qui se base sur le respect, reste la meilleure manière pour comprendre les différents points de vue, afin d'éviter beaucoup des problèmes. L'exemple qui peut illustrer le mieux cette idée est celui du roi Créon, qui n'a pas réussi à persuader sa nièce Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui a causé pour lui la mort de son fils Hémon et de sa femme Eurydice.

Tout compte fait, on peut déduire que la violence est un choix à désapprouver, qui provoque souvent des conséquences fâcheuses. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'elle devient parfois une solution implacable et dépandente d'une situation donnée.



Réponse : Correction : La violence de alienor64, postée le 10-08-2020 à 19:35:20 (S | E)
Bonsoir ahmed56

La violence est le fait d'utiliser la force physique en profitant de la faiblesse des autres. On constate,(pas de virgule) depuis toujours, que les gens qui y recourent sont de plus en plus nombreux.
Alors, est-ce qu'on doit(forme interrogative correcte, mais bien mieux avec l'inversion du sujet : verbe/pronom sujet et trait d'union entre les deux) approuver ce comportement ?

Il est indéniable que la violence peut engendrer(le verbe 'pouvoir' est superflu) des répercussions graves(mieux devant le nom et précédé d'une préposition, à la place de 'des'). D'abord, ce n'est pas un outil(autre nom : la violence n'est pas un outil, mais un moyen, un procédé, une manière) convenable(mieux : 'approprié') pour convaincre les autres d'accepter nos opinions et nos pensées. En outre, les personnes qui y recourent sont souvent des gens à des (erreur : voir indication dans la correction précédente) caractères faibles(voir indication dans la correction précédente), ce qui représente un blocage qui(mal formulé ; à remplacer par le verbe qui correspond au mot 'blocage' précédé du pronom personnel COD : voir lien dans la correction précédente) (ici, conjonction de coordination) les empêche d'atteindre la réussite dans leur communication (mal exprimé : trop de mots pour exprimer une idée simple : remplacer ce qui est souligné par le verbe qui correspond au nom 'communication', précédé d'une préposition et suivi d'un adverbe) avec les autres humains(à enlever : on se doute quand même que cette communication se fait avec les êtres humains !). Enfin, le recours à une conversation, qui se base sur le respect, reste la meilleure manière pour comprendre les différents points de vue, afin d'éviter beaucoup des(préposition après les adverbes de quantité) problèmes. L'exemple qui peut illustrer le mieux cette idée est celui du roi Créon,(pas de virgule) qui n'a pas réussi à persuader sa nièce Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui a causé pour lui la mort de son fils Hémon et de sa femme Eurydice.

Tout compte fait, on peut déduire que la violence est un choix à désapprouver, qui provoque souvent des conséquences fâcheuses(après 'violence' et entre deux virgules). Dans cette perspective, on peut ajouter qu'elle devient parfois une solution implacable et(enlever) dépandente(orthographe) d'une situation donnée(autre adjectif ou autre expression).

Bonne soirée



Réponse : Correction : La violence de ahmed56, postée le 10-08-2020 à 21:42:58 (S | E)
La violence est le fait d'utiliser la force physique en profitant de la faiblesse des autres. On constate, depuis toujours, que les gens qui y recourent sont de plus en plus nombreux.
Alors, doit-on approuver ce comportement ?

Il est indéniable que la violence engendre de graves répercussions. D'abord, ce n'est pas un moyen approprié pour convaincre les autres d'accepter nos opinions et nos pensées. En outre, les personnes qui y recourent sont souvent des gens au caractère faible, ce qui les empêche de communiauer correctement avec les autres. Enfin, le recours à une conversation, qui se base sur le respect, reste la meilleure manière pour comprendre les différents points de vue, afin d'éviter beaucoup de problèmes. L'exemple qui peut illustrer le mieux cette idée est celui du roi Créon qui n'a pas réussi à persuader sa nièce Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui a causé pour lui la mort de son fils Hémon et de sa femme Eurydice.

Tout compte fait, on peut déduire que la violence, qui provoque souvent des conséquences fâcheuses, est un choix à désapprouver. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'elle devient parfois une solution dépandente d'une situation bien déterminée.



Réponse : Correction : La violence de ahmed56, postée le 10-08-2020 à 21:58:57 (S | E)
La violence est le fait d'utiliser la force physique en profitant de la faiblesse des autres. On constate depuis toujours, que les gens qui y recourent sont de plus en plus nombreux.
Alors, doit-on approuver ce comportement ?

Il est indéniable que la violence engendre de graves répercussions. D'abord, ce n'est pas un moyen approprié pour convaincre les autres d'accepter nos opinions et nos pensées. En outre, les personnes qui y recourent sont souvent des gens au caractère faible, ce qui les empêche de communiauer correctement avec les autres. Enfin, le recours à une conversation, qui se base sur le respect, reste la meilleure manière pour comprendre les différents points de vue, afin d'éviter beaucoup de problèmes. L'exemple qui peut illustrer le mieux cette idée est celui du roi Créon qui n'a pas réussi à persuader sa nièce Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui a causé pour lui la mort de son fils Hémon et de sa femme Eurydice.

Tout compte fait, on peut déduire que la violence, qui provoque souvent des conséquences fâcheuses, est un choix à désapprouver. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'elle devient parfois une solution dépendante d'une situation bien déterminée.



Réponse : Correction : La violence de alienor64, postée le 10-08-2020 à 23:24:37 (S | E)
Bonsoir ahmed56

C'est beaucoup mieux !

La violence est le fait d'utiliser la force physique en profitant de la faiblesse des autres. On constate depuis toujours, que les gens qui y recourent sont de plus en plus nombreux.
Alors, doit-on approuver ce comportement ?

Il est indéniable que la violence engendre de graves répercussions(parlez plutôt de conséquences ou de retombées). D'abord(mieux précédé de 'tout') , ce n'est pas un moyen approprié pour convaincre les autres d'accepter nos opinions et nos pensées. En outre, les personnes qui y recourent sont souvent des gens au caractère faible, ce qui les (ici, vous avez 'oublié' de mettre ce que je vous avais indiqué dans la correction précédente et qui respectait votre idée. N'évitez pas de corriger ce qui vous pose problème ; c'est la clé pour progresser) empêche de communiauer(faute de frappe !) correctement avec les autres. Enfin, le recours à une conversation(autre mot, car une 'conversation' implique un ton amical et familier, ce qui n'est vraisemblablement pas le cas dans un contexte de conflit) Lien internet
, qui se base(à remplacer par le participe passé du verbe) sur le respect, reste la meilleure manière pour comprendre les différents points de vue,(pas de virgule, mais conjonction de coordination) afin d'(enlever) éviter beaucoup de problèmes. L'exemple qui peut illustrer le mieux cette idée est celui du roi Créon qui n'a pas réussi à persuader sa nièce Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui a causé(mieux : autre verbe synonyme de 'occasionner' au passé composé ; merci de ne pas recopier cette indication) pour lui la mort de son fils Hémon et de sa femme Eurydice.

Tout compte fait, on peut déduire que la violence, qui provoque souvent des conséquences fâcheuses, est un choix à désapprouver. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'elle devient parfois une solution dépendante d'une situation bien déterminée.

Bonne soirée



Réponse : Correction : La violence de ahmed56, postée le 11-08-2020 à 00:58:46 (S | E)
C'est beaucoup mieux grâce à vous alienor64 , merci infiniment !

La violence est le fait d'utiliser la force physique en profitant de la faiblesse des autres. On constate depuis toujours, que les gens qui y recourent sont de plus en plus nombreux.
Alors, doit-on approuver ce comportement ?

Il est indéniable que la violence engendre de graves effets. Tout d'abord, ce n'est pas un moyen approprié pour convaincre les autres d'accepter nos opinions et nos pensées. En outre, les personnes qui y recourent sont souvent des gens au caractère faible, ce qui les bloque de communiquer correctement avec les autres. Enfin, le recours à une discussion basée sur le respect, reste la meilleure manière pour comprendre les différents points de vue pour éviter beaucoup de problèmes. L'exemple qui peut illustrer le mieux cette idée est celui du roi Créon qui n'a pas réussi à persuader sa nièce Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui a apporté pour lui la mort de son fils Hémon et de sa femme Eurydice.

Tout compte fait, on peut déduire que la violence, qui provoque souvent des conséquences fâcheuses, est un choix à désapprouver. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'elle devient parfois une solution dépendante d'une situation bien déterminée.



Réponse : Correction : La violence de ahmed56, postée le 11-08-2020 à 01:20:26 (S | E)
La violence est le fait d'utiliser la force physique en profitant de la faiblesse des autres. On constate depuis toujours, que les gens qui y recourent sont de plus en plus nombreux.
Alors, doit-on approuver ce comportement ?

Il est indéniable que la violence engendre de graves effets. Tout d'abord, ce n'est pas un moyen approprié pour convaincre les autres d'accepter nos opinions et nos pensées. En outre, les personnes qui y recourent sont souvent des gens au caractère faible, ce qui les bloque de communiquer correctement avec les autres. Enfin, le recours à une discussion basée sur le respect, reste la meilleure manière pour comprendre les différents points de vue pour éviter beaucoup de problèmes. L'exemple qui peut illustrer le mieux cette idée est celui du roi Créon qui n'a pas réussi à persuader sa nièce Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui lui a apporté la mort de son fils Hémon et de sa femme Eurydice.

Tout compte fait, on peut déduire que la violence, qui provoque souvent des conséquences fâcheuses, est un choix à désapprouver. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'elle devient parfois une solution dépendante d'une situation bien déterminée.



Réponse : Correction : La violence de alienor64, postée le 11-08-2020 à 16:53:58 (S | E)
Bonjour ahmed56

Synonymes du verbe 'occasionner : Lien internet
Choisissez celui qui est adapté au contexte de la phrase concernée. Un dictionnaire vous aidera à voir le sens exact de chacun.

La violence est le fait d'utiliser la force physique en profitant de la faiblesse des autres. On constate depuis toujours, que les gens qui y recourent sont de plus en plus nombreux.
Alors, doit-on approuver ce comportement ?

Il est indéniable que la violence engendre de graves effets(je vous avais proposé deux mots ; vous pouviez en choisir un ; mais si vous préférez 'effets'... c'est votre texte et non le mien. . Tout d'abord, ce n'est pas un moyen approprié pour convaincre les autres d'accepter nos opinions et nos pensées. En outre, les personnes qui y recourent sont souvent des gens au caractère faible, ce qui les bloque de(préposition indiquant le but) communiquer correctement avec les autres. Enfin, le recours à une discussion basée sur le respect, reste la meilleure manière pour comprendre les différents points de vue (ici, conjonction de coordination : déjà signalé) pour(enlever) éviter beaucoup de problèmes. L'exemple qui peut illustrer le mieux cette idée est celui du roi Créon qui n'a pas réussi à persuader sa nièce Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui lui a apporté(ce verbe ne convient pas : voir lien) la mort de son fils Hémon et de sa femme Eurydice.

Tout compte fait, on peut déduire que la violence, qui provoque souvent des conséquences fâcheuses, est un choix à désapprouver. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'elle devient parfois une solution dépendante d'une situation bien déterminée.

Bon après-midi



Réponse : Correction : La violence de ahmed56, postée le 11-08-2020 à 20:07:47 (S | E)
La violence est le fait d'utiliser la force physique en profitant de la faiblesse des autres. On constate depuis toujours, que les gens qui y recourent sont de plus en plus nombreux.
Alors, doit-on approuver ce comportement ?

Il est indéniable que la violence engendre de graves conséquences. Tout d'abord, ce n'est pas un moyen approprié pour convaincre les autres d'accepter nos opinions et nos pensées. En outre, les personnes qui y recourent sont souvent des gens au caractère faible, ce qui les bloque pour communiquer correctement avec les autres. Enfin, le recours à une discussion basée sur le respect, reste la meilleure manière pour comprendre les différents points de vue et éviter beaucoup de problèmes. L'exemple qui peut illustrer le mieux cette idée est celui du roi Créon qui n'a pas réussi à persuader sa nièce Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui lui a suscité la mort de son fils Hémon et de sa femme Eurydice.

Tout compte fait, on peut déduire que la violence, qui provoque souvent des conséquences fâcheuses, est un choix à désapprouver. Dans cette perspective, on peut ajouter qu'elle devient parfois une solution dépendante d'une situation bien déterminée.



Réponse : Correction : La violence de alienor64, postée le 11-08-2020 à 23:15:06 (S | E)
Bonsoir ahmed56

Verbe 'susciter' : Lien internet


La violence est le fait d'utiliser la force physique en profitant de la faiblesse des autres. On constate depuis toujours, que les gens qui y recourent sont de plus en plus nombreux.
Alors, doit-on approuver ce comportement ?

Il est indéniable que la violence engendre de graves conséquences. Tout d'abord, ce n'est pas un moyen approprié pour convaincre les autres d'accepter nos opinions et nos pensées. En outre, les personnes qui y recourent sont souvent des gens au caractère faible, ce qui les bloque pour communiquer correctement avec les autres. Enfin, le recours à une discussion basée sur le respect, reste la meilleure manière pour comprendre les différents points de vue et éviter beaucoup de problèmes. L'exemple qui peut illustrer le mieux cette idée est celui du roi Créon qui n'a pas réussi à persuader sa nièce Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui lui a suscité(ce verbe, le premier de la liste des synonymes dans le lien de la correction précédente, n'est pas celui que vous auriez dû choisir ; je vous avais demandé d'en vérifier le sens dans un dictionnaire, car chaque verbe, même de sens similaire ou presque, présente des nuances à adapter au contexte. De plus, précédé de ce pronom COI, il n'a pas de sens ici : on ne suscite à personne la mort de quelqu'un.) la mort de son fils Hémon et de sa femme Eurydice.

Tout compte fait, on peut déduire que la violence, qui provoque souvent des conséquences(mot déjà employé plus haut ; préférez-en un autre : 'retombées' ; placez-le après l'adjectif, sans oublier que devant un adjectif, 'des' devient de préférence 'de') fâcheuses, est un choix à désapprouver. Dans cette perspective Bien qu'elle soit condamnable, on peut ajouter qu'elle devient parfois une solution dépendante d' à une situation bien déterminée.

Bonne soirée



Réponse : Correction : La violence de ahmed56, postée le 12-08-2020 à 01:00:20 (S | E)
La violence est le fait d'utiliser la force physique en profitant de la faiblesse des autres. On constate depuis toujours, que les gens qui y recourent sont de plus en plus nombreux.
Alors, doit-on approuver ce comportement ?

Il est indéniable que la violence engendre de graves conséquences. Tout d'abord, ce n'est pas un moyen approprié pour convaincre les autres d'accepter nos opinions et nos pensées. En outre, les personnes qui y recourent sont souvent des gens au caractère faible, ce qui les bloque pour communiquer correctement avec les autres. Enfin, le recours à une discussion basée sur le respect, reste la meilleure manière pour comprendre les différents points de vue et éviter beaucoup de problèmes. L'exemple qui peut illustrer le mieux cette idée est celui du roi Créon qui n'a pas réussi à persuader sa nièce Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui lui a coûté la mort de son fils Hémon et de sa femme Eurydice.

Tout compte fait, on peut déduire que la violence, qui provoque souvent de fâcheuses retombées, est un choix à désapprouver. On peut ajouter qu'elle devient parfois une solution à une situation bien déterminée.



Réponse : Correction : La violence de alienor64, postée le 12-08-2020 à 10:42:39 (S | E)
Bonjour ahmed56

Bravo ! Votre texte est à présent correct.

Bonne continuation



Réponse : Correction : La violence de ahmed56, postée le 12-08-2020 à 11:11:13 (S | E)
Merci infiniment pour votre patience ^_^



Réponse : Correction : La violence de ahmed56, postée le 12-08-2020 à 11:14:24 (S | E)
alienor64, pouvez-vous m'aidez à corriger l'autre texte s'il vous plait *.*?




[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










Partager : Facebook / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : -ing | AS / LIKE | Abréviations | Accord/Désaccord | Activités | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Be | Betty | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contractions | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Ecole | En attente | Exclamations | Faire faire | Famille | Faux amis | Films | For ou since? | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Get | Goûts | Grammaire | Guide | Géographie | Habitudes | Harry Potter | Have | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Make/do? | Maladies | Mars | Matilda | Modaux | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Neige | Nombres | Noms | Nourriture | Négation | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Plus-que-parfait | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Present perfect | Pronoms | Prononciation | Proverbes et structures idiomatiques | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Question Tags | Relatives | Royaume-Uni | Say, tell ou speak? | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Suggérer quelque chose | Synonymes | Temps | Tests de niveau | There is/There are | Thierry | This/That? | Tous les tests | Tout | Traductions | Travail | Téléphone | USA | Verbes irréguliers | Vidéo | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de néerlandais | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours, leçons et exercices d'anglais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.