Cours d'anglais gratuitsRecevoir 1 leçon gratuite chaque semaine // Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
Des millions de comptes créés.

100% gratuit !
[Avantages]


Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon d'anglais !



- Accueil
- Aide/Contact
- Accès rapides
- Lire cet extrait
- Livre d'or
- Nouveautés
- Plan du site
- Presse
- Recommander
- Signaler un bug
- Traduire cet extrait
- Webmasters
- Lien sur votre site



> Nos sites :
-Jeux gratuits
-Nos autres sites
   


Apprendre l'anglais > Cours & exercices d'anglais > Exercices d'anglais > test d'anglais n°129580 : Dictée : La protection des tortues 2/2

> Plus de cours & d'exercices d'anglais sur les mêmes thèmes : Confusions | Dictées | Mots [Autres thèmes]
> Tests similaires : - Bilan orthographique de base / débutants - Prétérit ou present perfect - Although / in spite of / despite - Adverbes : Still, yet et already - Attendre : wait/expect - Distinction entre Like et As - Again ou Back? - FOR-Savoir l'employer
> Double-cliquez sur n'importe quel terme pour obtenir une traduction...


Dictée : La protection des tortues 2/2



Ce test comporte un certain nombre d'erreurs grammaticales, d'orthographe, mais il n'y a jamais d'erreur au niveau des noms de personnages, du choix des mots ou de la syntaxe. Il faut essayer de les retrouver en cliquant dessus.


Dictée : La protection des tortues 2/2
Test réalisé par denis76

Bonjour et bienvenue pour ce second épisode relatif aux tortues:

La  protection  des  tortues.

(Deuxième partie)

Rappel sommaire de la partie 1 :

C'est toujours avec fascination que nous observons la grâce d'une tortue au sein de son milieu naturel. Toutefois, elles sont menacées par l'homme pour sa viande,
ses oeufs, sa peau, sa graisse, sa carapace, qui provoquent ainsi un déclin drastique des populations.
Des recherches sont en cours, notamment avec la "Marine Research Foundations" afin de limiter les marchés noirs.


Cependant il existe des centres de protection des tortues dont le
«Turtle Hatchery de Kosgoda» au Sri Lanka, qui est un centre artisanal mais qui a le
mérite d
'exister. On y voit d'abord l'écloserie, où les gardiens ramassent, la nuit, les œufs
pondus sur la plage
 pour les placer dans des « couvoirs » selon les dates de ponte
afin de surveiller la naissance.

 Les œufs sont ainsi conservés en toute sécurité, enterrés dans le sable jusqu'au moment
de leur éclosion.  Puis les bébés tortues sont relâchés dans la mer sous surveillance
de prédateurs tels les oiseaux ou les crabes pour augmenter leur chance de survie.

Dans ce centre, on retrouve également des tortues blessées ou entravées avec des cordes ou du matériel de pêche,
des nageoires abîmées ou nécessitant des premiers soins d'urgence avant d' être transférées à nouveau dans leur milieu naturel. 
D'autres sont placées dans des bassins car elles sont handicapées ; aveugles, nageoires ou pattes coupées,
car elles seraient incapables de survivre en pleine nature. 

Comment ne pas évoquer les périodes de nidifications, qui restent un moment de fascination et d'émotions intenses pour les observateurs. 
La nuit, les tortues émergent de la mer. D'immenses tortues luth pouvant peser jusqu'à 900 kg et mesurer 3 mètres de long,
se hissent sur la terre ferme, façonnent tout d'abord leur nid en utilisant leurs pattes arrière, puis pondent 80 à 100 œufs avant de soigneusement
camoufler les couvées dans le sable et de regagner lentement la mer.
Ce nombre compense la forte mortalité qui empêche la plupart des tortues d'atteindre la maturité.
Elles reviennent plusieurs fois sur la plage au cours de la saison. On compte près de dix venues pour les tortues luth et
cinq pour les autres groupes.
Environ deux mois plus tard, les bébés tortues se frayent un chemin hors du sable et se précipitent vers la mer.
 

Les tortues sont des créatures extraordinaires, reconnues pour leur longévité (50 à 150 ans). Toutefois, leur nombre régresse
puisque les plages, où elles pondent, sont de plus en plus dégradées par la hausse du niveau de la mer ou par l'érosion,

le changement climatique ou la
destruction des œufs.


Merci de votre participation et à bientôt !  

 

Ce texte contient 10 erreurs.

Brief reminder of Part 1 (without mistake ) :
It ' s always fascinating to watch the grace of a sea turtle in its natural habitat. However, they are threatened by man for their meat, eggs, skin, fat and shells, causing a drastic decline in populations. Research is underway, in particular with the ' Marine Reseach Foundation ' , to limit black markets

. However, there are turtle protection centres, including the ' Turtle Hatchery in Kosgoda, Sri Lanka ' , which is a small-scale centre but has the merite of existing. The first thing you ' ll see is the hatchery, where guards collect the eggs laid on the beach at night and place them in ' hatcheries ' acording to the laying dates, to monitor the births.
The eggs are kept in complete safety, buried in the sand until they hatch. The baby turtles are then released back into the sea under the watchfull eye of predators such as birds and crabs, to incraese their chances of survival.
In this centre, we also find turtles that are injured or tied up with ropes or fishing tackle, with damaged flippers or needing emergency first aid before being transfered back to their natural environment. Others are placed in tanks because they are disabled; blind, with flippers or legs cut off, because they would be unable to survive in the wild.
It ' s impossible not to mention the nesting season, which remains a moment of fascination and intense emotion for observers. At night, the turtles emerge from the sea. Huge leatherback turtles, weighting up to 900 kg and measuring 3 metres in length, haul themselves out onto dry land, first building their nests using their hind legs, then laying 80 to 100 eggs before carefuly camouflaging the hatchlings in the sand and slowly returning to the sea. This number compensates for the high mortality rate that prevents most turtles from reaching maturity.
They return to the beach several time during the season. Leatherback turtles make around ten visits and other groups five. Around two months later, the baby turtles make their way out of the sand and head for the sea.

Turtles are extraordinary creature, renowned for their longevitea (50 to 150 years ). However, their numbers are dwindling as the beaches where they lay their eggs are increasingly degraded by rising sea levels, erosion, climate change and the destruction of eggs.

Cliquez sur les erreurs :
       







Fin de l'exercice d'anglais "Dictée : La protection des tortues 2/2"
Un exercice d'anglais gratuit pour apprendre l'anglais.
Tous les exercices | Plus de cours et d'exercices d'anglais sur les mêmes thèmes : Confusions | Dictées | Mots










 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Exercices | Aide/Contact

> INSEREZ UN PEU D'ANGLAIS DANS VOTRE VIE QUOTIDIENNE ! Rejoignez-nous gratuitement sur les réseaux :
Instagram | Facebook | Twitter | RSS | Linkedin | Email

> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours de français | Cours de mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'italien | Cours d'allemand | Cours de néerlandais | Tests de culture générale | Cours de japonais | Rapidité au clavier | Cours de latin | Cours de provençal | Moteur de recherche sites éducatifs | Outils utiles | Bac d'anglais | Our sites in English

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée | Cookies.
| Cours, leçons et exercices d'anglais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès. | Livre d'or | Partager sur les réseaux