Cliquez ici pour revenir à l'accueil... Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon d'anglais !



- Accueil
- Aide/Contact
- Accès rapides
- Imprimer
- Lire cet extrait
- Livre d'or
- Nouveautés
- Plan du site
- Presse
- Recommander
- Signaler un bug
- Traduire cet extrait
- Webmasters
- Lien sur votre site




> Publicités :




> Partenaires :
-Jeux gratuits
-Nos autres sites
   


Mon père

Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Mon père
Message de azeddine1 posté le 30-10-2019 à 21:41:47 (S | E | F)
Bonsoir mes amis.
Pourriez-vous m'aider à corriger ce texte? Merci d'avance.
Je perdis à vie, mon père qui était malade. Je sentais de grandes douleurs, son départ fortuit nous laissait sous le choc. Ma mère, moi, ma sœur, mes frères et toute la famille étaient tristes et choqués par cette mauvaise nouvelle. Ma relation avec lui était exceptionnelle, il était comme mon grand frère, je l’aimais beaucoup. Il était tendre et gentil avec nous et avec tout le monde. Je me le souviens depuis mon enfance, il sortait quotidiennement de la maison pour travailler et nous apporter nos besoins en vêtements, nourritures, scolaires... C’est vrai qu’il était un peu autoritaire mais c’était pour notre bénéfice. Il voulait nous voir en meilleure situation, il nous poussait à lire et à respecter tout le monde. Mais, maintenant il est parti pour jamais, il laissa une grande place et un vide après son décédés. « Mon père où êtes-vous ? Revenez s’il vous plaît » me demandais-je. Je me souviens son sourire et ses conseils riches de sagesse. J’ai accepté mon destin car un jour moi aussi je vais partir et je vais le rencontrer au paradis. L’essentiel est de vivre comme le Dieu nous a ordonné et de faire le bien et rein que le bien et d’avoir un bon comportement.
Quand je voyageais à la ville où mon père avait été enterré, je me dirigeai à son tombeau et je lui parlais et remercias pour tous ce qu’il me faisait et donnait durant sa vie et aussi après son départ. « Je vous aime mon père et je ne vous oublie pas » .


Réponse : Mon père de alienor64, postée le 31-10-2019 à 00:44:14 (S | E)
Bonsoir azeddine1

Pourriez-vous m'aider à corriger ce texte?(espace devant un point d'interrogation) Merci d'avance.


Je perdis à vie(autre expression : 'à jamais'),(pas de virgule) mon père (point-virgule) qui(enlever ; mettre le pronom personnel sujet) était malade. Je sentais(autre verbe et autre temps : 'ressentir' au passé simple) de grandes douleurs(mal exprimé : employez le singulier et un autre adjectif plus adapté au mot 'douleur'), son départ fortuit (si votre père était malade, son départ n'a pas été fortuit car 'fortuit' signifie 'inattendu/inopiné/imprévu. Donc : autre adjectif) nous laissait(passé simple) sous le choc. Ma mère, moi(la bienséance demande de se citer en dernier), ma sœur, mes frères et toute la famille étaient(autre personne : puisque vous faites partie du groupe, vous devez conjuguer le verbe à la 1ere personne du pluriel) tristes et choqués par cette mauvaise nouvelle. Ma relation avec lui était exceptionnelle,(autre ponctuation : point-virgule) il était comme mon grand frère, je l’aimais beaucoup. Il était tendre et gentil avec nous et avec tout le monde. Je me le(erreur : on se souvient de quelqu'un /de quelque chose, mais on se rappelle quelqu'un/quelque chose. Vous devez donc faire suivre le verbe d'une préposition et d'un pronom personnel COI)) souviens depuis mon enfance(enlever car inutile)), (pas de virgule)il sortait quotidiennement de la maison pour(mal exprimé : à remplacer par le participe présent de 'partir' et à la place de l'adverbe, mettez 'tous les jours') travailler et(enlever ; mettre une préposition indiquant le but) nous apporter nos besoins en vêtements, nourritures, scolaires(mal exprimé ; on travaille pour subvenir à nos besoins, à ceux de la famille. À reformuler en vous servant des cette indication)... C’est vrai(virgule) qu'(mieux : enlevez cette conjonction) il était un peu autoritaire(virgule) mais c’était pour notre bénéfice(autre mot). Il voulait nous voir en meilleure situation(mal exprimé. On comprend qu'il désirait pour vous un bel avenir ; en employant le mot 'situation' et un autre adjectif pour qualifier ce mot, reformulez cette phrase) , il nous poussait à lire et à respecter tout le monde. Mais,(pas de virgule) maintenant(virgule) il est parti pour jamais ('pour jamais' n'a pas de sens. C'est soit 'à jamais', soit 'pour toujours' : ces deux expressions ont la même signification) ,(pas de virgule) il laissa(mettre ce verbe au gérondif) une grande(accord avec 'vide') place et un(enlever) vide après son décédés(à enlever car inutile ; de plus, le nom est mal orthographié). « Mon père(virgule) où êtes-vous ? Revenez s’il vous plaît (c'est une injonction, donc : point d'exclamation) » me demandais-je(erreur : ce n'est pas à vous que vous le demandez, mais à votre père ; le pronom complément est donc incorrect) . Je me souviens (préposition : voir remarque à ce sujet en début de texte) son sourire et (préposition) ses conseils riches de sagesse. J’ai accepté mon destin car un jour(virgule) moi aussi(virgule) je vais partir(futur et non futur proche) et je vais(enlever) le rencontrer(autre verbe : 'retrouver' au futur) au paradis. L’essentiel est de vivre comme le Dieu nous a ordonné et de (enlever) faire(au gérondif) le bien et rein(orthographe) que le bien et d’avoir un bon comportement.
Quand je voyageais(autre verbe : 'aller') à(autre préposition) la ville où mon père avait été enterré, je me dirigeai(autre temps : imparfait) à(autre préposition avec ce verbe) son tombeau et je(enlever) lui parlais et(enlever ; mettre un point-virgule) remercias(erreur de personne et de temps : 1ere personne + imparfait. N'oubliez ni le pronom personnel sujet, ni le pronom personnel COD) pour tous( toujours au singulier devant 'ce que/ce qui') ce qu’il me faisait(autre temps : passé composé) et donnait(même remarque) durant sa vie et aussi après son départ. « Je vous aime(virgule) mon père et je ne vous oublie pas » (point en fin de phrase)

Bonne correction




Réponse : Mon père de azeddine1, postée le 31-10-2019 à 16:02:34 (S | E)
Bonsoir Alienor et merci beaucoup.
Je perdis à jamais mon père ; il était malade. Je ressentis d’une douleur affreuse, son départ nous laissa sous le choc. Ma mère, ma sœur, mes frères, toute la famille et moi étions tristes et choqués par cette mauvaise nouvelle. Ma relation avec lui était exceptionnelle ; il était comme mon grand frère, je l’aimais beaucoup. Il était tendre et gentil avec nous et avec tout le monde. Je me souviens de mon père, partant tous les jours travailler pour subvenir nos besoins. C’est vrai, il était un peu autoritaire, mais c’était pour notre intérêt. Il nous voulait une bonne situation, il nous poussait à lire et à respecter tout le monde. Mais maintenant, il est parti pour toujours en laissant un grand vide (j’ai modifié cette erreur mais je ne sais pas pourquoi il n’est pas rectifié). « Mon père, où êtes-vous ? Revenez s’il vous plaît ! » Lui demandais-je. Je me souviens de son sourire et de ses conseils riches de sagesse. J’ai accepté mon destin car un jour, moi aussi, je partirai et le retrouverai au paradis. L’essentiel est de vivre comme en faisant le bien et rien que le bien et d’avoir un bon comportement.
Quand j’allais en ville où mon père avait été enterré, je me dirigeais sur son tombeau et lui parlais ; je le remerciais pour tout ce qu’il m’a fait et donné durant sa vie et aussi après son départ. (J’ai employé l’imparfait car il me donne encore même après son décès) « Je vous aime, mon père et je ne vous oublie pas ».
Merci.



Réponse : Mon père de alienor64, postée le 01-11-2019 à 00:39:45 (S | E)

Bonsoir azeddine1

(Pour situer votre récit, vous devez le commencer par un repère temporel, par exemple : 'Ce jour-là, je...'/ Ce matin-là, je... / 'J'avais dix ans - ou l'âge de votre choix - quand je... ) Je perdis à jamais mon père ; il était malade. Je ressentis d'(enlever : 'ressentir 'est transitif, il est donc suivi d'un COD sans préposition) une douleur affreuse(mieux pour qualifier la douleur : 'intense' que vous placerez devant le nom), son départ nous laissa sous le choc. Ma mère, ma sœur, mes frères, toute la famille et moi-même étions tristes et choqués par cette mauvaise nouvelle. Ma relation avec lui était exceptionnelle ; il était comme mon grand frère, je l'aimais beaucoup. Il était tendre et gentil avec nous et avec tout le monde. Je me souviens de mon père,(pas de virgule) partant tous les jours travailler pour subvenir (ici, préposition : relisez l'indication dans la correction précédente) nos besoins. C'est vrai, il était un peu autoritaire, mais c'était pour notre intérêt(autre mot : 'bien'). Il nous(enlever) voulait (ici, pronom personnel complément précédé d'une préposition marquant le but)) une bonne situation, il nous poussait à lire et à respecter tout le monde. Mais maintenant, il est parti pour toujours en laissant un grand vide (j'ai modifié cette erreur mais je ne sais pas pourquoi il elle n'est pas rectifiée). « Mon père, où êtes-vous ? Revenez s'il vous plaît ! » Lui(pas de majuscule) demandais-je. Je me souviens de son sourire et de ses conseils riches de sagesse. J'ai accepté mon destin car un jour, moi aussi, je partirai et le retrouverai au paradis. L'essentiel est de vivre comme(pourquoi 'comme' ?) en faisant le bien et rien que le bien et d'avoir un bon comportement.
Quand j'allais en ville où mon père avait été enterré, je me dirigeais sur(autre préposition qui marque la direction) son tombeau et lui parlais ; je le remerciais pour tout ce qu'il m'a fait(concordance des temps : plus-que-parfait ; le fait exprimé dans la subordonnée est antérieur à celui exprimé dans la proposition principale) et donné durant sa vie et (puisqu'il continue à vous donner ses bienfaits, écrivez-le en employant le présent de l'indicatif) aussi(enlever) après son départ. (J'ai employé l'imparfait car il me donne encore même après son décès) « Je vous aime, mon père et je ne vous oublie pas."

Bonne soirée



Réponse : Mon père de azeddine1, postée le 04-11-2019 à 11:43:23 (S | E)
Bonjour Alienor et vraiment merci beaucoup.
En l’année 2019, Je perdis à jamais mon père ; il était malade. Je ressentis une intense douleur, son départ nous laissa sous le choc. Ma mère, ma sœur, mes frères, toute la famille et moi-même étions tristes et choqués par cette mauvaise nouvelle. Ma relation avec lui était exceptionnelle ; il était comme mon grand frère, je l’aimais beaucoup. Il était tendre et gentil avec nous et avec tout le monde. Je me souviens de mon père partant tous les jours travailler pour subvenir à nos besoins. C’est vrai, il était un peu autoritaire, mais c’était pour notre bien. Il voulait pour nous une bonne situation, il nous poussait à lire et à respecter tout le monde. Mais maintenant, il est parti pour toujours en laissant un grand vide. « Mon père, où êtes-vous ? Revenez s’il vous plaît ! » lui demandais-je. Je me souviens de son sourire et de ses conseils riches de sagesse. J’ai accepté mon destin car un jour, moi aussi, je partirai et le retrouverai au paradis. L’essentiel est de vivre en faisant le bien et rien que le bien et d’avoir un bon comportement.
Quand j’allais en ville où mon père avait été enterré, je me dirigeais vers son tombeau et lui parlais ; je le remerciais pour tout ce qu’il m’avait fait et donné durant sa vie et après son départ. « Je vous aime, mon père et je ne vous oublie pas ».



Réponse : Mon père de alienor64, postée le 04-11-2019 à 22:42:41 (S | E)
Bonsoir azeddine1

En l'(déterminant démonstratif) année 2019, Je(pas de majuscule après une virgule) perdis à jamais mon père ; il était malade. Je ressentis une intense douleur, son départ nous laissa sous le choc. Ma mère, ma sœur, mes frères, toute la famille et moi-même étions tristes et choqués(autre adjectif pour éviter la répétition rapprochée d'un mot de la même famille que 'choc' : bouleversés) par cette mauvaise nouvelle. Ma relation avec lui était exceptionnelle ; il était comme mon grand frère, je l’aimais beaucoup. Il était tendre et gentil avec nous et avec tout le monde. Je me souviens de mon père partant tous les jours travailler pour subvenir à nos besoins. C’est vrai, il était un peu autoritaire, mais c’était pour notre bien. Il voulait pour nous une bonne situation, il nous poussait à lire et à respecter tout le monde. Mais maintenant, il est parti pour toujours en laissant un grand vide. « Mon père, où êtes-vous ? Revenez s’il vous plaît ! » lui demandais-je.(mieux : à remplacer par le verbe 'supplier' précédé d'un pronom personnel COD) Je me souviens de son sourire et de ses conseils riches de sagesse. J’ai accepté mon destin car un jour, moi aussi, je partirai et le retrouverai au paradis. L’essentiel est de vivre en faisant le bien et(à remplacer par une virgule) rien que le bien et d’avoir un bon comportement.
Quand j’allais en(autre préposition suivie d'un déterminant défini) ville où mon père avait été enterré, je me dirigeais vers son tombeau et lui parlais ; je le remerciais pour tout ce qu’il m’avait fait et donné durant sa vie et (ici, pour la cohérence de la phrase, vous devez construire une proposition subordonnée à l'indicatif présent. Explication : les verbes précédents sont conjugués à un temps du passé pour évoquer des faits passés dont vous avez bénéficié ; or dans ce qui suit, c'est différent : 'après son départ' signifie que vous en bénéficiez encore aujourd'hui. Vous devez donc construire une proposition subordonnée introduite par 'que' suivi du verbe 'donner' au présent, sujet 'il') après son départ. « Je vous aime, mon père et je ne vous oublie pas ».

Bonne soirée







Réponse : Mon père de azeddine1, postée le 07-11-2019 à 15:56:22 (S | E)
Bonsoir Alienor et merci beaucoup.
En cette année 2019, je perdis à jamais mon père ; il était malade. Je ressentis une intense douleur, son départ nous laissa sous le choc. Ma mère, ma sœur, mes frères, toute la famille et moi-même étions tristes et blessés par cette mauvaise nouvelle. Ma relation avec lui était exceptionnelle ; il était comme mon grand frère, je l’aimais beaucoup. Il était tendre et gentil avec nous et avec tout le monde. Je me souviens de mon père partant tous les jours travailler pour subvenir à nos besoins. C’est vrai, il était un peu autoritaire, mais c’était pour notre bien. Il voulait pour nous une bonne situation, il nous poussait à lire et à respecter tout le monde. Mais maintenant, il est parti pour toujours en laissant un grand vide. « Mon père, où êtes-vous ? Revenez s’il vous plaît ! » le suppliais-je. Je me souviens de son sourire et de ses conseils riches de sagesse. J’ai accepté mon destin car un jour, moi aussi, je partirai et le retrouverai au paradis. L’essentiel est de vivre en faisant le bien, rien que le bien et d’avoir un bon comportement.
Quand j’allais à la ville où mon père avait été enterré, je me dirigeais vers son tombeau et lui parlais ; je le remerciais pour tout ce qu’il m’avait fait durant sa vie et qu’il me donne après son départ, surtout ses conseils et ses orientations. « Je vous aime, mon père et je ne vous oublierai pas, je souhaite si vous êtes encore avec nous ».



Réponse : Mon père de alienor64, postée le 08-11-2019 à 00:58:42 (S | E)
Bonsoir azeddine1

En cette année 2019, je perdis à jamais mon père ; il était malade. Je ressentis une intense douleur, son départ nous laissa sous le choc. Ma mère, ma sœur, mes frères, toute la famille et moi-même étions tristes et blessés(ce mot ne convient pas ; l'annonce du décès d'un être aimé ne nous blesse pas, mais nous bouleverse) par cette mauvaise nouvelle. Ma relation avec lui était exceptionnelle ; il était comme mon grand frère, je l'aimais beaucoup. Il était tendre et gentil avec nous et avec tout le monde. Je me souviens de mon père partant tous les jours travailler pour subvenir à nos besoins. C'est vrai, il était un peu autoritaire, mais c'était pour notre bien. Il voulait pour nous une bonne situation, il nous poussait à lire et à respecter tout le monde. Mais maintenant, il est parti pour toujours en laissant un grand vide. « Mon père, où êtes-vous ? Revenez s'il vous plaît ! » le suppliais-je. Je me souviens de son sourire et de ses conseils riches de sagesse. J'ai accepté mon destin car un jour, moi aussi, je partirai et le retrouverai au paradis. L'essentiel est de vivre en faisant le bien, rien que le bien et d'avoir un bon comportement.
Quand j'allais à la ville où mon père avait été enterré, je me dirigeais vers son tombeau et lui parlais ; je le remerciais pour tout ce qu'il m'avait fait et donné durant sa vie et qu'il me donne encore après(à remplacer par 'malgré') son départ, surtout ses conseils et ses orientations. « Je vous aime, mon père et je(enlever) ne vous oublierai pas,(point-virgule) je souhaite(conditionnel présent, car le fait sur lequel porte votre souhait se situe dans l'irréel, l'imaginaire) si( 'si' exprime une condition : ce n'est pas l'expression d'une condition, mais d'un souhait ; il faut donc une autre conjonction de subordination suivie du subjonctif) vous êtes(voir indication précédente) encore avec nous ». Lien internet


Bonne soirée







Réponse : Mon père de azeddine1, postée le 08-11-2019 à 09:14:38 (S | E)
Bonjour Alienor et merci infiniment.
En cette année 2019, je perdis à jamais mon père ; il était malade. Je ressentis une intense douleur, son départ nous laissa sous le choc. Ma mère, ma sœur, mes frères, toute la famille et moi-même étions tristes et bouleversés par cette mauvaise nouvelle. Ma relation avec lui était exceptionnelle ; il était comme mon grand frère, je l’aimais beaucoup. Il était tendre et gentil avec nous et avec tout le monde. Je me souviens de mon père partant tous les jours travailler pour subvenir à nos besoins. C’est vrai, il était un peu autoritaire, mais c’était pour notre bien. Il voulait pour nous une bonne situation, il nous poussait à lire et à respecter tout le monde. Mais maintenant, il est parti pour toujours en laissant un grand vide. « Mon père, où êtes-vous ? Revenez s’il vous plaît ! » le suppliais-je. Je me souviens de son sourire et de ses conseils riches de sagesse. J’ai accepté mon destin car un jour, moi aussi, je partirai et le retrouverai au paradis. L’essentiel est de vivre en faisant le bien, rien que le bien et d’avoir un bon comportement.
Quand j’allais à la ville où mon père avait été enterré, je me dirigeais vers son tombeau et lui parlais ; je le remerciais pour tout ce qu’il m’avait fait et donné durant sa vie et qu’il me donne encore malgré son départ, surtout ses conseils et ses orientations. « Je vous aime, mon père et ne vous oublierai pas ; je souhaiterais que vous soyez encore avec nous ».



Réponse : Mon père de alienor64, postée le 08-11-2019 à 10:39:05 (S | E)

Bonjour azeddine1

Un seul mot : 'Bravo' !

Bonne continuation



Réponse : Mon père de azeddine1, postée le 08-11-2019 à 12:40:41 (S | E)
Bravo et merci à vous.




Réponse : Mon père de alienor64, postée le 08-11-2019 à 15:33:16 (S | E)

Toujours avec plaisir, azeddine1







[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Apprendre le français


Partager : Facebook / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : -ing | AS / LIKE | Abréviations | Accord/Désaccord | Activités | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Be | Betty | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contractions | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Ecole | En attente | Exclamations | Faire faire | Famille | Faux amis | Films | For ou since? | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Get | Goûts | Grammaire | Guide | Géographie | Habitudes | Harry Potter | Have | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Make/do? | Maladies | Mars | Matilda | Modaux | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Neige | Nombres | Noms | Nourriture | Négation | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Plus-que-parfait | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Present perfect | Pronoms | Prononciation | Proverbes et structures idiomatiques | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Question Tags | Relatives | Royaume-Uni | Say, tell ou speak? | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Suggérer quelque chose | Synonymes | Temps | Tests de niveau | There is/There are | Thierry | This/That? | Tous les tests | Tout | Traductions | Travail | Téléphone | USA | Verbes irréguliers | Vidéo | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de néerlandais | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours, leçons et exercices d'anglais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.