Cliquez ici pour revenir à l'accueil... Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


Comme
2 millions de
personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon d'anglais...
Cliquez ici !




- Accueil
- Aide/Contact
- Accès rapides
- Imprimer
- Lire cet extrait
- Livre d'or
- Nouveautés
- Plan du site
- Presse
- Recommander
- Signaler un bug
- Traduire cet extrait
- Webmasters
- Lien sur votre site




> Publicités :




> Partenaires :
-Jeux gratuits
-Nos autres sites
   


[Italien]Petit chien extraordinaire (suite)

Cours gratuits > Forum > Forum Italien || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


[Italien]Petit chien extraordinaire (suite)
Message de fiofio1 posté le 03-09-2017 à 14:24:30 (S | E | F)
Bonjour à tous et en particulier à ceux qui aiment les chiens!

Vous savez maintenant que Bigoudi était le meilleur chien du monde.
Je vous invite à traduire en français le texte ci-dessous.
Puis, si cela vous intéresse, vous pouvez répondre en français ou en italien à la question subsidiaire.


Ma tra i tanti ricordi, il più vivo rimane indubbiamente il giorno in cui lo portai per la prima volta in spiaggia. Aveva appena tre mesi e non aveva mai visto il mare. C'è da dire che i Coton de Tulear sono cani originari del Tibet, per cui, sono anche gli antenati di Bigoudi. E se da un lato hanno tutti conosciuto la neve, dall'altro, non hanno mai bazzicato con mari e oceani... Per tale motivo, temevo il primo contatto del mio cagnolino con il Mediterraneo.

Dunque, arrivati al mare, lo presi in braccio, e con infinita precauzione mi inoltrai in acqua con lui. A mano a mano che mi addentravo e allorché l'acqua era ancora a cinquanta centimetri sotto di lui, Bigoudi cominciò a muovere le zampette come fosse già dentro, quasi a dirmi: "Dai, non temere, guarda quello che so fare!" Quando finalmente lo misi in acqua fu soddisfatto, e istintivamente nuotò a mo' di campione!

Non fu neanche sorpreso!... Fui io a esserlo... felice e meravigliato come un bambino...


Question subsidiaire : Les Cotons de Tulear sont des chiens originaires du Tibet. Or, Tulear est une ville de Madagascar...
Comment expliquer ce mystère?




Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de visconte, postée le 05-09-2017 à 20:30:51 (S | E)
Bonjour,

C'est correct en italien d'écrire : arrivati al mare, lo presi in braccio ? En français, ce ne le serait pas, le participe en épithète détaché ne pouvant se rapporter qu'au sujet de la proposition.



Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de fiofio1, postée le 06-09-2017 à 00:18:39 (S | E)
Bonsoir visconte merci pour votre question!

La phrase italienne est : "Arrivati al mare, lo presi in braccio."
"Arrivati" est "un participio passato assoluto" (un participe passé absolu). Ce participe passé est dit "absolu" parce qu'il n'est pas accompagné d'un auxiliaire.
On aurait pu écrire : Quando fummo arrivati, ou bien, Essendo arrivati, ou bien, Quando io e il cane fummo arrivati...
Il est inutile d'écrire l'auxiliaire car le lecteur peut l'imaginer facilement.
"Arrivati" a une fonction verbale qui n'a rien à voir avec une épithète.

Autre exemple de participe passé absolu: --> Terminata la cena, Pietro si alzò.--> Le dîner (étant) terminé, Pierre se leva.
On remarque que dans cette phrase, la proposition principale est "Pietro si alzò". La subordonnée a un sens actif, c'est pourquoi le participe passé "terminata"
s'accorde avec le complément d'objet direct "la cena".

Je vous conseille de revoir dans votre grammaire italienne cette notion de "participio passato assoluto".
Bon courage et à bientôt!





Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de alucia, postée le 07-09-2017 à 16:20:40 (S | E)
Mais, parmi tant de souvenirs, le plus intense, sans l'ombre d'un doute est celui du jour où je le portai à la plage. Il avait à peine trois mois et n'avait jamais vu la mer. Faut-il le préciser? Les Cotons de Tulear sont des chiens originaires du Tibet et de fait, ils sont aussi les ancêtres de Bigoudi.

Alors, si d' un côté ils ont tous connu la neige, d'un autre ils
n'ont jamais côtoyé la mer ou les océans. Voilà pourquoi j'appréhendais le contact de mon chien avec la Méditerranée.

Donc, une fois arrivés à la mer, je le pris dans mes bras et avec une infinie précaution, je m'avançai dans les flots. Au fur et à mesure que je m'enfonçais et alors qu'il se trouvait encore à 50cm au-dessus de l'eau, Bigoudi commença à bouger ses petites pattes comme s'il :
avait été dedans et il me disait; « Allez ,su ! n'aie pas peur, regarde ce que je sais faire ! »
Lorsque finalement je le mis à l'eau il fut très content et instinctivement il nagea tel un champion.

Il ne fut même pas surpris .Ce fut à moi à l'être,heureux et
émerveillé comme un enfant.



Un testo carino,carino come il principino Bigoudi



Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de chilla, postée le 07-09-2017 à 22:19:58 (S | E)

Bonsoir,

Parmi tous les souvenirs, le plus présent à mon esprit est incontestablement celui où, pour la première fois, je l'emmenai à la plage. Il avait tout juste trois mois et il n'avait jamais vu la mer. Il est vrai que les Cotons de Tuléar, les ancêtres de Bigoudi, sont des chiens originaires du Tibet et, de ce fait, plus à l'aise au contact de la neige que de l'eau de mer. C'est la raison pour laquelle j'appréhendais sa première rencontre avec la Méditerranée. Alors, une fois sur place, je le pris dans mes bras et, avec une infinie précaution, je m'avançai dans l'eau. Au fur et à mesure que je m'éloignais du rivage et alors que l'eau était encore à cinquante centimètres sous lui, Bigoudi commença à bouger ses petites pattes comme s'il était déjà immergé et qu'il me disait : "Allez, n’aie pas peur, regarde ce que je sais faire".

Quand, enfin, je le mis dans l'eau, il fut satisfait et instinctivement se mit à nager tel un champion. Il ne fut même pas surpris, alors que moi... oui je le fus, heureux et émerveillé comme un enfant !



Che tenero questo Bigoudi, mi sembra quasi di vederlo!

fiofio

-------------------
Modifié par chilla le 10-09-2017 13:05



Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de fiofio1, postée le 10-09-2017 à 11:18:15 (S | E)
alucia ! Bonne traduction !
Et vous avez compris que Bigoudi était un petit prince !

Quelques détails méritent cependant votre attention :
- "je le portai", il vaut mieux écrire : "pour la première fois, je l'emmenai à la plage".
- "50cm" ! C'est de l'arithmétique ! En français, on écrit : "cinquante centimètres".
- "comme s'il :" -- > Effacez les deux points.
- "disait;" --> mettez : "disait :"
- "su", c'est de l'italien ! Faites disparaître ce petit mot. Mettez : "Regarde donc"
- "Ce fut moi à l'être", c'est juste, mais il vaut mieux dire : "C'est moi qui le fus"...

Merci pour votre participation !
A bientôt !




Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de jod47, postée le 10-09-2017 à 14:39:41 (S | E)
Buongiorno a tutti!

Grazie fiofio,seguiamo con piacere le "avventure" di Bigoudi il tuo carino cagnolino! C'è tanta tenerezza tra voi due!
Merci fiofio, nous suivons avec plaisir les aventures de Bigoudi ton adorable petit chien.Il y a tant de tendresse entre vous!

Voici ma proposition:

Mais parmi tant de souvenirs, le plus vivace reste indubitablement le jour où pour la première fois je l'emmenai à la plage. Il avait à peine trois mois et n'avait jamais vu la mer.Il faut dire que les "Cotons de Tuléar" sont originaires du Tibet et de ce fait sont donc les ancêtres de Bigoudi. Si, d'une part ils ont tous connu la neige, d'autre part ils n'ont jamais fréquenté les mers et les océans. Pour cette raison je craignais le premier contact de mon petit chien avec la Méditerranée.

Donc, arrivés sur place je le pris dans mes bras et avec d'infinies précautions j'avançais dans la mer. Au fur et à mesure de notre progression et alors que l'eau était encore à cinquante centimètres sous lui, Bigoudi commença à agiter ses petites pattes comme s'il s'y trouvait déjà , comme s'il me disait "Sois tranquille, n'aie pas peur , regarde ce que je sais faire". Quand finalement je le mis dans la Grande Bleue il en fut satisfait et d'instinct se mit à nager comme un champion.
Il n'eut même pas l'air surpris, et ce fut moi à l'être, heureux et émerveillé comme un enfant.

En ce qui concerne le "mystère" des Cotons de Tuléar, voici quelques explications : "Le Coton de Tuléar n’est apparu en Europe que depuis quelques années puisque le premier sujet est arrivé en France en 1977. Jusqu’alors, il n’avait toujours vécu qu’à Madagascar et était inconnu dans le reste du monde. Il est pratiquement impossible de remonter avec certitude à ses origines, même si l’influence de chiens français, et en particulier de l’ancien Barbichon, paraît évidente."

Le lien avec le Tibet vient peut-être de la confusion (toute relative!) avec le Terrier Tibétain ? :
www.mascotarios.org

A bientôt pour de nouvelles "aventures" de Bigoudi?


-------------------
Modifié par jod47 le 14-09-2017 09:16





Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de visconte, postée le 11-09-2017 à 16:03:06 (S | E)
Autre exemple de participe passé absolu: --> Terminata la cena, Pietro si alzò.--> Le dîner (étant) terminé, Pierre se leva.
On remarque que dans cette phrase, la proposition principale est "Pietro si alzò". La subordonnée a un sens actif, c'est pourquoi le participe passé "terminata"
s'accorde avec le complément d'objet direct "la cena".

Je vous conseille de revoir dans votre grammaire italienne cette notion de "participio passato assoluto".
Bon courage et à bientôt!


Bonjour fiofio,
Une remarque et une quetion :

Pour moi, cena est plutôt sujet de terminata...
Et arrivati s'accorde avec quoi dans la phrase initiale ?

Cordialement.



Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de fiofio1, postée le 11-09-2017 à 23:38:22 (S | E)
Bonsoir visconte !

- Vous me dites que selon vous, "cena" est sujet et non C.O.D.
Peut-être aurais-je dû écrire pour être plus clair : "Ayant terminé son dîner, Pierre se leva".
Quoi qu'il en soit, nous devons bien nous mettre en tête que la grammaire française et la grammaire italienne ne correspondent pas en tous points.
Par exemple, en italien l'adjectif épithète n'existe pratiquement pas. Les épithètes françaises sont des attributs italiens.
En italien, epiteto signifie "surnom". L'attribut français est relié au sujet par l'un des verbes d'état : être, sembler, devenir, paraître...
Cette notion n'existe pas en italien.

- Vous me demandez "avec quoi s'accorde arrivati". C'est mon chien et moi qui sommes arrivés à la plage.
Et remarquez au passage : en français on dit "mon chien et moi"". Mais en italien, on dit : "io e il mio cane" --> "moi et mon chien".
Autre exemple : en français, on écrit : - A bientôt ! --> Il a une espace entre le dernier "t" et le point d'exclamation.
Et en italien, on écrit : - A presto! --> Il n'y a pas d'espace entre le "o" et le point d'exclamation... etc.

Il y a donc de nombreuses différences entre le français et l'italien. Nous n'y pouvons rien : c'est à nous de nous adapter.
Soyons raisonnables et mettons en application cette pensée d'André Gide : "L'intelligence, c'est la faculté d'adaptation."

Bon courage et à bientôt !






Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de chilla, postée le 12-09-2017 à 14:57:11 (S | E)
Bonjour,

Le texte tourne autour de Bigoudi et de son maître, les deux seuls protagonistes, et "Arrivati al mare", est une forme abrégée du gérondif passé : "essendo arrivati " = "arrivati" (chi sono arrivati? Loro; loro chi? Bigudi e il suo padrone). Ne pas les mentionner, est un moyen d'alléger la phrase, de lui donner un rythme, un style.
Fiofio aurait pu très bien écrire : "Dopo che io e Bigudi fummo arrivati al mare...ecc.". La syntaxe lui permet de ne pas avoir recours à cette construction.





Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de fiofio1, postée le 12-09-2017 à 15:12:52 (S | E)
chilla pour ta traduction!

... Traduction à laquelle je n'ai rien trouvé à redire !
Donc Bigoudi était un champion de natation et toi tu es une championne en italien et en français !
Bravo ! Car il n'est pas facile de maîtriser vraiment deux langues.
Merci pour ta participation.
Mais maintenant que tu t'es engagée dans la voie de la perfection, sois prudente, car un faux pas surtout en français,
peut arriver au moment où l'on s'y attend le moins !... Figure-toi que j'ai trouvé plusieurs dizaines d'erreurs dans mon dictionnaire italien-français
de deux-mille-trois-cents pages !... Par exemple, à la page 1316, --> voici un copier-coller --> A interiez.
bonsoir: buonasera a tutti!, bonsoir toute le monde! Il y a quatre erreurs. Peux-tu me dire lesquelles?
Merci pour tout!
A bientôt!



Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de chilla, postée le 12-09-2017 à 20:19:12 (S | E)

Ouhhh ! La perfection est un chemin tortueux peuplé d'embûches. E in campo di grammatica, o di lingua, ovviamente non solo straniera, meglio applicare l'adagio : "La prudenza non è mai troppa !

bonsoir: buonasera a tutti!, bonsoir toute le monde!

Je corrige ce que je comprends, mais que veut dire "A interiez" ?

Bonsoir : Buonasera a tutti!, Bonsoir toute le monde !

Dans l'ordre :
Majuscule / espace avant les deux points / majuscule / virgule après le point d'exclamation / majuscule / "tout" / espace avant le point d'exclamation.

!



Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de alucia, postée le 12-09-2017 à 22:03:46 (S | E)
Buonasera a tutti !

Une question ingénue : faut-il vraiment donner autant d' importance à ces espaces (féminines) 'dont j'ignorais l'existence même,

il y a peu de temps . Comment ne pas confondre l' usage des espaces dans les deux langues ?

alucia



Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de chilla, postée le 12-09-2017 à 23:50:18 (S | E)
Bonsoir Alucia,

Maintenant que tu sais, tu feras attention à la dfférence d'espace dans la ponctuation de ces deux langues.

Jette un coup d'oeil ici :
Lien internet


En fraçais, on laisse un espace entre le mot et ? ! : ; parce qu'on considère ces points comme étant doubles, puisque formés de deux signes. Mais cela n'est pas le cas en italien, ni en anglais d'ailleus, ou encore en espagnol.

Ah ! L'exception française !!!

Les espaces, dans une langue écrite, ne sont jamais le fruit du hasard.





Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de fiofio1, postée le 13-09-2017 à 16:07:25 (S | E)
Bonjour jod ! Bravo pour ta traduction !

Cependant, ta phrase suivante doit être améliorée : --> ... "alors que l'eau était encore à cinquante centimètres sous lui, Bigoudi commença à agiter ses petites pattes comme s'il s'y trouvait déjà dedans."
D'abord, le mot "eau" étant employé trop souvent dans ton texte, je te suggère de choisir l'un des termes suivants :
la surface, l'élément liquide, la Grande Bleue, la mer...
Mais ce qui est plus grave, c'est le pléonasme "il s'y trouvait déjà dedans."

Ta phrase pourrait devenir par exemple : ... alors que la surface était encore à cinquante centimètres sous lui, Bigoudi commença à agiter ses petites pattes,
comme s'il se trouvait déjà dans l'eau.

Merci aussi pour tes recherches sur l'origine du Coton de Tuléar. Tu t'es bien documentée.
Je donnerai le résultat de mes investigations sous peu.

Merci pour ta participation.
A bientôt !



Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de fiofio1, postée le 13-09-2017 à 18:56:38 (S | E)
Bravo chilla!

Tu as relevé les quatre erreurs essentielles remarquées aussi par moi. Mais en plus, et tu as raison, tu as soulevé le problème des majuscules.
Mais au prix atteint en bourse aujourd'hui par les majuscules, ne pas les utiliser représente une économie substantielle pour les imprimeurs !
C'est pourquoi, on ne les emploie pas toujours, et cela se vérifie dans plusieurs dictionnaires. Mais la majuscule reste essentielle au début d'une phrase composée
d'un sujet, d'un verbe et éventuellement d'un complément...
Pour "A interiez.", il faut comprendre A/ Quand "buonasera" est une interjection --> interiezione, --> Buonasera signora!--> Bonsoir, madame !
parce "B s. f. inv." concerne le cas où B/ "Buonasera" est un substantif féminin invariable.--> dare la buonasera --> souhaiter le bonsoir

Merci pour ta réponse sympathique, rapide et juste.
A bientôt!



Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de alucia, postée le 14-09-2017 à 06:52:58 (S | E)
Bonjour Fiofio1,

En italien j'ai rencontré l'expression :"Oggi porto io i ragazzi a scuola".

Peut-on employé le même verbe en français ?

fiofio



Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de jod47, postée le 14-09-2017 à 09:56:13 (S | E)
Buongiorno a tutti,

Merci fiofio pour tes suggestions..Tu as raison , il y avait vraiment beaucoup d'eau dans cette phrase alors pour remédier à cette "crue" j'ai apporté des modifications à ma traduction!



Bonne journée!




Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de fiofio1, postée le 14-09-2017 à 15:00:48 (S | E)
Bonjour alucia!

Merci pour votre question sur le verbe portare. C'est une demande intéressante car si on veut étudier la langue italienne, on s'aperçoit vite que le verbe "portare"
ne se traduit pas toujours par porter en français. Ce serait trop beau et trop simple. Au contraire, il y a une trentaine de façons différentes de traduire
le verbe "portare."

Votre phrase est : "Oggi porto io i ragazzi a scuola."
La traduction de votre phrase est : Aujourd'hui, c'est moi qui emmène les enfants à l'école.
Votre question est : "Peut-on employer le même verbe en français."
Si on les emmène en voiture, on peut dire : c'est moi qui conduis les enfants à l'école.
Mais on ne porte pas les enfants à l'école. Il est vrai qu'une mère peut porter son enfant au bras, elle peut le porter sur le dos, elle peut le porter dans son sein, sur le cœur, dans son cœur, le porter aux nues (dire beaucoup de bien de lui)

Voici quelques exemples, juste pour s'amuser un peu : parfois portare signifie porter, parfois non !...

portare q. sugli scudi, hisser q. sur le pavois, porter q. aux nues
portare la mano al petto, porter la main à la poitrine
portare q. in palma di mano, tenir q. en grande estime, en haute considération;
portare il basto, plier l'échine
è sua moglie che porta i calzoni, c'est sa femme qui porte la culotte
portare un braccio al collo, porter un bras en écharpe
ciò non porta conseguenze, cela ne tire pas à conséquences
portare un esempio, donner un exemple
che notizie ci porta?, quelles nouvelles nous apportez-vous?
portare l'acqua al proprio mulino, apporter de l'eau à son moulin
porta la macchina in garage, mets la voiture au garage
porta la macchina da dieci anni, il conduit depuis dix ans
va' a portare fuori il cane, sors le chien

Et figurez-vous qu'en consultant un bon dictionnaire, on peut continuer ainsi jusqu'à demain !
Si cela vous intéresse, je peux vous envoyer un copier-coller de tous les exemples qui sont dans mon dictionnaire : vous aurez de quoi vous occuper !
Bon courage, alucia ! A bientôt !






Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de fiofio1, postée le 17-09-2017 à 12:02:10 (S | E)
Bonjour à vous qui avez compris la profondeur des sentiments qui unissent l'homme et le chien !

Aujourd'hui, je vous propose ma traduction.

Mais parmi tous mes souvenirs, le plus vif demeure indubitablement celui du jour où je l'emmenai pour la première fois à la plage. Il avait à peine trois mois et il n'avait jamais vu la mer. Il faut dire que les Cotons de Tuléar, ancêtres de Bigoudi, sont des chiens originaires du Tibet. Et si d'une part ils ont connu la neige,
d'autre part, ils n'ont jamais fréquenté les mers et les océans... C'est pourquoi, je craignais le premier contact de mon petit chien avec la Méditerranée.

Donc, arrivés à la plage, je le pris dans mes bras et avec d'infinies précautions j'entrai dans l'eau. Au fur et à mesure que j'avançais et alors qu'il se trouvait à cinquante centimètres de la surface, Bigoudi commença à mouvoir ses petites pattes comme s'il se trouvait
déjà au contact de l'élément liquide et comme pour me dire : "Allons, ne crains rien, regarde ce que je sais faire !".
Quand finalement je le mis dans l'eau, il fut satisfait et instinctivement il nagea comme un champion !

Il ne fut même pas surpris !... C'est moi qui le fus... heureux et émerveillé comme un enfant...

Question subsidiaire : Au Tibet, il existe depuis des millénaires les Terriers du Tibet. Ce sont des chiens très mignons. Ils sont protégés du froid rigoureux
par de longs poils. Il paraît qu'un bateau dans lequel se trouvaient plusieurs de ces chiens fit naufrage devant le port de Tuléar, une ville de Madagascar.
Ces chiens ont survécu et se sont multipliés. On les appela les "Cotons de Tuléar"...

à tous pour l'intérêt que vous avez porté à Bigoudi.
pour vos questions et vos réponses !

Et si vous voulez un chien de compagnie, choisissez un Coton de Tuléar : vous ne le regretterez jamais.






Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de italine, postée le 17-09-2017 à 23:32:26 (S | E)
Bonjour, belle histoire en effet...

Hypothèse pour la question subsidiaire, sous toute réserve...

Ce petit chien aurait pu servir d'animal de compagnie à la noblesse tibétaine ou aux riches marchands et les aurait donc suivis dans leurs déplacements, sur terre comme sur mer... Ainsi certains spécimens auraient pu être confisqués par des vilains pirates ou débarqués sur des côtes au cours d'échanges commerciaux. Pourquoi pas à Madagascar, par exemple, qui représentait un grand centre d'intérêt ? Ensuite, les Français présents aussi là-bas s'y seraient intéressés, et c'est ainsi que ces chères petites boules blanches auraient atterri parmi nous.

Fin de l'histoire ;-)

Un peu difficile pour moi de traduire sans risquer de grosses fautes !



Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de italine, postée le 17-09-2017 à 23:37:41 (S | E)
Mille excuses, je n'avais pas vu que la question avait été traitée. Je n'avais pas bien lu les dates des réponses.
Finalement, je n'étais pas loin de la vérité !



Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de visconte, postée le 19-09-2017 à 11:23:14 (S | E)
"Donc, arrivés à la plage, je le pris dans mes bras et avec d'infinies précautions j'entrai dans l'eau"

Excuse-moi, fiofio, mais c'est incorrect en français ! le participe ne peut que s'accorder au sujet de la phrase, qui est je.
Je le dis assez à mes élèves !
Ici, arrivé(s) est une épithète détachée, non le verbe d'un proposition participiale autonome puisqu'il n'a pas de sujet propre.

Comme on ne peut pas dire "nous (étant) arrivés à la plage", il faut soit transformer en PSC : "quand nous fûmes arrivés..." soit dire : "arrivé avec lui à la plage, je le pris...", afin que le participe soit correctement accordé.

Merci de vos explications. Vous êtes bien sûr que cette tournure est correcte en italien, même si on l'utilise couramment ?




Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de eury, postée le 20-09-2017 à 19:49:00 (S | E)
Bonsoir à tous,
Pour ma part, je suis entièrement d'accord avec les remarques de Visconte concernant le participe passé employé absolument tant en français qu'en italien et le fait que "essendo" soit sous-entendu ne change rien à l'affaire. En français, il faut que le sujet du participe passé soit identique à celui de la proposition principale pour qu'il puisse être omis avant ce participe (ex."Partis tôt à la plage, mon chien et moi pûmes nous amuser tranquillement"). Dans le cas contraire, il est nécessaire de mettre un sujet au participe et le groupe sujet+participe devient une proposition subordonnée participiale = ablatif absolu latin (ex. "le soleil une fois couché, la soirée devient fraîche"). Si cette règle n'est pas respectée, on obtient des phrases incorrectes du genre :"Ouvrant la gueule, le public admirait la panthère" où le public est censé ouvrir une "gueule" toute grande ! ou encore, sachant que c'est une petite fille qui parle : "tombée de l'arbre, ma grand-mère me soigna" ! Dans ce cas, il s'agit d'une grand-mère encore fort alerte car capable de grimper aux arbres.
Je suis allée consulter "la Grammatica Italiana con nozioni di linguistica" di M.Dardano e Pietro Trifone (Zanichelli,2012/2013). A la p.460, il est écrit : "E' molto frequente la temporale implicita col paricipio passato, anche preceduto da "una volta" (es. "una volta superato questo problema, tutto si aggiusterà"). In questo esempio il participio ha un suo soggetto(questo problema), diverso dal soggetto della principale(tutto), rispetto alla quale è sintatticamente autonomo; si chiama perciò participio assoluto (dal latino "abolutus"=sciolto). Non è più assoluto quando il soggetto è lo stesso: "vinti dalla stanchezza, si misero a dormire". La forma implicita è possibile solo se il soggetto della temporale è lo stesso della reggente.
Donc, j'en conclus qu'en italien, la construction est la même qu'en français et que les sujets doivent être identiques de part et d'autre pour que le sujet puisse être omis avant le participe.



Réponse : [Italien]Petit chien extraordinaire (suite) de visconte, postée le 20-09-2017 à 21:40:55 (S | E)
Je me sentais un peu seul, d'autant que je n'avais rien trouvé chez Treccani. J'adore vos exemples !
Merci de vos explications convaincantes.

-------------------
Modifié par chilla le 20-09-2017 23:57
Ouvert un nouveau post.






[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Forum Italien

Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : -ing | AS / LIKE | Abréviations | Accord/Désaccord | Activités | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Be | Betty | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contractions | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Ecole | En attente | Exclamations | Faire faire | Famille | Faux amis | Films | For ou since? | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Get | Goûts | Grammaire | Guide | Géographie | Habitudes | Harry Potter | Have | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Make/do? | Maladies | Mars | Matilda | Modaux | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Neige | Nombres | Noms | Nourriture | Négation | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Plus-que-parfait | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Present perfect | Pronoms | Prononciation | Proverbes et structures idiomatiques | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Question Tags | Relatives | Royaume-Uni | Say, tell ou speak? | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Suggérer quelque chose | Synonymes | Temps | Tests de niveau | There is/There are | Thierry | This/That? | Tous les tests | Tout | Traductions | Travail | Téléphone | USA | Verbes irréguliers | Vidéo | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de néerlandais | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours, leçons et exercices d'anglais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.