Cliquez ici pour revenir à l'accueil... Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon d'anglais !



- Accueil
- Aide/Contact
- Accès rapides
- Imprimer
- Lire cet extrait
- Livre d'or
- Nouveautés
- Plan du site
- Presse
- Recommander
- Signaler un bug
- Traduire cet extrait
- Webmasters
- Lien sur votre site

> Partenaires :
-Jeux gratuits
-Nos autres sites
   


S'écrouler de fatigue/ Version

Cours gratuits > Forum > Exercices du forum || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Page 1 / 2 - Voir la page 1 | 2 | Fin | >>
S'écrouler de fatigue/ Version
Message de violet91 posté le 16-11-2014 à 14:15:41 (S | E | F)
Hello dear all and welcome to eventual new comers ,

Voilà donc le 'dernier ' volet de ce ' Murder in the room ' ...et de nouveaux frissons dans la nuit noire ou presque . Il ne faudrait pas qu'il y ait exception à ces meurtres ' tous ' perpétrés dans le Dupayne Museum .
Tally a renoncé à ouvrir la boucle ( buckle) de la ceinture , s'épargnant une nouvelle lacération et a mis une bonne minute à couper le cuir pour libérer Tomcat qui , sans attendre , a disparu dans les ténèbres .
' Genuinely chilling, a delight ' ( Observer ) - 'Classic , guaranteed to delight all crime addicts '( Literary Review ' ) -

...................... .................................. .................
.............................S'écrouler de fatigue . Version IV .more than ..........................

[...] Suddenly she was overcome with a terrible weariness . The chair seemed to have become too heavy to carry and , with the raincoat draped over her shoulders , she dragged it behind her up the short garden path . She found that she was quietly crying and the tears , once started , flowed over her cheeks , icy as winter rain . All she wanted now was to get back to the cottage , to lock the door behind her and wait for the police . Whoever had done that to Tomcat was evil and there was only one evil person at work in the Dupayne Museum . She dragged the chair through the porch . The key was still on the lock and she turned it , then reached for the bolts . The door to the small hall was open and , without trying to lock it , she almost staggered into the sitting-room . She managed to push the chair back in its place and then stood for a moment bending over it in utter exhaustion .
And then - but too late - she heard the footsteps crossing the hall . In her weariness she was too late even to realize her danger . She had half turned when the iron bar crashed down and she fell on to the carpet , her head within a foot of the gas fire , the mackintosh still round her shoulders . She saw , without surprise , her assailant 's face , then heard and saw nothing more , as the chess pieces fell in a shower over her body . Seconds passed before consciousness finally seeped away . There was time to think how simple and easy it was to die , and to say thank you to the God in whom she had always believed and of whom she had asked so little . [...]

.........Following episode from ' The MURDER ROOM '( 2003 ) by Baroness ( 1990 ) Phyllis Dorothy JAMES Editions Faber and Faber .......

* PDJ was made a baroness ( ennobled) by the Queen and she is also an eminent ( non political party) Life peer in The House of Lords ( Lords Chamber - Parliament ) like Ruth Rendell .
La France lui a attribué en 1988 ' Le grand prix de la littérature policière ' .

Now I guess you will enjoy yourselves again and have to buy the novel ( yes , maya) to know all about the very end ( 39 pages to come ) .

Correction prévue vers le 5 Décembre .

.......... ........................

-------------------
Modifié par lucile83 le 17-11-2014 13:13


Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de eos17, postée le 16-11-2014 à 18:37:24 (S | E)
Hello violet,
To be overcome by weariness. Version IV

...Elle se sentit soudain écrasée de fatigue. La chaise devenue trop lourde à porter, et l'imperméable posé autour de ses épaules, elle la traîna derrière elle sur le petit sentier du jardin. Elle prit conscience qu'elle pleurait sans bruit et les larmes,une fois commençant à couler,inondaient ses joues , glacées comme une pluie d'hiver. Maintenant elle ne voulait plus qu'une chose, rentrer au cottage, verrouiller la porte et attendre la police. Celui qui avait fait cela à Gros Matou était malveillant et il n'y avait qu'un être malintentionné travaillant au Musée Dupaine. Elle tira la chaise jusqu'au porche. La clé était encore dans la serrure, elle la tourna puis poussa les verrous. La porte qui donnait dans la petite entrée était ouverte et sans la refermer derrière elle, pénétra dans le salon, titubant presque. Elle réussit à remettre la chaise à sa place et resta debout un instant,s'appuyant recourbée sur elle, dans un état d'épuisement extrême.
C'est alors -mais trop tard-qu'elle entendit des pas traversant le hall. Tellement lasse elle comprit trop tard le danger. Elle était à moitié retournée quand la barre de fer s'abattit et elle tomba sur le tapis, la tête à environ 30 centimètres de l'appareil de chauffage, le mackintosh toujours autour de ses épaules. Elle vit , sans surprise, le visage de son assaillant, puis elle n'entendit et ne vit plus rien tandis que les pièces du jeu d'échec tombaient en pluie sur son corps. Des secondes s'écoulèrent avant que sa conscience ne l'abandonne finalement . Elle eut le temps de penser combien il était simple et facile de mourir, de remercier Dieu en qui elle avait toujours cru et à qui elle avait si peu demandé....

Cette version a bien occupé un après midi pluvieux et je t'en remercie. Bonne soirée et à bientôt.



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de mamou3, postée le 17-11-2014 à 08:08:21 (S | E)
Bonjour Violet, Hello Eos,
Thank you for this new exercise Violet !
Version IV - S'écrouler de fatigue.

Soudain, elle s'écroula d'épuisement. La chaise parut devenir trop lourde à porter et , avec l'imperméable drapé sur ses épaules, elle la traîna derrière elle, sur le sentier du jardin.
Elle réalisa qu'elle pleurait en silence et les larmes qui commençaient à couler, inondèrent ses joues, glacées comme la pluie d'hiver.
Tout ce qu'elle désirait maintenant c'était de rentrer dans la maison, verrouiller la porte derrière elle et attendre la police.
Qui que ce soit qui avait fait cela à Tomcat était le diable incarné et il n'y avait qu'un seul diable au travail au Musée Dupayne.
Elle traîna la chaise à travers le porche. La clé était restée sur la serrure et elle la tourna pour verrouiller la porte.
La porte du petit couloir était restée ouverte et sans essayer de la refermer, elle chancela presque dans le salon. Elle s'arrangea pour remettre la chaise à sa place et resta penchée au dessus d'elle complètement épuisée.
Et seulement alors, mais trop tard, elle entendit le bruit des pas traversant le corridor. Dans un état de fatigue extrême, elle réalisa trop tard le danger. Elle se retourna à moitié lorsque la barre de fer s'abattit sur elle et la fit tomber sur le tapis, la tête à quelques centimètres du pied du foyer à gaz, son imperméable toujours autour des épaules. Elle vit, sans surprise, la figure de son assaillant puis elle ne vit, ni n'entendit plus rien à l'instant où les pièces du jeu d'échec tombaient en pluie sur elle.
Quelques secondes s'écoulèrent avant que sa conscience ne la quitte. Il était temps de se rendre compte qu'il était simple et facile de mourir et de dire merci à Dieu, en qui elle avait toujours cru et à qui elle avait si peu demandé...





Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de kazan, postée le 18-11-2014 à 13:20:08 (S | E)
Hello dear Violet,
I enjoyed translating this text very much. Every word was like a puzzle piece that perfectly fell into the right place. Hard to explain though. And yet, I might have produce a crappy translation, I'm not even sure I did the right choices ho ho ho.


Soudain elle sentit une grande fatigue s'abattre sur elle. La chaise semblait à présent trop lourde à porter. Son imperméable enroulée autour de ses épaules, elle la tira derrière elle le long de l'allée du jardin. Elle se surprit à pleurer en silence et ces larmes, quand elles commencèrent à couler, ruisselèrent sur ses joues, aussi glacées qu'une pluie d'hiver. Tout ce qu'elle désirait maintenant c'était rentrer à la petite maison, fermer la porte à clé et attendre la police. Seul un monstre aurait pu faire ça à Gros-Matou et, au musée Dupayne, il n'y avait qu'un seul monstre à l'oeuvre. Elle traversa le porche en tirant la chaise. La clé était toujours dans la serrure et elle la tourna, puis tendit le bras pour atteindre les verrous. La porte donnant vers le vestibule était ouverte et, sans même essayer de la verrouiller, se rendit au salon en titubant presque. Elle réussit à remettre la chaise dans sa position initiale et se tint alors un moment penchée au dessus, à bout de forces. Alors seulement, mais c'était déjà trop tard, elle entendit les bruits de pas de quelqu'un qui traversait le vestibule. Dans son état de fatigue, elle tarda même à se rendre compte du danger. Elle était en train de se retourner quand la barre de fer s'abattit. Elle s'écroula ensuite sur le tapis, la tête à quelques centimètres du radiateur, son mackintosh toujours autour de ses épaules. Le visage qu'elle vit confirma ses soupçons, puis elle ne vit ni n'entendit plus rien, alors que des pièces d'échec pleuvaient sur son corps. Quelques secondes s'écoulèrent encore avant qu'elle ne perde finalement conscience. Elle eut suffisamment de temps pour s'apercevoir combien il était simple et aisé de mourir, et de remercier Dieu en qui elle avait toujours cru et a qui elle avait toujours demandé si peu. (...)

remark: Isn't there a problem in the text "to get back at" (l.3)? Shouldn't one write to get back to? i've looked it up and it seems To get back at means to take revenge on somebody.



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de violet91, postée le 18-11-2014 à 19:41:49 (S | E)
Jiminy Cricket !
Hello dear Kazan , who would believe it ? I certainly wouldn't !!!
Thank you ever so much for telling me with such consideration about what I shall call an example of astounding enormity ! That evil from the Dupayne Museum must have done it while I was asleep ?!
How right you are in doing as though you were suddenly hesitating ! And totally right to 'suggest ' the use of 'to ' after a motion verb !!! to get back to , of course ! I must have ' been out for dinner ' when typing something else ! I do apologize !




Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de kazan, postée le 19-11-2014 à 04:50:43 (S | E)
Nobody's perfect. Besides, with two kids, one of whom has gotten used to waking up at 6 in the morning, I know what working when you're exhausted means. Believe me!



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de lucile83, postée le 23-11-2014 à 10:15:17 (S | E)
Hello,
Seuls deux exercices sont en cours. Je fais donc 'remonter' celui-ci afin qu'il soit plus accessible à tous.
Je rappelle que vous pouvez accéder à tous les exercices par ce chemin au cas où certains ne le sauraient pas déjà.
Lien internet

Bonne journée.

PS: merci de ne pas répondre à ce message.



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de bonsai93, postée le 23-11-2014 à 11:02:14 (S | E)
Hello Violet
ne tombe pas la tête la première sur le carpet . Je ne suis pas dead. Je profite de ce dimanche ensoleillé pour me pencher (to bend )sur ton texte et mon ordi
bye and read you soon


…...Elle se sentit soudain écrasée de fatigue. La chaise semblait être devenue plus lourde à transporter et, l'imperméable drapé sur les épaules, elle la tira derrière elle jusqu'au petit chemin dans le jardin. Elle prit conscience qu'elle était entrain de pleurer en silence alors que les larmes commençaient à tomber sur ses joues, glacées comme une pluie d'hiver. Tout ce qu'elle désirait maintenant était de revenir au cottage, fermer la porte derrière elle et y attendre la police.
Quiconque avait fait cela à Tomcat ne pouvait être qu'un démon (ou monstre ?? ), et il n'existait qu'une seule personne dans le Musée capable de faire cela. Elle tira la chaise vers la véranda. Les clés étaient encore dans la serrure, elle les tourna, et tendit les bras pour saisir les verrous. La porte du petit couloir était ouverte , elle n'essaya pas de la fermer, elle s'écroula presque dans le salon. Elle réussit à remettre la chaise à sa place et resta pour un moment, debout, appuyée sur le dossier, se penchant par dessus dans un épuisement total
et là - mais trop tard -elle perçut des pas dans le hall. Dans son épuisement elle n'était plus capable d'évaluer le danger qui la menaçait. Elle s'était à moitié tournée quand une barre de fer s'abattit sur elle. Elle s'écroula sur le tapis, la tête à moins d'un pied du poêle à gaz, son imperméable toujours autour des épaules. Elle vit, sans surprise, le visage de son agresseur puis ne vit ni n'entendit rien d'autre alors que les pièces d'échecs tombaient sur elle comme une douche. Il se passa quelques secondes avant que sa conscience ne s'évanouisse. C'était le moment idéal pour penser combien il était simple et facile de mourir et de remercier Dieu en qui elle avait toujours cru et à qui elle avait si peu demandé ….



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de maya92, postée le 23-11-2014 à 18:32:26 (S | E)
Bonsoir Violet,

Soudain elle fut envahie par une immense fatigue. La chaise lui sembla trop lourde à porter et, son imperméable jeté sur les épaules, elle la traina derrière elle le long de la petite allée du jardin. Elle se rendit compte qu’elle pleurait doucement mais les larmes une fois qu’elles eurent commencé à couler ruisselèrent sur ses joues, glacées comme une pluie d’hiver. Tout ce qu’elle voulait maintenant c’était retourner au cottage, fermer la porte derrière elle et attendre la police. Quel que soit celui qui avait fait ça à Gros-Matou il était le mal personnifié et il n’y avait qu’une seule mauvaise personne au Musée Dupayne. Elle traina la chaise à travers le porche. La clé était encore sur la serrure, elle la tourna et ouvrit les verrous. La porte qui donnait sur la petite entrée était ouverte et, sans même essayer de la fermer, elle marcha, chancelante, vers le salon. Elle réussit à remettre la chaise en place et resta un instant penchée en avant, épuisée. A ce moment là, mais c’était trop tard, elle entendit des pas dans l’entrée. Fatiguée comme elle l’était, elle réalisa le danger trop tard. Elle s’était retournée à moitié lorsque la barre de fer la frappa et elle tomba sur le tapis, la tête à quelques centimètres du radiateur, l’imperméable toujours autour de ses épaules. Elle vit sans surprise le visage de son agresseur, puis elle ne vit et n’entendit plus rien alors que les pièces du jeu d’échec lui tombèrent sur le corps. Quelques secondes passèrent avant qu’elle ne perde connaissance. Elle pensa qu’il était simple et facile de mourir et de remercier le Dieu, en Qui elle avait toujours cru et à Qui elle avait demandé si peu…

(Et voila, et maintenant qui va nous raconter la fin de l'histoire qui était le 'méchant' et ce qu'il est advenu de la pauvre Tally..tu nous laisse sur notre faim et nous devrons laisser parler notre imagination..)
Bonsoir chère Violet merci encore pour toutes ces belles histoires que tu nous offres - See you soon




Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de matou94, postée le 26-11-2014 à 20:45:38 (S | E)
Hello Violet and all,

Version IV : S'écrouler de fatigue

[...] Soudain, elle s'écroula, terrassée par une épouvantable fatigue. La chaise lui sembla tout à coup trop lourde à porter ; gardant l'imperméable sur ses épaules, elle la tira derrière elle jusqu'en haut du petit chemin. A ce moment elle réalisa qu'elle pleurait silencieusement et ses larmes libérées, ruisselèrent sur ses joues, glacées comme une pluie d'hiver. Tout ce qu'elle voulait maintenant était de revenir dans sa maisonnette, de fermer la porte derrière elle et d'attendre l'arrivée de la police. L'individu qui avait fait cela à "Tomcat" était un être diabolique, et la seule personne capable de cette monstruosité travaillait au Dupayne Museum. Elle tira la chaise sous le porche. La clé était encore dans la serrure, elle la tourna, puis débloqua les verrous. La porte du petit couloir était ouverte, et sans essayer de la refermer, elle faillit s'écrouler dans le salon. Elle réussit à remettre la chaise à sa place et se tint debout un moment, appuyée au dossier, se penchant par-dessus dans un épuisement total.
Quand soudain, mais trop tard, elle entendit des pas traversant le couloir. Dans sa torpeur, elle tarda à se rendre compte du danger qui la menaçait. Elle s'était à moitié retournée quand la barre de fer s'abattit sur elle ; elle s'écroula sur le tapis, la tête à quelques centimètres du foyer de la cheminée, l'imperméable toujours autour de ses épaules. Elle vit, sans étonnement, le visage de son agresseur, puis n'entendit ni ne vit plus rien, tandis que les pièces du jeu d'échec pleuvaient sur elle. Quelques secondes passèrent avant que sa conscience finisse par disparaître. Le temps était venu de penser combien il était simple et facile de mourir, et de remercier Dieu en qui elle avait toujours cru et à qui elle avait si peu demandé. [...]

Thanks a lot for this story.

-------------------
Modifié par matou94 le 30-11-2014 09:14





Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de violet91, postée le 27-11-2014 à 20:04:44 (S | E)
Oh dear ! ' Our ' great Phyllis Dorothy JAMES passed away today at the age of 94 . That was this morning and at her home in Oxford .P. D. James died peacefully at her home in Oxford on Thursday 27 November 2014.[12] She is survived by her two daughters, Clare and Jane, five grandchildren and eight great-grandchildren ( Wikipédia)
I am feeling sad , tonight , but glad F.Busnel went there last year to interview her for us French to know more about her, and strange I chose this period of the year to honour her on the site without being aware that smart lady could vanish just like that .
Her publisher Faber and Faber said ' It is a very sad day for us '.
I expect England is in a state of shock ; so are all the readers from over the world who adore(d) her crime novels and her special sagacity .
Yet , with such talent , Baroness will never really die,will she ?



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de swan85, postée le 27-11-2014 à 21:02:34 (S | E)
Bonsoir violet
Voici ma traduction
S’écrouler de fatigue

Soudain elle se sentit envahie d’une immense fatigue. La chaise était devenue trop lourde à transporter, avec son imperméable drapé sur ses épaules elle la traîna Jusqu’au bout de la petite allée du jardin.
Elle s’aperçut qu’elle pleurait en silence et que ses larmes inondaient ses joues, glacées comme une pluie d’hiver. Tout ce qu’elle voulait maintenant était de revenir au cottage, de verrouiller la porte derrière elle et d’attendre la police.
Quiconque avait fait cela à Gros Matou était mauvais et il n’y avait qu’une seule mauvaise personne travaillant au Musée Dupayne. Elle traîna la chaise jusqu’au porche. Elle tourna la clef qui était encore dans la serrure et accéda aux verrous.
La porte du petit vestibule était ouverte, et, sans essayer de la verrouiller, elle rentra dans le salon presque en titubant.
Elle parvint à remettre la chaise à sa place et resta un moment penchée au-dessus d’elle dans un état d’extrême fatigue.
Puis – mais il était trop tard - elle entendit des pas traversant le hall. En raison de sa fatigue elle n’avait pas eu le temps de se rendre compte du danger.
Elle s’était à demi retournée quand la barre de fer s’abattit, elle tomba sur le tapis sa tête à quelques centimètres du radiateur à gaz, son imperméable toujours autour de ses épaules.
Elle vit, sans surprise, le visage de son assaillant, puis n’entendit et ne vit plus rien d’autre tandis que les pièces du jeu d’échec tombaient en pluie sur son corps. Des secondes passèrent avant qu’elle ne perde finalement connaissance.
Elle eut le temps de penser combien il était simple de mourir et de remercier Dieu en qui elle avait toujours cru et à qui elle avait demandé si peu.

A bientôt



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de sundeep, postée le 27-11-2014 à 22:46:20 (S | E)
Merci Violet, pour ce texte de fin. Merci à la grande dame Phylis James qui nous a quitté aujourd'hui.

[...] D'un coup, elle se sentit terrassée d'épuisement. La chaise semblait trop lourde à porter maintenant et elle la trainait derrière elle, montant la courte allée du jardin, les épaules drapées dans son imperméable. Elle réalisa qu'elle pleurait sans bruit, et les larmes depuis leur naissance coulaient sur ses joues, glaciales comme une pluie hivernale. La seule chose qui lui importait maintenant était de rentrer à la maison, de verrouiller la porte derrière elle et d'attendre la police. Qui que fut l'auteur du mal fait à Gros Matou il était diabolique et il n'y avait qu'un employé malfaisant au Musée Dupayne. Elle traversa le porche en trainant la chaise. La clef était toujours dans la serrure, elle la tourna puis déverrouilla. La porte ouvrant sur la petite entrée était ouverte, et sans essayer de la fermer, c'est presque chancelante qu'elle pénétra dans le salon. Elle réussit à repousser la chaise à sa place et pendant un moment elle se tint alors courbée dessus, complètement épuisée.
C'est alors --mais trop tard -- qu'elle entendit les pas qui traversaient l'entrée. Dans son état d'épuisement elle tarda même à se rendre compte qu'elle était en danger. Elle n'avait fait qu'un demi tour quand la barre de fer s'abattit et elle tomba sur le tapis, la tête à moins d'un pied du chauffage à gaz, l'imperméable toujours sur ses épaules.
Elle vit, sans surprise, le visage de son agresseur, puis ne vit ni n'entendit rien de plus, tandis que les pièces du jeu d'échec tombaient en pluie sur son corps. Des secondes s'écoulèrent avant que sa conscience finisse par s'évanouir. Elle eut le temps de penser combien il était facile et simple de mourir et de dire merci au Dieu en lequel elle avait toujours cru et à qui elle avait si peu demandé. [...]



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de kazan, postée le 28-11-2014 à 04:25:02 (S | E)
I've just read the news. It is sad indeed, but yet I find wonderful that she had the chance to have such a great life. From what I've read she has written countless great books. Before I start working on the translations I didn't know anything of her.
Thanks you Violet for sharing. : )



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de koreen2012, postée le 28-11-2014 à 15:41:21 (S | E)
Hello Violet !!!!
Many thanks for this new part
As usual it was a real pleasure to do this translation even if it was quite difficult

S'écrouler de fatigue . Version IV .

Soudain, elle se sentit exténuée. La chaise semblait être devenue trop lourde à porter et avec l’imperméable qui était enroulé autour de ses épaules, elle la traînait derrière elle jusqu’en haut de l’allée. Elle constata qu’elle était en train de pleurer doucement et les larmes une fois commencé, coulaient sur ses joues, telle une froide pluie d’hivers. Tout ce qu’elle voulait maintenant c’était retourner chez elle, verrouiller la porte derrière elle et attendre la police. Quelle que soit la personne qui avait fait cela à Gros matou elle était mauvaise et il n’y avait qu’une seul personne mal attentionnée qui travaillait au musée de Dupayne. Elle traîna la chaise à travers le porche. La clef était encore sur la serrure qu’elle ferma, puis elle tendit le bras vers le verrou. La porte du vestibule était ouverte et sans essayer de la fermer elle tituba presque vers le séjour. Elle parvenu à remettre la chaise à sa place et resta ensuite debout un moment courbée et épuisée.
Et après – mais trop tard – elle entendit des bruits de pas traversant le vestibule. Avec la fatigue elle ne se rendit même pas compte du danger. Elle s’était tournée qu’à moitié quand une barre de fer venu l’assommer et elle tomba sur le tapis, sa tête prés du pied du radiateur, l’imperméable encore enroulé autour de ses épaules. Elle découvrit sans surprise le visage de son assaillant, puis elle n’entendit et ne vit rien de plus, alors que les pièces d’un jeu d’échec tombaient en pluie sur son corps. Quelques secondes passèrent avant qu’elle ne perde finalement conscience. Il était temps de penser à combien il était facile et simple de mourir et de remercier le Seigneur en qui elle avait toujours cru et à qui elle avait toujours si peu demandé [….]

See you soon



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de castelmus, postée le 28-11-2014 à 18:51:43 (S | E)
Bonjour,

Soudain elle s’effondra littéralement de fatigue. La chaise semblait être devenue trop lourde à porter et, avec l’imperméable posé sur ses épaules, elle la traîna derrière elle sur le sentier du jardin. Elle se rendit compte qu’elle pleurait doucement et les larmes, une fois libérées, coulaient sur ses joues, glacées comme une pluie d’hiver. Tout ce qu’elle voulait maintenant, c’était retourner au cottage, verrouiller la porte derrière elle et attendre la police. Celui qui avait fait ça à Tom le chat était diabolique et il n’y avait qu’une personne diabolique qui travaillait au musée Dupayne. Elle tira la chaise jusqu’au porche. La clé était encore dans la serrure et elle la tourna, puis elle s’occupa des verrous. La porte de la petite entrée était ouverte et sans essayer de la fermer, elle entra en titubant dans le salon. Elle se débrouilla pour pousser la chaise à sa place puis elle resta un moment debout, penchée dessus, dans un état de faiblesse extrême.
Et ensuite- mais trop tard-, elle entendit des pas traverser l’entrée. Epuisée, elle réalisa le danger trop tard. Elle était à moitié tournée quand la barre de fer s’abattit sur elle, et elle tomba sur le tapis, la tête à un pied du chauffage au gaz, le mackintosh toujours sur les épaules. Elle vit, sans surprise, le visage de son assaillant, puis elle n’entendit ni ne vit plus rien, alors que les pièces du jeu d’échecs tombaient en pluie tout autour d’elle. Quelques secondes passèrent avant que, finalement, sa conscience ne lui échappe totalement. Il était temps de penser comme il était simple et facile de mourir, et de remercier Dieu en qui elle avait toujours cru et à qui elle avait demandé si peu…

-------------------
Modifié par lucile83 le 29-11-2014 09:08



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de komiks, postée le 29-11-2014 à 12:28:18 (S | E)
Hello violet,
As I have no tests planned for the week to come, I translated this excerpt, which was very pleasant.
Hope it's not too bad
Thanks
(juste une phrase en italique dont je n'ai pas saisi le sens et que je n'ai pas réussi à traduire)

[…] Soudain, elle fut submergée par une terrible lassitude. La chaise semblait être devenue trop lourde à porter, et avec son imperméable sur ses épaules, elle la traîna derrière elle sur la petite allée du jardin. Elle se rendit compte qu’elle pleurait et les larmes, une fois crées, coulaient sur ses joues, glaciales comme les pluies d’hiver. Tout ce qu’elle souhaitait désormais était de retourner à la maison, de fermer la porte à clé derrière elle et d’attendre la police. Qui que ce soit qui avait fait cela à Tomcat (Matou) était quelqu’un de maléfique et il n’y avait qu’une personne de diabolique qui travaillait au Musée Dupayne. Elle traîna la chaise sur le porche. La clé était toujours dans la serrure, elle la fit tourner, then reached for the bolts. La porte s’ouvrit sur la petite entrée, et sans essayer de la verrouiller, elle se rendit dans le salon en titubant presque. Elle réussit à remettre la chaise à sa place et resta debout pendant un moment, se penchant au-dessus de la chaise dans un état de fatigue / d’épuisement / d’éreintement total. (un crescendo du moins fort au plus fort ).
Puis, il était déjà trop tard, elle entendit des pas dans l’entrée. L’état de fatigue dans lequel elle se trouvait l’empêchait de s’apercevoir du danger. Elle s’était à moitié retournée quand la barre de fer s’abattit sur elle. Elle tomba sur la tapis ; sa tête à une trentaine de centimètres du chauffage à gaz, l’imperméable toujours sur ses épaules. Elle vit, sans surprise, le visage de son agresseur, ensuite n’entendit et ne vit plus rien, alors qu’une pluie de tours, de fous et autres pièces d’échec s’abattait sur elle.
Plusieurs secondes s’écoulèrent avant qu’elle ne perde conscience. (avant que sa conscience ne s’évanouisse peu à peu). Ces secondes furent assez longues pour penser à comment il était simple de mourir, et pour remercier Dieu, celui en qui elle avait toujours cru, et celui à qui elle en avait demandé si peu. […]



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de joe39, postée le 29-11-2014 à 20:30:31 (S | E)
Hello violet
Voici ma traduction que, je suis sur, sera bien loin d’être parfait.

Soudainement elle eut surfait par une lassitude terrible.
La chaise semblait être devenu trop lourd à porter et, avec l’imperméable drapé sur ses épaules, elle la traînait derrière elle le long la courte allée du jardin.
Elle constata qu’elle était en train de pleurer et les larmes, un fois commancé, coulaient sur ses joues, glacé comme la pluie d’hiver.
Tout ce qu’elle voulait maintenant était de revenir á la maison pour verrouller la porte derrière soi et attendre la police.
La clé était encore sur la serrure et elle la tourna, fermant au verrou.
La porte de la petite salle était ouverte et, sans essayer de la verrouiller, elle marchait assez chancelant dans le salon. Elle réussit à pousser la chaise à sa place, puis resta pour en moment debout, courbé au-dessus de la même, totalement épuisé. Et puis, mais trop tard, elle entendit les pas que traversaient la salle. En raison de sa lassitude, elle était incapable même de constater au moment le danger qu’était en train de la menacer. Elle s’avait à peine tourné à moitié, lorsque la barre de fer s’écroula sur le sol et elle tomba sur le tapis, sa tête près de la poêle à gaz, l’imperméable encore sur ses épaules.
Elle vit, sans surprise, le visage de son agresseur, puis entendit rien de plus que les pièces d’échecs tombaient comme une pluie sur son corps.
Seconds s’écoulèrent avant qu’elle perdit complètement la connaissance. Elle eut le temps de penser à comment il était facile et simple de mourir, et rendre merci à Dieu, en qui elle avait toujours cru et celui à qui elle avait demandé si peu.

J’attends ton jugement comme un garçon qui attend la note sur son devoir en classe.
Merci pour ton bel et captivant extrait, dont tu as de manière superlative décrit l’atmosphère sombre de la terreur.
Je te souhait un bon dimanche.
Ton ami sincère,
Pino




Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de gerondif, postée le 29-11-2014 à 23:55:33 (S | E)
Hello, Violet,
aller, j'ampute ma nuit d'une demi-heure pour faire ce texte!

Elle se sentit soudain submergée par une terrible lassitude. La chaise semblait être devenue trop lourde à porter et, enveloppée dans son imper,elle la traîna derrière elle en remontant la petite allée du jardin.Elle se rendit soudain compte qu'elle pleurait en silence et les larmes, une fois déclenchées, inondèrent ses joues, glacées comme une pluie d'hiver.Son voeu le plus cher était à présent de rejoindre le cottage,de fermer à clef derrière elle et d'attendre la police. Le personne quelle qu'elle soit qui avait fait ça à Gros Matou était le mal incarné et il n'y avait qu'une personne aussi méchante qui travaille au musée Dupayne. Elle franchit le porche, traînant toujours la chaise derrière elle. La clé était encore dans la serrure et elle la tourna, puis ferma les verrous.Le porte du petit couloir était ouverte et, renonçant à la fermer à clef, elle pénétra d'un pas presque chancelant dans le salon. Elle réussit à remettre la chaise à sa place et resta pendant un moment penchée au dessus d'elle, complètement épuisée.

Et là, mais trop tard, elle entendit des pas traverser le couloir. Epuisée qu'elle était, elle ne se rendit même pas compte à temps du danger qu'elle courait.Elle s'était retournée à moitié lorsque la barre de fer s'abattit sur elle et elle tomba sur la tapis, la tête à moins de trente centimètres de la cheminée, l'imper toujours drapé sur les épaules. elle vit, sans surprise, le visage de son assaillant,(est-ce qu'on peut aller jusqu'à: elle reconnut, comme elle s'y attendait, le visage...?) puis n'entendit ni ne vit rien de plus tandis que les pièces du jeu d'échecs tombaient en cascade sur son corps. De longues secondes s'écoulèrent avant que la conscience ne finisse par s'évaporer.Elle eut amplement le temps de percevoir combien il était simple et facile de mourir, et de remercier le Seigneur auquel elle avait toujours cru et dont elle avait si peu exigé .


-------------------
Modifié par gerondif le 07-12-2014 16:07





Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de happyboy3311, postée le 01-12-2014 à 22:46:16 (S | E)
Hi Violet!
Thank you a lot!
Here my work, I really enjoy it

Soudainement, elle se sentit terriblement épuisée. La chaise semblait être devenue trop lourde à porter, avec l’imperméable drapé sur ses épaules, elle la traîna derrière elle sur le court sentier du jardin. Elle se rendit compte qu’elle pleurait silencieusement et les larmes, une fois commencées, coulaient le long de ses joues, glacées comme la pluie d’hiver. Tout ce qu’elle désirait à présent était de retourner au cottage, de fermer la porte derrière elle et d’attendre la police. Celui qui avait fait ça à Gros-Matou était monstrueux et il n’y avait qu’une monstrueuse personne qui travaillait au musée de Dupayne. Elle traîna la chaise jusqu’au porche. La clé était encore sur la serrure et elle la tourna, puis poussa les verrous. La porte de la petite entrée était ouverte et, sans essayer de la fermer, elle tituba presque jusqu’au salon. Elle réussit à remettre la chaise à sa place et puis resta debout un instant, repliée sur elle-même d’épuisement.
Et puis – mais trop tard – elle entendit les bruits de pas traversant le salon. Dans son épuisement, elle réalisa le danger trop tard. Elle s’était à demi retournée quand la barre d’acier s’abattit, et elle tomba sur le tapis, sa tête à un pied du chauffage, l’imperméable toujours sur ses épaules. Elle vit, sans surprise, le visage de son assaillant, puis n’entendit et ne vit plus rien, tandis que les pièces du jeu d’échec tombaient en cascade sur son corps. Quelques secondes s’écoulèrent avec qu’elle ne perde totalement conscience. Il était temps de penser à quel point il était simple et facile de mourir, et dire merci à Dieu en qui elle avait toujours cru et à qui elle avait si peu demandé.

Good night to you!



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de ariane6, postée le 02-12-2014 à 15:58:31 (S | E)
Hello Violet !
Merci pour ce nouvel épisode !

Elle fut soudain envahie d'une terrible lassitude. La chaise lui devenait trop lourde à porter et drapée dans son imperméable, elle la traîna derrière elle pour remonter la petite allée du jardin. Elle réalisa qu'elle pleurait en silence ; ses larmes, dès qu'elles commençaient à couler sur ses joues, étaient glacées comme la pluie d'hiver. Tout ce qu'elle voulait maintenant, c'était revenir au cottage, fermer la porte derrière elle et attendre la police. Celui qui avait fait ça à Gros-matou était le diable en personne et il n'y avait qu'une seule personne diabolique qui travaillait au Musée de Dupayne. Elle tira la chaise par le porche. La clé était encore sur la serrure, elle la fit tourner, et manoeuvra le pêne. La porte de communication avec le petit hall était ouverte et sans l'avoir fermée à clé, elle entra dans le salon presqu'en titubant.. Elle réussit à remettre la chaise à sa place et resta un moment inclinée sur elle, complètement épuisée.
Et alors... mais trop tard, elle entendit les pas qui traversaient le hall. Exténuée comme elle était, elle vit le danger trop tard. Elle avait fait un demi-tour quand la barre de fer s'abattit. Elle s'effondra sur le tapis, la tête à moins de de trente centimètres de la cheminée à gaz, son imperméable toujours enroulé sur ses épaules. Sans surprise, elle vit le visage de son agresseur, puis elle ne vit ni n'entendit plus rien alors que les pièces du jeu d'échec tombaient en pluie sur son corps. Plusieurs secondes s'écoulèrent avant que sa conscience s'efface, le temps de penser qu'il était simple et facile de mourir et de remercier Dieu en qui elle avait toujours cru, et à qui elle avait si peu demandé.

-------------------
Modifié par lucile83 le 02-12-2014 19:24
Image trop volumineuse et sans rapport avec le sujet effacée.



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de car2bar, postée le 02-12-2014 à 19:38:42 (S | E)
Thank you dear Violet

[…] Soudain, elle se sentit terrassée d’une terrible fatigue. La chaise lui semblait beaucoup trop lourde à porter qu’elle ne l’était auparavant et, avec l’ impermeable drapé sur ses épaules, la traîna derrière elle sur le petit sentier du jardin. Elle se rendit compte qu'elle était en train de pleurer tout doucement et que les larmes, une fois déchainées, ruisselaient sur ses joues, glacées comme une pluie d’hiver. Tout ce qu’elle voulait maintenant c’était retourner au cottage, fermer la porte derrière elle et attendre la police. Qui que ce soit qui avait fait cela à Tomcat était méchant et il n’y avait qu’une seule personne méchante qui travaillait au Musée Dupayne. Elle traina la chaise à travers le porche. La clé était encore dans la serrure et elle la tourna, puis elle s’étira pour attraper les verrous. La porte du petit hall était ouverte et, sans essayer de la fermer, elle entra chancelante au salon. Elle parvint à remettre la chaise à sa place et resta un instant penchée vers elle complètement éreintée.
C’est alors -mais trop tard- qu’elle entendit des pas traversant le hall. Épuisée comme elle l’était,Tally tarda beaucoup à se rendre compte du danger qui la menaçait. Elle s’était à demi retournée quand la barre de fer s'abattit. Tally s'écroula sur le tapis, la tête à trente centimètres du poêle à gaz, l’imperméable toujours autour de ses épaules. Elle vit, sans se surprendre, le visage de son agresseur et ensuite elle ne vit ni n’entendit rien de plus, tandis que les pièces du jeu d'échecs tombaient en pluie sur son corps. Quelques secondes passèrent avant qu’elle ne perde connaissance. Le temps de penser qu'il était simple et facile de mourir et de remercier Dieu en qui elle avait toujours cru, et à qui elle avait si peu demandé. […]



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de violet91, postée le 03-12-2014 à 23:34:22 (S | E)
Message de joe39 envoyé le mercredi 03 décembre 2014 à 14:00:55
Dear Violet.
Thanks for your correction and hints.
I'm sending hereunder my translation, which I amended at the best that my poor French allowed me.

Soudain elle eut accablé par une lassitude terrible.
La chaise semblait être devenue trop lourde à porter et, ayant l'imperméable drapé sur les épaules, elle la traînait derrière elle le long la courte allée du jardin.
Elle constata qu'elle pleurait et les larmes, une fois commencée, coulaient sur ses joues, glacée comme pluie hivernale.
Tout ce qu'elle voulait maintenant était d'aller chez soi/rentrer á la maison pour verrouiller la porte derrière elle et attendre la police.
La clé était encore dans la serrure et elle la tourna, fermant le verrou.
La porte du salon était ouverte et, sans essayer de la verrouiller, elle entra.. Elle réussit à pousser la chaise à sa place, puis resta pour en moment debout, courbée au-dessus, totalement épuisée. Et puis, mais trop tard, elle entendit les pas que traversaient la salle. En raison de sa lassitude, elle était incapable même de constater au moment le danger qu'était en train de la menacer. Elle s'avait à peine tourné à moitié, lorsque la barre de fer s'écroula sur le sol et Tally tomba sur le tapis, sa tête près du poêle à gaz, l'imperméable encore sur ses épaules.Lien Internet, cliquez ici
Elle vit, sans surprise, le visage de son agresseur, puis n'entendit rien de plus que les pièces d'échecs tombant comme une pluie sur son corps.
Secondes s'écoulèrent avant qu'elle perdit connaissance. Elle eut le temps de penser à comment il était facile et simple mourir, et rendre merci à Dieu, en qui elle croyait et avait demandé si peu.

I would like to thank you again for your beautiful work, renewing the compliment and comments I've already expressed in the previous message.
Have a pleasant day .Pino.



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de violet91, postée le 04-12-2014 à 00:00:07 (S | E)
Hello dear all

Lien internet
about 2 mins ; quite moving .
Lien internet
Listen to that ! And will you read the article through ? Quite interesting and enough information about her life.
See you very soon.



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de violet91, postée le 07-12-2014 à 15:27:37 (S | E)
Bonjour à toutes , tous , dear friends ,

Infiniment merci pour votre traduction fort réussie de ce 'dernier ' volet de P.D James . Je brûle presque d'en poster un cinquième et ultime ...mais j'ai prévu autre chose - du drôle et léger , cette fois - pour les fêtes qui s'annoncent .

------------ S'écrouler de fatigue . -----------

[...] Dans la seconde , Tally fut terrassée par une fatigue incommensurable . La chaise lui paraissait devenue trop lourde à porter et l'imperméable drapé autour des épaules , elle remonta la petite allée du jardin en la tirant dans son sillage . Elle se surprit à pleurer en silence,or, les larmes une fois déclenchées, coulèrent sur ses joues sans retenue , aussi glacées qu'une pluie d'hiver . Seul lui importait à présent de rentrer au cottage, fermer la porte à clé derrière elle et attendre la police . L'individu, quel qu'il fût , capable de tels agissements envers Tomcat était le mal incarné et il n'y avait qu'une personne diabolique à l'œuvre au musée Dupayne . Elle traversa le porche en traînant la chaise . La clé se trouvait toujours dans la serrure ; elle lui donna un tour , puis s'employa à atteindre les verrous . La porte qui menait à la petite entrée était ouverte ; l'idée ne l'effleura pas de tenter de la fermer prudemment et elle entra au salon, les jambes quasiment chancelantes. Elle parvint à remettre la chaise à sa place en la poussant, puis se tint un instant penchée au dessus du dossier, dans l'épuisement le plus total.
C'est alors - mais il était trop tard -qu'elle entendit les pas qui traversaient le couloir . Son extrême lassitude l'empêcha aussi de réaliser à temps le danger qu'elle encourait . Elle s'était à moitié retournée quand la barre de fer s'abattit sur elle ; elle s'écroula sur le tapis , la tête à moins de trente centimètres du poêle à gaz , l'imperméable toujours enroulé autour de ses épaules . Ce fut sans la moindre surprise qu'elle vit le visage de son agresseur . Elle n'entendit ni ne vit rien de plus , tandis que les pièces du jeu d'échecs, telle une pluie, se déversaient sur son corps . Quelques secondes s'égrenèrent avant que les derniers soupçons de sa lucidité ne lui échappent pour de bon . Assez de temps pour se rendre compte à quel point il était simple et facile de mourir , de remercier ce Dieu en qui elle avait eu une foi inébranlable et à qui elle avait demandé si peu ...[...]

---------Extrait de ' La salle des meurtres ' de P.D. JAMES ----



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de violet91, postée le 07-12-2014 à 19:10:48 (S | E)
Traduction : Odile Demange .

[...] Elle se sentit soudain accablée d'une terrible lassitude . La chaise était devenue affreusement lourde à porter, et, l'imperméable posé autour de ses épaules, elle la traîna derrière elle sur le petit sentier du jardin . Elle se rendit compte qu'elle pleurait sans bruit. Les premières larmes en entraînèrent d'autres qui inondèrent ses joues, glacées comme une pluie d'hiver. Elle n'avait qu'une envie : rentrer chez elle, verrouiller sa porte et attendre la police . Il fallait être bien cruel pour avoir fait cela à Gros- Matou, et il n'y avait certainement au musée Dupayne qu'un être capable d'une telle méchanceté. Traînant toujours la chaise derrière elle, elle poussa de l'épaule la porte du porche.. La clé était encore dans la serrure . Elle la tourna, puis elle remit les verrous en place . La porte qui donnait sur la petite entrée était ouverte et, sans prendre la peine de la fermer à clé, elle pénétra en titubant dans le salon. Elle parvint à redresser la chaise et resta debout un moment , s'appuyant sur elle, à bout de forces.
C'est alors- mais trop tard- qu'elle entendit des pas .Elle était si lasse qu'elle ne comprit pas tout de suite le danger. Elle ne s'était même pas encore retournée quand la barre de fer s'abattit. Tally tomba sur le tapis, la tête à trente centimètres des flammes artificielles , l'imperméable toujours autour de ses épaules. Elle vit , sans étonnement ,le visage de son agresseur , puis elle n'entendit et ne vit plus rien, tandis que les pièces du jeu d'échecs tombaient en pluie sur son corps. Plusieurs secondes s'écoulèrent avant que sa conscience ne s'échappe, par bribes . Elle eut le temps de penser qu'il était bien simple de mourir, et de remercier le Dieu en qui elle avait toujours cru et à qui elle avait si peu demandé.[...]



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de violet91, postée le 07-12-2014 à 20:04:40 (S | E)

----------- .... Lien internet

Obituary['bitjr]or ('btwr] = (rubrique) nécrologie ._
PD.James a ce don d'énoncer des faits avec un vocabulaire affûté, , de faire avancer une énigme avec du rythme, des rebondissements ,de faire intervenir le cadre avec une précision très filmique, tout en nous faisant approcher au plus près de la psychologie de chacun de ses personnages.
Vous devez comme moi avoir l'impression de bien connaître Tally soit Tallulah Clutton, par exemple et Hampstead Heath .

Lien internet
..>1mn.----------------- 'THE MURDER ROOM '

Rappels : en règle générale , en version , la difficulté est de rendre fidèlement un texte d'une langue qui a ses particularités(langue cible ), en faisant en sorte d'arriver dans une langue autre qui elle aussi a ses mécanismes distinctifs ,sans que le lecteur ne sente la première( langue source / maternelle) . Ne pas traduire littéralement des phrases et paragraphes complets: l'anglais est synthétique , le français analytique . Nous aurons ici des phrases plus courtes ; ne pas hésiter à changer la ponctuation . Un point virgule peut donner du souffle . Deux points aussi , quand ils amènent à une explication . 'Prenez' les 'and' et 'tordez' leur leur' cou' ( 'Prends l'éloquence et tords-lui son cou' -'Art poétique- Paul Verlaine)! Allégez ( ce n'est pas une critique , mais l'anglais ne les compte pas !
Des phrases courtes plutôt qu'une accumulation de propositions et mots coordonnants . ( Les outils de liaison sont à maintenir dans les deux sens : de ce fait , d'un côté , de l'autre, pourtant , néanmoins , alors que ( whereas argumentatif) , aussi ....and so on ..)

Notre langue , le français , se doit ´d' éviter la répétition , sauf quand vous en voyez l'absolue nécessité , voulue par l'auteur et le sens( cf. 'le nouveau roman' ) . Oser des déplacements de mots , sauf quand il y a une emphase de l'auteur(e) ( dans cet extrait :début et fin du passage : 'suddenly' , 'very little'. Respecter les alinéas , le niveau de langue ...Ici, l'expression est assez tenue, mais sans effet littéraire et encore moins mots savants ou maniérisme . PD. James est efficace ; elle écrit comme on enquêterait méticuleusement .
On ne doit pas 'mettre du sien ' , de soi , veux-je dire ! Interpréter . Ainsi , Tally a une idée de l'identité de l'auteur des crimes ; à ce niveau du roman , elle sait qu'il y a quelqu'un de maléfique 'à l'œuvre' au musée , elle ne s'en doute pas , elle sait . Elle veut en informer la police le soir-même ; ne fonctionnant pas comme un détective ; elle ne 'soupçonne ' pas (trop chargé) ; elle ne veut juste pas écarter un détail qu'elle juge 'parlant ' . Elle connaît aussi ,depuis longtemps , tous les protagonistes du musée -.' they are part of the museum - ' et a pu observer certaines réactions .
On ne peut supprimer ou ajouter un élément qui fausserait l'énoncé ou projetterait déjà vers la fin . Le suspense , alors . Commander Adam Dalgliesh est bien là pour cela .
L'écriture de PD.James est très précise, riche , mais ne se prétend pas être de la grande littérature . C'est selon ses propres mots, du 'crime novel' avec de grandes qualités ( elle ne se voulait pas comparée à 'une Agatha Christie' ou autre romancière de 'detective novels' ; on peut s'étonner un peu de certaines redites . Là n'est pas ce qui capte assurément l'attention des lecteurs , tant la qualité générale est ailleurs .

I] les temps employés...............................

Toujours ici, les temps de la narration omnisciente ( focalisation externe) : passé révolu .Emploi du pronom ' she ' pour Tally ( he , quand il s'agit du détective ou autre personnage masculin ), it ou they . Et des dialogues rapportés. L'auteure est partout .

A : the simple past qui en français, pourra parfois alterner avec l'imparfait .
--- verbes réguliers : seemed , dragged-2 fois( to drag) , wanted , flowed [´fld] reached [ 'rt], managed [ 'mnd] , crashed ,passed , seeped away ...

--- verbes irréguliers : found ( to find , found , found ) , was( plusieurs fois) , heard ( to hear, heard, heard) , saw( to see, saw, seen) , fell ( to fall, fell, fallen) , there was + sg ...Vous étiez assez gâtés , cette fois .


B ) The past continuous : be( was ou were) +B.V-ing insistant sur la durée et la description ( éviter absolument 'en train de ') = imparfait français : she was crying = elle pleurait .

C )The past perfect : had + p.passé ( plus-que-parfait) : antériorité dans le passé = had done [ dn], had turned, had believed , had asked [' skt].

D) A passive simple past : was+ p.passé she was overcome ( to overcome*, overcame, overcome ) . je ne peux passer sur ce verbe , sans que me remontent la voix et l'engagement inébranlable (aussi)de la grande et infatigable JOAN BAEZ Lien internet
( We shall overcome, some day' Nous vaincrons , un jour .Nous gagnerons ...Dans les 60's, l'époque des 'Civil rights movement'.cf.Joan Baez and the Washington march 1963. 1 min15 . (nous y arriverons ensemble , cela ne fait pas de doute )
Non violence and freedom .( Martin Luther King)

In 2009 , pour Vaclav Havel dont la vie fut'une œuvre d'art' selon Milan Kundera.( Prague)Lien internet
. 4 mins
['I was there that evening. The only time I had the pleasure of seeing Vaclav Havel, (who passed away on my 50th birthday.)
Such a true hero and humanitarian'(comment on the net)
'In Prague in 1989, during the intense weeks of the Velvet Revolution, hundreds of thousands of people sang this haunting music in unison in Wenceslas Square, both in English and in Czech, with special emphasis on the phrase 'I do believe.' This song's message of hope gave protesters strength to carry on until the powers-that-be themselves finally gave up hope themselves'.]
Lien internet

Et pour nous aussi en Avignon, tout le festival tournait autour de ce sujet et nous signions .
Lien internet
. The White House .

E ) Past participles the raincoat draped ( to drape) , the tears once started [ 'strtid] .

F ) One gerund =gérondif BV-ING amené par une préposition : without trying .

G ) Present participles descriptifs de l'action : crossing the hall ( ' son' oreille est attentive à cela : elle ne fait pas que percevoir) bending over ( the chair) .

H ) Infinitives : un passé et d'autres, complets : to have become ; to carry , to get back , to lock , to push, to realize , to think ...to die and to say thank you !

............................................) .........

By the way , je vais encore bien ( si je meurs , c'est un peu et ...de sommeil ) , mais je vais m'arrêter là ce soir , en espérant n'avoir rien omis ( je vais me relire , don't worry ) . Have a very good night and a nice rest to start a new week .



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de violet91, postée le 08-12-2014 à 14:00:23 (S | E)

Hello dear all,

Avant de revenir un peu plus tard (today), je voulais vous souhaiter 'le bonjour' et donc , une très bonne journée , malgré la grisaille et les 'germs' qui semblent très attachés à moi! I'll probably soon need a tuba !
Voilà déjà de quoi prendre un peu d'air et beauté.
................ Gustav KLIMT . Vienne.1916 (huile sur toile, brûlée en 1945). You won't mind the hens, will you ?

Here I am après avoir ' bagarré' un moment pour travailler depuis ma tablette . J'espère que le site ne tourne pas au ralenti ...07.00pm

II ] GRAMMAR

1 ) She was overcome with:un 'with' qui montre la cause : de , par .Voix passive au past : elle fut terrassée , accablée , anéantie , submergée ...
I am happy with your translations (avec = de) .I sometimes get angry with myself, do you ? (contre)/ to be annoyed with computers .

2 ) Préposition passée souvent comme inaperçue ! UP ( youpi, did you realize ? No hurrah , yay , yippee at all !)!) .Sentier , chemin ou petite allée de jardin..c'est incliné et pénible à monter . ( dans le passage précédent , c'était 'down' ...vous aviez oublié? ); Pour une fois , up n'est pas une postposition changeant le sens du verbe , mais une préposition suivie d'un complément : she dragged the chair up the short garden path .
Elle sera la clé (puisqu'ici Tally et nous avons toujours un problème de clés! cf. Freud ! Ne voudrions-nous pas nous fixer quelque part, chez nous ? and 'dragged up' deviendra un participe présent : dragged the chair through the porch.
idem pour : She staggered into the sitting-room : traduire la préposition , puis la façon de (verbe) Elle entra ( >préposition) dans le ( au ) salon pratiquement chancelante (> verbe).

.....August MACKE.1909( Allemand,mort en Champagne 1914) ...................Egon SCHIELE.1912.. ( Viennois , mort en 1918 , grippe espagnole ) [Der Blaue Reiter].- [The Blue Rider- Le Cavalier Bleu.( Expressionisme allemand ou très autrichien) ]

---Gertrude Caroline EDERLE ( prononcer' éderleu': je m'appuie sur Egon Schiele und August Macke ), the daughter of German immigrants - New York- and Olympic Champion ( Paris 1924 : natation free style ) was the first woman who swam across the English Channel. That was on August 6th 1926: she was twenty. Petite polémique du côté british à propos de deux bateaux qui l'auraient protégée des mauvaises conditions météo. Bah ! A son retour aux USA , elle eut une ' ticker-tape parade. Une ticker-tape parade est une parade tenue dans un centre urbain, qui consiste au lâcher de grandes quantités de morceaux de papier depuis les fenêtres ...Ici, Broadway .

......... ...................

La première femme qui traversa (préposition) la Manche à la nage ( verbe ) en l'espace de 14 heures et 39 minutes Elle est dans le top 100 des femmes les plus marquantes .Lien internet

---' Trudy' ne se maria jamais et presque sourde elle-même depuis son enfance ( the measles [' mzlz]: les oreillons / en compétition dès l'âge de 13 ans , cela n'arrangea pas son cas), elle consacra sa vie aux compétitions et ( most of her adult life) à l'enseignement de la natation aux enfants sourds (deaf) . Elle mourut à 98 ans .The Gertrude Ederle Recreation Center is located in Manhattan.Lien internet



3 ) Whoever : pronom relatif sujet humain : quiconque , qui que ce soit , quel que soit la personne qui ... l'individidu capable de tels sévices - quel qu'il soit (fût = sbj.imparfait avec accent circonflexe)permettait d'éviter un autre 'que ou qui'. ( + whomever, however, whatever, whenever, wherever...)' We can think about the W-ever words semantically as the 'W' word + the quantifier 'any'. The trick to understanding these terms is to realise that they apply to any single one of the referents, and at the same time refer to all of the referents.' ( Woodward)

4 ) The door was open : c'est un état = adjectif . When "the door is open" it means that it is not closed. When "the door is opened" it means that someone is opening the door.

5 ) She heard the footsteps crossing : verbe de perception suivi d'un complément et d'un participe présent . L'auteur insiste sur l'avancée de ces pas dont Tally se méfiait. Attention à l'anglicisme ' traversant '. Ne pas passer non plus à ' traverser' : ce n'est pas une perception pure , elle est chargée avec -ing d'une particularité. Voilà pourquoi on arrivait à 'qui traversaient' nous les entendons aussi et retenons notre souffle (hold our breath).

]6 ) Forme exclamative ! How simple and easy it was to die : attention à l'anglicisme 'combien il était simple et facile' > à quel point (bravo happyboy) comme il était simple et facile Lien internet
et Lien internet
. PD.James et nous , si j'ose dire , avons mis les 2 !
Remarque :> forme interrogative - anglicisme encore : How difficult is this translation ? - degré < quelle est la difficulté (le niveau de difficulté) de cette traduction ? ]Groupe verbal inversé en anglais.
How high is the China man?( my usual joke )- Give me an answer , please.


7 )Certaines de vos erreurs , dear !
-- Attention : il faut vous relire ( remember : I myself should have done so when not writing ' get back to the cottage'.
--Omissions , fautes d'orthographe ( majuscules , a ou à, en train de , 'fût'...) , choix d'articles - des pièces et non les pièces ( coucou komiks qui, d'un peu plus, énumérait les 32, les seize, je veux dire! et elles ne s'abattent pas sur Tally : le meurtrier n'est pas tout à fait une brute , il signe 'en douceur' et joliment , ma foi - it is not raining cats and dogs inside Tally's home !)- le scénario des pièces d'échecs sur un cadavre a déjà été décrit (dans le livre !)- moi j'ai eu un souci : les pièces du ou d'un jeu d'échec . L'individu a apporté, dans un sac plastique , les pièces qui seront déversées ou le jeu appartenait-il à Tally et , tapi dans l'ombre , il avait déjà préparé son scénario ? Ou elle est suivie , ou elle est attendue (probable) .On ne pouvait passer par les pièces de jeux d'échecs ( là, on en serait à choisir un cadeau de Noël dans un magasin spécialisé).
- Les étourderies: la clé, pas les clés , était encore dans la serrure (ou alorsserrure très spéciale et généreuse comme sa 'maîtresse ' ) .
- La conversion d'une mesure : a foot.
: le foot métrique ou pas ! C'est toute une longue histoire .Nous mettrons 30 cm.( certaine a choisi 'quelques centimètres' ne voulant pas se prononcer, j'imagine et cela fait plus près mentalement !Lien internet

---Les possessifs anglais qui se remplacent dans la logique , par des articles définis. La possession est intrinsèque .
She brushed her teeth , washed her face, then combed ['kmd] her hair . He has broken his leg ( encore heureux que ce ne soit pas la mienne qu'il ait cassée!). Outre les verbes pronominaux qui nous permettent les économies de possessifs , l'anglais lui les marque davantage .her raincoat draped over her shoulders [ldz], her head within ...les ou ses épaules , la tête (la sienne, c'est sûr )
L'agresseur était préférable à assaillant ...la traduction ' l'agresseuse'( si jamais ?) ne peut pas passer. L'assaillant pourrait devenir l'assaillante.( si jamais) Optons pour le masculin qui l'emporte, pour le moment .
-- D'abord , la grande majorité des criminels et meurtriers sont des hommes( sorry , but ' the truth, only but the truth ' . ' En novembre 2014, en France, sur une population carcérale de 77 788 personnes, les femmes représentent 2794 détenues, soit 3,6%, tandis que les hommes sont 74 994.' Ministère de la Justice .

........( for a stronger Tally ).............

And that is all for tonight .I should have some spare time for you tomorrow and finish. Have a very good night and 'sleep tight' , you never know !



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de kazan, postée le 09-12-2014 à 06:56:10 (S | E)
The explanations are, like always, perfect and useful!



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de violet91, postée le 09-12-2014 à 14:02:23 (S | E)
Hello dear all ,

Avec le soleil revenu , mes remerciements chaleureux à toi , Kazan volcano , qui as déjà sauté à mon endroit ! Très bonne journée à tous : au moins , on devrait avoir la pêche ( avec ou sans ventoline et gouttes

---------(door ajar here['])---------------- ----

----- III . VOCABULARY .

Passage intéressant pour son champ lexical ( sémantique ) : le crescendo ( bravo, komiks ) de la fatigue qui entraîne des mouvements de plus en plus difficultueux. En outre , le silence total de ce retour au cottage douillet, qui contraste avec le hurlement envahissant qui précédait et vtrillait nos oreilles .
En alerte , aussi ...cette deuxième porte non verrouillée ...et alors , le pire , la scène du dos tourné et le seul bruit de ces pas que Tally reconnaît peut-être ...on n'entend plus qu'eux et tel le coup du gigot congelé chez Roald Dahl ' Lamb to the the slaughter' petit agneau à abattre), le coup de barre ! Quant à cette légère pluie de pièces du jeu d'échecs , c'est bien orchestré . Un scénario à la Hitchcock ! ( montée d'escalier de Tippi Hedren vers la porte du grenier ( loft ) dans ' The birds '.) Typically English , un 'petit crime exquis ' . De l'angoisse pure et non de l'inquiétude !

---je ne résiste jamais >Lien internet
.3 mins d'excellence et de terreur ( La pauvre! Tourné en une prise ! Hitchcock lui avait promis qu'il n'y avait que des oiseaux mécaniques ; elle en sortit blessée et traumatisée . She said that the director was evil['vl]and destroyed her career). Au départ, Hitchcock ne souhaitait pas de musique de fond, comme dans 'Psycho'. La montée se suffisait en elle-même, sans doute .

1 ) Tally a déjà dépassé le stade de tiredness > weariness ( usée de fatigue , comme worn out ) jusqu' à l' utter exhaustion ( l'épuisement complet qui ralentit ou paralyse. On arrive logiquement à l' unconsciousness qui se fait peu à peu ; on pourrait penser même à death puisque Tally s 'étonne 'du petit bruit 'que fait la mort, et se voit en partance vers le Paradis ( Heaven ) qu'elle pense avoir mérité ( deserve = [ dizv] .
Mais ' Tue , meurs et ressuscite ' est plutôt au programme . PD.James nous a épargné cette perte ; nous nous étions attachés à ce petit personnage ( character ) discret , mais éveillé . Nous n'en sommes qu'à la page 500 il y a de quoi retrouver la petite dame, avoir encore peur et se régaler (541 pages au total) !

2 ) Conséquences de cet épuisement et progression : la pression de l'épisode nocturne et Gros-Matou est tombée . 'She has done her duty ' d'amie des bêtes , comme l'amiral Nelson de parfait patriote . Tout devient difficile : the ( sturdy) chair too heavy , , pas le temps ni la force ( strength ) d'enfiler l'imperméable draped [ drpt] over her shoulders : drapé , enroulé , jeté sur les épaules - elle y avait enveloppé le chat -, elle traînait ou tirait la chaise derrière elle dragged behind her , bridée qu'elle était dans son imper , she reached for elle eut du mal à tendre le bras , la main, pour fermer les verrous ( supérieurs) ; elle se déplaçait en titubant she almost staggered - à un moment , elle va s'écrouler ou de fatigue dans un fauteuil ou tout court , assommée . Elle n'arrive à remettre la chaise à sa place que difficilement 'managed'' et la pushed [ pt ] , in her weariness * ( harassée à ce point ) elle tombe ' she fell de tout son poids , sans défense ( engoncée dans ce vêtement qui gêne toute protection des bras ) . Her ' sight ' fonctionne encore , son intelligence aussi : en effet , elle vérifia ce qu'elle présumait - elle reconnut - mais on ne peut trop appuyer , c'est un thriller , tout est distillé ( comme les larmes ( tears ) , les gouttes ( rain drops) , les secondes , les pièces d'échecs, et la fuite au goutte à goutte de sa lucidité) seeped [ spd] away .
Son ouïe she heard est encore au travail ...peu à peu , elle perd ses ' senses . Ne lui reste que cette sorte d'éternité d'avant l'évanouissement complet ou le coma 'she can think ' there was time to think . Elle s'étonne d'être si 'prête ' simple and easy à mourir et consacre ses dernières secondes à Dieu ( probablement ' Church of England = anglicane .( Henry VIII and the Reformation 1534 and Elizabethan Settlement .1558) qui devrait l'accueillir , vu sa trajectoire de croyance indéfectible always believed in et de , à qui elle avait demandé ' very little , pour ne pas dire so little . 'Un cœur simple ', elle aussi .

* Not to confuse with : harassment : le harcèlement.

3 ) A few words :

a ) Suddenly ['sdnli] : un petit os pour les élèves et certains étudiants : 'soudainement 'paraît plus littéraire , il lui manque l'abrupt . Soudain, tout à coup, dans l'instant, alors , brusquement , brutalement , dans la seconde( vertigineuse)...Pour garder l'emphase , le garder en première place . On aurait toutefois pu combiner - Aussi brutale qu'incommensurable , la fatigue la terrassa. Passer à la voix active déplaçait le point de vue et il fallait rester focalisé sur le personnage victime.

b ) She found she was crying : Tally est une petite personne seule depuis toujours ( elle héberge son neveu de temps à autre); elle n'a sûrement pas eu une vie facile . Etre gardienne du musée lui 'offre' ce cottage . Elle n'a pas le temps ni la volonté de manifester la moindre défaillance et se surprend à pleurer . Elle est seule , elle va 'se lâcher' à son corps défendant, d'ailleurs. .

c ) Quietly ['kwtl]: tranquillement ne convenait pas ( paisiblement) . Sans bruit ou en silence frappent .le lecteur, le spectateur est encore plus marqué.

d ) The tears ['trz] flowed :les larmes coulaient , coulèrent ( like a river, blood).Pour moi, ruisseler ( qui est juste , aussi) est plutôt plus fort et 'to stream over' . Inonder est encore une autre sensibilité..' Préparez vos mouchoirs!' .Tally est toute en pudeur et retenue. Le charme british est aussi dans cette réserve, à mon avis. . Ils savent être très expansifs lors de fêtes , entre autres, ne croyez-pas . Sinon, éducation 'oblige'( l'ère victorienne) et tempérament loin du méditerranéen...chacun ses charmes , comme finalisé et expliqué dans la 'théorie des climats' de Montesquieu.
Et voyez comment la théorie de la chasteté est ironiquement traitée par Lord BYRON dans son ' Don Juan' 1819
--«'T is a sad thing, I cannot choose but say,
And all the fault of that indecent sun,
Who cannot leave alone our helpless clay,
But will keep baking, broiling, burning on,
That howsoever people fast and pray,
The flesh is frail, and so the soul undone:
What men call gallantry, and gods adultery,
Is much more common where the climate's sultry.

Happy the nations of the moral North!
Where all is virtue, and the winter season
Sends sin, without a rag on, shivering forth "

e )
Evil['vl] (noun)le mal (harm < to do somebody harm # to do somebody good) ; le péché(sin)- The Evil one = the Devil [dvl] / evil = adj.: maléfique ./ devilism, devilish...a little devil = a little monkey (un(e) petit diable , un(e) diablotin(e)(coquin).

f )Consciousness ['knsns]-unconsciousness .

g)To seep [s] away: lentement; surtout pas disparaître, ici = vanish)comme certaines traditions ou un bruit qui s'éloigne 'jusqu'à extinction'> to die away..(s'éteignent, se meurent ' feuille à feuille déclose' - ' Amours'.1560. Ronsard)

..... ..... -----

Et woilà !. J'en ai terminé de ma correction IV . J'espère vous avoir donné ou ravivé, ou confirmé le virus PD.James.
Des petits (nos lycéens , en pleines épreuves, nos jeunes étudiantes)aux plus grands m'avez donné grand plaisir à participer et je vous en remercie toutes, tous, très chaleureusement . L'enthousiasme est communicatif . à ces newcomers arrivés sur chaque volet.
Je vous poste très vite de quoi vous détendre et sourire ( rire même): pure British humour and funny ways of dealing with minor incidents. Have a very good soothing night after all this work .10.48 pm.)



Réponse: S'écrouler de fatigue/ Version de car2bar, postée le 10-12-2014 à 10:10:48 (S | E)
Merci beaucoup, chère Violet, d'avoir choisi ces deux extraits de PD. James, éveillant l'enthousiasme et l'envie de lire les romans de cette fabuleuse créatrice du suspense.
Et de ton excellent travail: tes conseils pour bien réussir une version, les questions de style, la grammaire contrastive, les liens, ta traduction … Bravo !




[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Exercices du forum
Page 1 / 2 - Voir la page 1 | 2 | Fin | >>










Partager : Facebook / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : -ing | AS / LIKE | Abréviations | Accord/Désaccord | Activités | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Be | Betty | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contractions | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Ecole | En attente | Exclamations | Faire faire | Famille | Faux amis | Films | For ou since? | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Get | Goûts | Grammaire | Guide | Géographie | Habitudes | Harry Potter | Have | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Make/do? | Maladies | Mars | Matilda | Modaux | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Neige | Nombres | Noms | Nourriture | Négation | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Plus-que-parfait | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Present perfect | Pronoms | Prononciation | Proverbes et structures idiomatiques | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Question Tags | Relatives | Royaume-Uni | Say, tell ou speak? | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Suggérer quelque chose | Synonymes | Temps | Tests de niveau | There is/There are | Thierry | This/That? | Tous les tests | Tout | Traductions | Travail | Téléphone | USA | Verbes irréguliers | Vidéo | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de néerlandais | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée | Cookies.
| Cours, leçons et exercices d'anglais 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.